Un nanocapteur dans votre cerveau

Un nanocapteur dans votre cerveau


Version audio de l’article

Gemmes

Peut-on lire dans vos pensées? Non, il ne s’agit pas d’une personne extra-lucide mais d’un petit objet qui pourra lire votre cerveau. Voulez-vous en savoir plus?

 

Un nanocapteur dans votre cerveau

Ce petit objet s’appelle un «nanocapteur». Il s’agit d’une technologie développée par NeuroSwarm3  qui déchiffre les signaux cérébraux. Il ne fait qu’une soixantaine de nanomètres de diamètre et sait être autosuffisant. Son enrobage lui permet de traverser la barrière hémato-encéphalique (1) pour arriver au cerveau…  Une fois à l’intérieur du cerveau, les nanocapteurs agissent comme une sorte d’antenne, transformant l’activité neuronale en signaux optiques qui peuvent être envoyés sans fil à un appareil externe.

En d’autres mots, cette petite chose sera capable, un jour, de lire vos pensées et de vous permettre de communiquer autour de vous avec rien d’autre que votre pensée.

Ses nanocapteurs sont plaqués en or pour éviter la corrosion.

Les chercheurs de l’Université de Californie, à Santa Cruz, sont persuadés qu’à court terme ils auront une meilleure compréhension du fonctionnement cognitif de l’homme (le fonctionnement de sa connaissance).

Cela ouvre la porte à une multitude de possibilités. Celle de pouvoir composer des messages, contrôler  ou composer des messages, faire fonctionner un exosquelette (2) par la pensée. Des maladies pourront être surveillées ou détectées avec cette procédure non invasive, notamment dans le domaine neurologique.

Cette technologie est donc capable de détecter tous les mouvements et pensées des humains puisque tout est activé par le système neuronal du cerveau qui émet des signaux électriques.

Chaque cellule du corps émet un signal électrophysiologique qu est donc capté par le nanocapteur. C’est comparable à la technologie de radio sans fil.

Aussi petit soit-il, ce nanocapteur peut, à son tour, retransmettre ce signal au-delà de la barrière corporelle. Et cette capacité fonctionne dans l’autre sens: on peut lui réinjecter une information de l’extérieur directement dans le système sanguin d’une personne.

A voir aussi:  Devons-nous craindre une tempête solaire ?

Mais attention: à ce jour, des tests n’ont pas encore été effectués sur des animaux ou humains. Les premiers nanocapteurs, par exemple celle de Neurolink qui appartient à Elon Musk, requiert l’utilisation d’une interface reliant le cerveau à un ordinateur. D’autres, étaient introduites dans le corps sous forme d’implant lors d’une intervention chirurgicale. Ce n’est pas le cas de NeuroSWARM3 qui est totalement non invasif: pas besoin d’opération, d’implant, de câbles. Leur secret? L’utilisation de nanoparticules qui s’auto-reproduisent indéfiniment conformément à leur programmation.

D’autres groupes s’intéressent de près à cette nouvelle technologie : Openwater, Neural Dust et certainement d’autres. Mais tous gardent pour l’instant le secret sur l’évolution de leurs essais.

 

Une neurocroyance

Certaines personnes pensent que l’homme va inéluctablement fusionner avec la machine. Ils pensent que cela fait partie de l’évolution de l’homme, mais que cette fois-ci, la science va leur permettre de créer, eux-mêmes, une version 2.0 de l’homme. C’est ce que l’on appelle le transhumanisme qui repose sur une philosophie, une croyance précise : la machine est là pour épanouir l’homme et pour le libérer des limites physiques et intellectuelles. Ils croient fermement en une connaissance partagée et non plus individuelle.

 

Selon la Bible

La Bible enseigne quelque chose de complètement différent: l’homme est, à l’origine, une création de Dieu.

Il fait l’objet d’un enjeu entre satan et Dieu. En effet, la race humaine est au-dessus des anges qui n’ont pas de libre-arbitre.

Tout au long de la Bible, Dieu nous invite à saisir Sa sagesse. Et le début de la sagesse, c’est de Le craindre, dans le sens «avoir du respect»:

A voir aussi:  Allons-nous avoir un code-barre génétique?

Proverbes 1 verset 7.

  • La crainte de l’Éternel est le commencement de la science; Les insensés méprisent la sagesse et l’instruction.

Si on craint, c’est-à-dire que l’on aime Dieu, alors on saura comment aimer les autres ainsi que toutes les œuvres de Sa création.

1 Jean 4 verset 8.

  • Celui qui n’aime pas n’a pas connu Dieu, car Dieu est amour.

Si notre société fini par emmagasiner de la connaissance sans avoir de la sagesse, même Isaac Asimov, un auteur de science-fiction célèbre, dit que cette société, je le cite : «est vouée à l’extinction».

Pourquoi? Parce que l’on peut connaitre beaucoup de choses, mais sans avoir de sagesse. La sagesse, c’est savoir comment se comporter envers Dieu, interagir les autres, envers la nature et ce qu’elle contient.

L’argument majeur des transhumanistes est «nous utilisons un faible pourcentage de notre cerveau». Avons-nous besoin de plus pour être heureux? Et avons-nous besoin de tout ce potentiel continuellement?

En fait, la question est plutôt: qu’attendons-nous de la vie? Etre un super homme ou apprécier la vie et apporter le bonheur autour de nous?

Un robot pourra-t-il apprécier la gastronomie, les caresses d’un être bien-aimé et les sensations des émotions?

 

Que faut-il retenir ?

Cette technologie a un énorme potentiel devant elle puisqu’elle offre la promesse, un jour, de faire marcher un tétraplégique, de communiquer avec les autres rien qu’avec la pensée.

Comme toute chose, tout dépend de l’utilisation qu’on en fait.

Il y en a qui désire que l’homme fusionne avec la machine. Et ce nanocapteur est la première étape, car leur but ultime, c’est le transhumanisme.

Je souhaite reprendre cette citation d’Adriss Berkane dans son livre «Le neurofaschisme»: «Car si la connaissance de notre cerveau nous rend de plus en plus vulnérables, c’est aussi le dernier bastion de notre indépendance et de notre liberté.»

A voir aussi:  Qu’est-ce qu’une hydre?

Est-ce qu’un programme, des algorithmes peuvent remplacer un bon sens et une sagesse?

Je vous laisse réfléchir…

 

Références

  • Système sanguin.
  • L’exosquelette motorisé ou combinaison robotique est un dispositif mécatronique à base fixe ou mobile, composé d’une structure mécanique à plusieurs degrés de liberté, d’un système d’actionnement ..

 

Vous avez aimé cet article ?

Ne pas hésiter à laisser un commentaire, vous abonner pour recevoir une notification lorsqu’il y a un nouvel article, de partager sur les réseaux sociaux…

Plus de détails, sources et références sont donnés dans la section ci-dessous « En savoir plus… ».

Sources externes

Livre:

En Français

  • Le neurofascisme – Idriss Aberkane.

Articles :

En Français

En anglais

 

Vidéos à rechercher :

En Français

 

Copyright

  • Louis Segond (LSG) by Public Domain sauf si spécifié autrement.
  • Image mise en avant : dessin personnel.

 

 

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu, pour fournir des fonctionnalités de médias sociaux et pour analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux et d'analyse. View more
Cookies settings
Accepter
Politique de confidentialité et de cookies
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active

Qui sommes-nous ?

L’adresse de notre site Web est : https://k-dit-la-bible.com. Je suis un particulier qui habite en Auvergne en France. Voir la section « Objectif de ce site et qui suis-je? » pour un complément d’information.

Utilisation des données personnelles collectées

Commentaires

Quand vous laissez un commentaire sur notre site web, les données inscrites dans le formulaire de commentaire, mais aussi votre adresse IP et l’agent utilisateur de votre navigateur sont collectés pour nous aider à la détection des commentaires indésirables. Une chaîne anonymisée créée à partir de votre adresse de messagerie (également appelée hash) peut être envoyée au service Gravatar pour vérifier si vous utilisez ce dernier. Les clauses de confidentialité du service Gravatar sont disponibles ici : https://automattic.com/privacy/. Après validation de votre commentaire, votre photo de profil sera visible publiquement à coté de votre commentaire.

Vérification et publication des commentaires

Les commentaires

Les commentaires des visiteurs peuvent être vérifiés à l’aide d’un service automatisé de détection des commentaires indésirables. Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne répondent pas à nos critères de publication (à caractère indésirable ou ne correspondant pas à l’objet du site).

Formulaires de contact

Cookies

Si vous déposez un commentaire sur notre site, il vous sera proposé d’enregistrer votre nom, adresse de messagerie et site web dans des cookies. C’est uniquement pour votre confort afin de ne pas avoir à saisir ces informations si vous déposez un autre commentaire plus tard. Ces cookies expirent au bout d’un an. Si vous vous rendez sur la page de connexion, un cookie temporaire sera créé afin de déterminer si votre navigateur accepte les cookies. Il ne contient pas de données personnelles et sera supprimé automatiquement à la fermeture de votre navigateur. Lorsque vous vous connecterez, nous mettrons en place un certain nombre de cookies pour enregistrer vos informations de connexion et vos préférences d’écran. La durée de vie d’un cookie de connexion est de deux jours, celle d’un cookie d’option d’écran est d’un an. Si vous cochez « Se souvenir de moi », votre cookie de connexion sera conservé pendant deux semaines. Si vous vous déconnectez de votre compte, le cookie de connexion sera effacé. En modifiant ou en publiant une publication, un cookie supplémentaire sera enregistré dans votre navigateur. Ce cookie ne comprend aucune donnée personnelle. Il indique simplement l’ID de la publication que vous venez de modifier. Il expire au bout d’un jour.

Contenu embarqué depuis d’autres sites

Les articles de ce site peuvent inclure des contenus intégrés (par exemple des vidéos, images, articles…). Le contenu intégré depuis d’autres sites se comporte de la même manière que si le visiteur se rendait sur cet autre site. Ces sites web pourraient collecter des données sur vous, utiliser des cookies, embarquer des outils de suivis tiers, suivre vos interactions avec ces contenus embarqués si vous disposez d’un compte connecté sur leur site web.

Statistiques et mesures d’audience

Nous faisons des statistiques et mesures d’audience en interne (non publiées sur le site). Nous affichons seulement les statistiques classiques d’un site web : le nombre de vues sur les pages et le nombre de visites sur le site.

Utilisation et transmission de vos données personnelles

Nous ne faisons aucun commerce ni échange de données personnelles.

Durées de stockage de vos données

Les commentaires

Les commentaires des visiteurs peuvent être vérifiés à l’aide d’un service automatisé de détection des commentaires indésirables. Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne répondent pas à nos critères de publication. Si vous laissez un commentaire, le commentaire et ses métadonnées sont conservés indéfiniment. Cela permet de reconnaître et approuver automatiquement les commentaires suivants au lieu de les laisser dans la file de modération. Tous les utilisateurs et utilisatrices peuvent voir, modifier ou supprimer leurs informations personnelles à tout moment (à l’exception de leur nom d’utilisateur/trice). Les gestionnaires du site peuvent aussi voir et modifier ces informations. A venir : Pour les utilisateurs et utilisatrices qui s’inscrivent sur notre site (si cela est possible), nous stockons également les données personnelles indiquées dans leur profil.

Les droits que vous avez sur vos données

Si vous avez laissé des commentaires sur le site, vous pouvez demander à recevoir un fichier contenant toutes les données personnelles que nous possédons à votre sujet, incluant celles que vous nous avez fournies. Vous pouvez également demander la suppression des données personnelles vous concernant. Cela ne prend pas en compte les données stockées à des fins administratives, légales ou pour des raisons de sécurité.

Droits d'auteur

L'ensemble de ce site relève de la législation française et internationale sur le droit d'auteur et la propriété intellectuelle. Tous les droits de reproduction sont réservés, y compris pour les documents téléchargeables et les représentations iconographiques et photographiques. Certains visuels d'illustration de ce site sont propriété de l’auteur de ce site ou acheté à des tiers. Les droits d'utilisation, de reproduction et de diffusion sont strictement réservés à la communication de ce site. La reproduction de tout ou partie de ce site sur un support électronique quel qu'il soit est formellement interdite sauf autorisation expresse du directeur de la publication. La reproduction des textes de ce site sur un support papier est autorisée, tout particulièrement dans le cadre pédagogique, sous réserve du respect des trois conditions suivantes :
  •     Gratuité de la diffusion,
  •     Respect de l'intégrité des documents reproduits : pas de modification ni altération d'aucune sorte,
  •     Citation claire et lisible de la source, par exemple, sous la forme suivante « Ce document provient du site Internet K Dit la Bible https://www.k-dit-la-bible.com Les droits de reproduction sont réservés et strictement limités. »
Pour d'autres utilisations, veuillez contacter le responsable du site. Les marques citées ou sources sur ce site sont déposées par les sociétés qui en sont propriétaires.

Informations de contact

Vous pouvez nous contacter à cette adresse email : contact@k-dit-la-bible.com pour toute demande ou question. Nous vous remercions !

Mentions de Copyright

Les mentions de Copyright de chaque image(s) utilisée(s) sont indiquées par chaque article qui les utilise. La musique utilisée dans les versions audio des articles (mp3) et des vidéos hébergées par ce site a été acquise (achat) et est sous licence.  Source:  Envato - Purchase of "Adventure Cinematic” by Music Aura.
Save settings
Cookies settings