5-La statue de Nebucadnestar – Les Jambes

5-La statue de Nebucadnestar – Les Jambes


Version audio de l’article

Symboles autour de la statue de Nebucadnestar

Gemmes

Dans le livre de Daniel, le roi Nebucadnetsar eut un rêve. Il vit une statue à son image constituée de différentes matières.

Les théologiens pensent que chaque partie et matière de la statue annonçait les royaumes à venir, comme Daniel, le prophète en donne l’explication au roi dans son livre.

Cet article a pour sujet les jambes de la statue.

Pour voir les autres articles sur ce sujet, cliquer sur le lien correspondant :

Selon la Bible

Le rêve

Le roi vit une statue immense d’un aspect terrifiant ayant une matière différente dans plusieurs sections.

Les jambes sont de fer, et les pieds en partie de fer et d’argile.

Daniel 2 verset 33.

  • (…) ses jambes, de fer; ses pieds, en partie de fer et en partie d’argile..

Interprétation du rêve par Daniel

Daniel voit les deux jambes comme un quatrième royaume qui brisera et rompra tout.

Daniel 2 verset 40.

  • « Il y aura un quatrième royaume, fort comme du fer; de même que le fer brise et rompt tout, il brisera et rompra tout, comme le fer qui met tout en pièces. »

Les Jambes

L’empire romain devient le quatrième royaume.

Ce sont les romains qui détruisirent Jérusalem 70 ans après Jésus Christ, comme l’avait annoncé Jésus :

Luc 21 versets 20 à 22.

  • Lorsque vous verrez Jérusalem investie par des armées, sachez alors que sa désolation est proche.
  • Alors, que ceux qui seront en Judée fuient dans les montagnes, que ceux qui seront au milieu de Jérusalem en sortent, et que ceux qui seront dans les champs n’entrent pas dans la ville.
  • Car ce seront des jours de vengeance, pour l’accomplissement de tout ce qui est écrit.

Deux empires

Mais l’empire romain déclina peu à peu : il finira par se scinder en deux. C’est l’empereur Constantin qui fonda la ville de Constantinople à l’emplacement d’une colonie grecque répondant au nom de Byzance (aujourd’hui Istanbul). Au début, elle fut appelée « Nova Roma » (Nouvelle Rome), mais le nom de Constantinople (Constatinou polis ce qui veut dire « ville de Constantin ») fut retenu dans l’usage courant. Constantin fut le premier empereur à favoriser le christianisme et contribua à la fondation de cette doctrine en convoquant le premier concile œcuménique chrétien à Nicée (aujourd’hui Iznik en Turquie) en 325.

A voir aussi:  Le virus de la Polio : un scandale?

En 395 après Jésus-Christ, c’est au commencement du règne de l’empereur Théodose 1er que cette scission devint définitive, avec :

  • L’empire romain d’occident ayant Rome pour capitale. La langue officielle est le latin.
  • L’empire romain d’orient ayant Constantinople pour capitale. On le surnomme « l’empire Byzantin ». La langue officielle est le grec.

L’objectif était d’assurer une meilleure défense du monde romain contre les attaques germaniques (au-delà du Rhin et du Danube) et des Perses sassanides (venant de la Mésopotamie). Le but était d’avoir un empereur plus proche dans les deux régions où les invasions étaient susceptibles de se faire. Théodose 1er le Grand voulait en même temps conserver l’unité de ces empires : il confia à ses deux fils, Honorius et Arcadieus, les deux parts de l’Empire. Il demanda à Stilicon, d’origine barbare et vandale, d’être le tuteur de ses fils afin de renforcer l’unité. Mais Stilicon fut assassiné après avoir mis sur le trône le successeur d’Arcadius, mort prématurément.

Au fur et à mesure des invasions au cours des siècles, ces empires s’effondrèrent.

En 1453, Constantinople tomba entre les mains des troupes ottomanes de Mehmed II. C’est la fin de l’Empire romain d’Orient.

Deux courants du christianisme

Avant la chute de l’Empire Byzantin, un autre schisme vit le jour en 1054 avec la chrétienté qui se divisa en deux courants :

  • Le christianisme catholique à l’ouest.
  • Le christianisme orthodoxe à l’est.

Cette division existe toujours à ce jour. Différents papes catholiques essaient de renouer des relations pour trouver une entente œcuménique.

Symbole

Le fer est le symbole de la guerre. Il symbolise la puissance de Rome avec son armée implacable. On peut voir que ce quatrième royaume a toujours connu des rivalités et des guerres.

A voir aussi:  4-La statue de Nebucadnestar – Le ventre

Les romains utilisaient leurs boucliers de manière insolite : « ardentes clipei » en latin. Cela veut dire « boucliers étincelants ». Certains historiens pensent que les romains utilisaient, des fois, leurs boucliers pour refléter les rayons de soleil aveuglant ainsi leurs ennemis qui étaient à l’approche.

Le fer est aussi associé à la guerre dans la Bible.

Josué 17 verset 18.

  • Mais vous aurez la montagne, car c’est une forêt que vous abattrez et dont les issues seront à vous, et vous chasserez les Cananéens, malgré leurs chars de fer et malgré leur force.

Dans la Bible, le fer symbolise souvent les conquêtes avec les chars, les armes.

De très longues jambes

La statue a de longues jambes. Ce fut une longue période de conquêtes – presque 2’000 ans où les territoires se firent et se défirent pour former les pays.

La longueur des jambes symbolise cette très longue période de l’histoire.

L’animal terrible aux grandes dents de fer

Daniel 7 verset 7 nous donne une autre information au sujet de ce royaume :

Après cela, je regardai pendant mes visions nocturnes, et voici, il y avait un quatrième animal, terrible, épouvantable et extraordinairement fort; il avait de grandes dents de fer, il mangeait, brisait, et il foulait aux pieds ce qui restait; il était différent de tous les animaux précédents, et il avait dix cornes.

L’empire romain fut extraordinairement fort, ayant conquis beaucoup de territoires notamment autour de la Mer Méditerranée et au-delà avec l’Egypte, la Syrie, l’Anatolie, l’Hispanie, la Gaule, la Norique, la Rhétie, la Dalmatie, la Pannonie, la région du peuple des Marcomans. Ils vont en Maurétanie tingitane (Maroc) jusqu’en Mésopotamie et Britannie (Angleterre).

A voir aussi:  Le code de Nuremberg

Que faut-il retenir ?

Nous subissons toujours, de nos jours, l’influence de ces « deux jambes » au niveau géopolitique et religieux : on parle, toujours de nos jours, du monde occidental et du monde oriental et des églises Catholiques et Orthodoxes.

Bien que nous ayons hérité de l’influence de ces « deux jambes », l’époque que nous vivons commence à entrer dans l’ère « des pieds » de la statue.

Il est intéressant de noter que les jambes ne fusionnent pas au bout ! La notion d’Orient et d’Occident reste jusqu’à la fin des temps !

Voulez-vous en savoir plus ? Alors, je vous retrouve dans l’autre épisode !

Vous avez aimé cet article ?

Ne pas hésiter à laisser un commentaire, vous abonner pour recevoir une notification lorsqu’il y a un nouvel article, de partager sur les réseaux sociaux…

Plus de détails et les sources sont données dans la section ci-dessous « En savoir plus… ».

Statue de Nebucadnestar : la chronologie

Sources externes

Articles :

En Français

Vidéos à rechercher (*):

En Français

En anglais

  • YouTube – talkGOD – Prophet Daniel’s interpretation of the dream of Nebuchadnezzar, King of Babylon had.

 

Copyright

  • Louis Segond (LSG) by Public Domain
  • (*) Les liens Youtube ne sont pas autorisés sur le texte d’un article. Il faut faire une recherche dans Youtube en utilisant les informations de la section ‘Vidéos à rechercher’.
  • Image mise en avant : Statue : image sans droit modifiée. Chronologie : inspirée d’une chronologie existante sans droit mais modifiée (traduction et format).

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu, pour fournir des fonctionnalités de médias sociaux et pour analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux et d'analyse. View more
Cookies settings
Accepter
Politique de confidentialité et de cookies
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active

Qui sommes-nous ?

L’adresse de notre site Web est : https://k-dit-la-bible.com. Je suis un particulier qui habite en Auvergne en France. Voir la section « Objectif de ce site et qui suis-je? » pour un complément d’information.

Utilisation des données personnelles collectées

Commentaires

Quand vous laissez un commentaire sur notre site web, les données inscrites dans le formulaire de commentaire, mais aussi votre adresse IP et l’agent utilisateur de votre navigateur sont collectés pour nous aider à la détection des commentaires indésirables. Une chaîne anonymisée créée à partir de votre adresse de messagerie (également appelée hash) peut être envoyée au service Gravatar pour vérifier si vous utilisez ce dernier. Les clauses de confidentialité du service Gravatar sont disponibles ici : https://automattic.com/privacy/. Après validation de votre commentaire, votre photo de profil sera visible publiquement à coté de votre commentaire.

Vérification et publication des commentaires

Les commentaires

Les commentaires des visiteurs peuvent être vérifiés à l’aide d’un service automatisé de détection des commentaires indésirables. Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne répondent pas à nos critères de publication (à caractère indésirable ou ne correspondant pas à l’objet du site).

Formulaires de contact

Cookies

Si vous déposez un commentaire sur notre site, il vous sera proposé d’enregistrer votre nom, adresse de messagerie et site web dans des cookies. C’est uniquement pour votre confort afin de ne pas avoir à saisir ces informations si vous déposez un autre commentaire plus tard. Ces cookies expirent au bout d’un an. Si vous vous rendez sur la page de connexion, un cookie temporaire sera créé afin de déterminer si votre navigateur accepte les cookies. Il ne contient pas de données personnelles et sera supprimé automatiquement à la fermeture de votre navigateur. Lorsque vous vous connecterez, nous mettrons en place un certain nombre de cookies pour enregistrer vos informations de connexion et vos préférences d’écran. La durée de vie d’un cookie de connexion est de deux jours, celle d’un cookie d’option d’écran est d’un an. Si vous cochez « Se souvenir de moi », votre cookie de connexion sera conservé pendant deux semaines. Si vous vous déconnectez de votre compte, le cookie de connexion sera effacé. En modifiant ou en publiant une publication, un cookie supplémentaire sera enregistré dans votre navigateur. Ce cookie ne comprend aucune donnée personnelle. Il indique simplement l’ID de la publication que vous venez de modifier. Il expire au bout d’un jour.

Contenu embarqué depuis d’autres sites

Les articles de ce site peuvent inclure des contenus intégrés (par exemple des vidéos, images, articles…). Le contenu intégré depuis d’autres sites se comporte de la même manière que si le visiteur se rendait sur cet autre site. Ces sites web pourraient collecter des données sur vous, utiliser des cookies, embarquer des outils de suivis tiers, suivre vos interactions avec ces contenus embarqués si vous disposez d’un compte connecté sur leur site web.

Statistiques et mesures d’audience

Nous faisons des statistiques et mesures d’audience en interne (non publiées sur le site). Nous affichons seulement les statistiques classiques d’un site web : le nombre de vues sur les pages et le nombre de visites sur le site.

Utilisation et transmission de vos données personnelles

Nous ne faisons aucun commerce ni échange de données personnelles.

Durées de stockage de vos données

Les commentaires

Les commentaires des visiteurs peuvent être vérifiés à l’aide d’un service automatisé de détection des commentaires indésirables. Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne répondent pas à nos critères de publication. Si vous laissez un commentaire, le commentaire et ses métadonnées sont conservés indéfiniment. Cela permet de reconnaître et approuver automatiquement les commentaires suivants au lieu de les laisser dans la file de modération. Tous les utilisateurs et utilisatrices peuvent voir, modifier ou supprimer leurs informations personnelles à tout moment (à l’exception de leur nom d’utilisateur/trice). Les gestionnaires du site peuvent aussi voir et modifier ces informations. A venir : Pour les utilisateurs et utilisatrices qui s’inscrivent sur notre site (si cela est possible), nous stockons également les données personnelles indiquées dans leur profil.

Les droits que vous avez sur vos données

Si vous avez laissé des commentaires sur le site, vous pouvez demander à recevoir un fichier contenant toutes les données personnelles que nous possédons à votre sujet, incluant celles que vous nous avez fournies. Vous pouvez également demander la suppression des données personnelles vous concernant. Cela ne prend pas en compte les données stockées à des fins administratives, légales ou pour des raisons de sécurité.

Droits d'auteur

L'ensemble de ce site relève de la législation française et internationale sur le droit d'auteur et la propriété intellectuelle. Tous les droits de reproduction sont réservés, y compris pour les documents téléchargeables et les représentations iconographiques et photographiques. Certains visuels d'illustration de ce site sont propriété de l’auteur de ce site ou acheté à des tiers. Les droits d'utilisation, de reproduction et de diffusion sont strictement réservés à la communication de ce site. La reproduction de tout ou partie de ce site sur un support électronique quel qu'il soit est formellement interdite sauf autorisation expresse du directeur de la publication. La reproduction des textes de ce site sur un support papier est autorisée, tout particulièrement dans le cadre pédagogique, sous réserve du respect des trois conditions suivantes :
  •     Gratuité de la diffusion,
  •     Respect de l'intégrité des documents reproduits : pas de modification ni altération d'aucune sorte,
  •     Citation claire et lisible de la source, par exemple, sous la forme suivante « Ce document provient du site Internet K Dit la Bible https://www.k-dit-la-bible.com Les droits de reproduction sont réservés et strictement limités. »
Pour d'autres utilisations, veuillez contacter le responsable du site. Les marques citées ou sources sur ce site sont déposées par les sociétés qui en sont propriétaires.

Informations de contact

Vous pouvez nous contacter à cette adresse email : contact@k-dit-la-bible.com pour toute demande ou question. Nous vous remercions !

Mentions de Copyright

Les mentions de Copyright de chaque image(s) utilisée(s) sont indiquées par chaque article qui les utilise. La musique utilisée dans les versions audio des articles (mp3) et des vidéos hébergées par ce site a été acquise (achat) et est sous licence.  Source:  Envato - Purchase of "Adventure Cinematic” by Music Aura.
Save settings
Cookies settings