La philosophie du cynisme

La philosophie du cynisme


Version audio de l’article

Gemmes

On parle de personnes cyniques… mais saviez-vous qu’il existe une philosophie du cynisme?

Voulez-vous en savoir plus?

 

Origine de cette philosophie

Le cynisme est un courant philosophique venant de la Grèce antique. C’est un disciple de Socrate qui est à l’origine de ce courant de pensée : un nommé Antisthène.

Son disciple le plus célèbre est celui que l’on surnomme «Diogène le chien», Diogène de Sinope… et vous allez découvrir pourquoi!

 

Origine du mot «cynisme»

Le mot «cynisme» provient du grec ancien κύων (kuôn) qui signifie « chien »!

Il y a deux hypothèses à l’origine de ce mot:

  • Antisthène avait une attitude qui choquait ses contemporains au point de se comporter comme un animal. Diogène de Sinope a vécu dans une amphore qu’il jugeait suffisante pour s’abriter des éléments. Il avait toujours un bâton avec lui pour donner des coups aux personnes curieuses qui ne voulaient pas être ses disciples. Il demanda à être enterré « comme un chien ».
  • Le lieu où ce dernier faisait ses discours: un gymnase qui s’appelait «Cynosarge».

 

La croyance

Ce courant de pensée prône un retour à la nature en réduisant les besoins matériels à leur plus stricte nécessité, manifestant la volonté de vivre au plus proche de celle d’un animal.

Mais ce retour à la nature s’accompagne d’une attitude très particulière: celle de contester tout le système existant. C’est pour cette raison que les disciples du cynisme firent volontairement des actions provocatrices. En public, ils agissaient comme des animaux pour manifester ouvertement leur rejet de tout ce qui définissait la culture : ils urinaient partout dehors, se mettaient à aboyer comme un chien, se masturbaient en public, ils mendiaient tout en refusant de se conformer à l’opinion publique.

A leurs yeux, la liberté n’est pas le but à atteindre, mais une attitude qui doit diriger sa vie.

Leur attitude remet en cause toute morale en contestant tout ce qui existe dans la société. Ils sont persuadés que ce processus va les amener à la sagesse et à la vertu et ensuite à une indépendance d’esprit qui leur permettra d’exercer leur libre arbitre sans subir l’influence des autres.

Leur exemple ultime est Héraclès, un Grec qui était décrit comme indiscipliné et indépendant dans cette quête de trouver la vertu et de vivre selon ces principes.

Socrate considérait Diogène de Sinope comme un fou dans son opposition à toute forme de conformisme.

 

Les éléments clés de ce mouvement

  • L’autosuffisance: rejetant le matérialisme, les disciples doivent se contenter du strict minimum.
  • L’abstinence : dans la même veine, ils rejettent tout ce qui est richesse, honneur, célébrité, privilège. Ils veulent vivre dans la frugalité.

C’est un courant de pensée qui s’oppose à l’idéalisme platonicien et au stoïcisme et qui était proche de la misanthropie (haine du genre humain).

A voir aussi:  L’Origine d’Halloween

Oscar Wilde, l’auteur connu, a dit du cynisme: «Le cynisme, c’est connaître le prix de tout, et la valeur de rien ! »

 

Selon la Bible

Des parents souhaitent ce qu’il y a de meilleur pour leurs enfants: une vie de meilleure qualité, un meilleur futur. Se démunir de tout est un choix comme un autre, mais celui de provoquer et de se comporter comme un animal dans un lieu public en est une autre.

 

Bâtir une maison

Nous avons tous à bâtir «une maison». Derrière le mot «maison», c’est non seulement un domicile, mais un emploi, de quoi subvenir à ses besoins et à ceux d’une famille. C’est déjà une mini-société en soi!

Nos croyances, notre attitude face à la vie vont déterminer si nous bâtissons ou renversons notre «maison».

Proverbes 14 versets 1-4.

  • La femme sage bâtit sa maison, Et la femme insensée la renverse de ses propres mains.
    Celui qui marche dans la droiture craint l’Éternel, Mais celui qui prend des voies tortueuses le méprise.
    Dans la bouche de l’insensé est une verge pour son orgueil, Mais les lèvres des sages les gardent.
    S’il n’y a pas de bœufs, la crèche est vide; C’est à la vigueur des bœufs qu’on doit l’abondance des revenus.

La Bible nous encourage à travailler pour bâtir notre maison.

Proverbes 12 verset 27.

  • Le paresseux ne rôtit pas son gibier; Mais le précieux trésor d’un homme, c’est l’activité.

Si nous n’avons plus d’activité, nous n’avons plus de but dans la vie. L’activité est un puissant motivateur dans la vie car nous aspirons tous à contribuer à quelque chose. Nous sommes tous des bâtisseurs d’une manière ou d’une autre.

Un homme qui ne travaille pas ne contribue pas au bien commun, c’est-à-dire à la société. Si la société existe, c’est justement pour répondre aux besoins mutuels des uns et des autres.

 

Le début de la sagesse

Les cyniques pensent que le mépris et rejet de tout ce qui fait partie du «système» va les amener à une vertu et une sagesse.

La Bible dit, par contre, que celui qui craint l’Eternel, qui marche selon Ses principes, va agir de manière intègre (droiture). Celui qui Le méprise, aura une vie «tortueuse».

En fait, la crainte de Dieu nous enseigne ce qu’il faut faire ou ne pas faire, ce qu’il faut respecter.

Proverbes 15 verset 33.

  • La crainte de l’Éternel enseigne la sagesse, Et l’humilité précède la gloire.

Proverbes 24 verset 27.

  • Soigne tes affaires au dehors, Mets ton champ en état, Puis tu bâtiras ta maison.

 

Vivre pour soi ou pour les autres?

Les disciples des cyniques mendient. Ils demandent de l’argent à ceux dont ils critiquent le mode de vie et croyances… C’est pour le moins «cynique» et paradoxal pour des personnes qui prônent l’autosuffisance!

A voir aussi:  Alfred Hitchcock

En fait, notre relation vis-à-vis des autres se résume à deux choses: vivre pour soi et rechercher son propre plaisir, ou vivre pas seulement pour soi, mais aussi pour les autres. Le premier commandement dans la Bible est le suivant:

Luc 10 verset 27.

  • Il répondit: Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta force, et de toute ta pensée; et ton prochain comme toi-même.

1 Jean 4 verset 20.

  • Si quelqu’un dit: J’aime Dieu, et qu’il haïsse son frère, c’est un menteur; car celui qui n’aime pas son frère qu’il voit, comment peut-il aimer Dieu qu’il ne voit pas?

Si on n’aime pas Dieu, on ne peut pas aimer son prochain. Notre perception (ou non perception) de Dieu va déterminer la manière dont on voit les autres et la vie. Si nous croyons que Dieu nous déteste, nous serons durs envers les autres puisque nous avons l’impression que Dieu nous voit ainsi. Si, au contraire, nous réalisons à quel point Il nous aime, nous arriverons à facilement pardonner, aimer les autres…

En d’autres mots, notre perception de l’amour détermine si nous allons nous isoler des autres ou, au contraire, nous faire interagir avec les autres. Et c’est l’essence d’une société. Une société où les gens s’ignorent va à sa perte.

 

Rejet de tout, même de ce que font les animaux

Les cyniques pensent devenir sages et vertueux en vivant frugalement et en rejetant ce qui vient de la société. Ils disent vouloir retrouver la nature pour en tirer des leçons pour trouver une nouvelle culture. Cependant, la nature même nous enseigne que certains animaux ont une vie communautaire.

Ils rejettent des principes communautaires qui se trouvent dans la nature et par voie de fait, la sagesse de leur Créateur. Or, le début de la sagesse, c’est la crainte de Dieu. Si on ne craint pas Dieu, on ne craindra pas de détruire, par exemple, la nature, pour en faire du profit. On ne craindra pas non plus de faire du mal aux autres. En d’autres mots, il n’y a plus de garde-fou moral.

Proverbes 1:7

  • La crainte de l’Éternel est le commencement de la science; Les insensés méprisent la sagesse et l’instruction.

 

Que faut-il retenir ?

L’histoire ne dit pas ce qui a poussé Antisthène et Diogène de Sinope à lancer la philosophie du cynisme, mais il ne faut jamais laisser les blessures et souffrances de la vie nous amener à tout rejeter autour de nous.

Nous avons tous un choix: échanger le mal contre le bien ou laisser le mal nous dominer. C’est toute l’histoire de la rédemption dans la Bible : échanger le mal contre le bien.

Il arrive que lorsque l’on est déçu par quelque chose ou par quelqu’un, on les rejette en bloc.

A voir aussi:  Albert Einstein

Remettre en cause un système ne veut pas dire qu’il faille rejeter tout ce qu’il contenait.

Toute société se base sur un système de croyances et de valeurs. C’est le système de croyances  dominant d’une société qui dicte si on se tourne vers les autres ou si l’on choisit de vivre de manière individualiste. La définition même du mot «société» veut dire «vivre en groupes» et signifie une mise en commun de ressources pour le bien de tous (infrastructure routier, distribution des aides, soins hospitaliers etc.). Nous avons tous besoin des uns et des autres.

Si on refuse de participer à la société cela implique les seuls choix restants : vivre en autarcie ou commettre des actes contre la société.  Il ne faut pas laisser des blessures nous inciter à rejeter la société, car cette dernière est constituée d’être humains.

L’adage dit que notre liberté s’arrête là où commence celle de l’autre. C’est un signe de respect.

La sagesse des cyniques ne montre pas des signes de respects et d’honneur, allant à s’abaisser à vivre comme un animal et en ignorant même que ces derniers peuvent avoir des groupes, une organisation plus sophistiquée que ce qu’ils cherchent à vivre.

Romains 1 versets 21-23.

  • (…) puisque ayant connu Dieu, ils ne l’ont point glorifié comme Dieu, et ne lui ont point rendu grâces; mais ils se sont égarés dans leurs pensées, et leur cœur sans intelligence a été plongé dans les ténèbres.
    Se vantant d’être sages, ils sont devenus fous;  et ils ont changé la gloire du Dieu incorruptible en images représentant l’homme corruptible, des oiseaux, des quadrupèdes, et des reptiles.

Selon la Bible, ils rejettent la gloire de Dieu pour se mettre au  niveau des animaux… Est-ce une bonne chose selon vous?

 

Vous avez aimé cet article ?

Ne pas hésiter à laisser un commentaire, vous abonner pour recevoir une notification lorsqu’il y a un nouvel article, de partager sur les réseaux sociaux…

Plus de détails, sources et références sont donnés dans la section ci-dessous « En savoir plus… ».

Sources externes

Articles :

En Français

En anglais

Vidéos à rechercher :

En Français

Copyright

  • Louis Segond (LSG) by Public Domain sauf si spécifié autrement.
  • Image mise en avant : dessin personnel.

 

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu, pour fournir des fonctionnalités de médias sociaux et pour analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux et d'analyse. View more
Cookies settings
Accepter
Politique de confidentialité et de cookies
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active

Qui sommes-nous ?

L’adresse de notre site Web est : https://k-dit-la-bible.com. Je suis un particulier qui habite en Auvergne en France. Voir la section « Objectif de ce site et qui suis-je? » pour un complément d’information.

Utilisation des données personnelles collectées

Commentaires

Quand vous laissez un commentaire sur notre site web, les données inscrites dans le formulaire de commentaire, mais aussi votre adresse IP et l’agent utilisateur de votre navigateur sont collectés pour nous aider à la détection des commentaires indésirables. Une chaîne anonymisée créée à partir de votre adresse de messagerie (également appelée hash) peut être envoyée au service Gravatar pour vérifier si vous utilisez ce dernier. Les clauses de confidentialité du service Gravatar sont disponibles ici : https://automattic.com/privacy/. Après validation de votre commentaire, votre photo de profil sera visible publiquement à coté de votre commentaire.

Vérification et publication des commentaires

Les commentaires

Les commentaires des visiteurs peuvent être vérifiés à l’aide d’un service automatisé de détection des commentaires indésirables. Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne répondent pas à nos critères de publication (à caractère indésirable ou ne correspondant pas à l’objet du site).

Formulaires de contact

Cookies

Si vous déposez un commentaire sur notre site, il vous sera proposé d’enregistrer votre nom, adresse de messagerie et site web dans des cookies. C’est uniquement pour votre confort afin de ne pas avoir à saisir ces informations si vous déposez un autre commentaire plus tard. Ces cookies expirent au bout d’un an. Si vous vous rendez sur la page de connexion, un cookie temporaire sera créé afin de déterminer si votre navigateur accepte les cookies. Il ne contient pas de données personnelles et sera supprimé automatiquement à la fermeture de votre navigateur. Lorsque vous vous connecterez, nous mettrons en place un certain nombre de cookies pour enregistrer vos informations de connexion et vos préférences d’écran. La durée de vie d’un cookie de connexion est de deux jours, celle d’un cookie d’option d’écran est d’un an. Si vous cochez « Se souvenir de moi », votre cookie de connexion sera conservé pendant deux semaines. Si vous vous déconnectez de votre compte, le cookie de connexion sera effacé. En modifiant ou en publiant une publication, un cookie supplémentaire sera enregistré dans votre navigateur. Ce cookie ne comprend aucune donnée personnelle. Il indique simplement l’ID de la publication que vous venez de modifier. Il expire au bout d’un jour.

Contenu embarqué depuis d’autres sites

Les articles de ce site peuvent inclure des contenus intégrés (par exemple des vidéos, images, articles…). Le contenu intégré depuis d’autres sites se comporte de la même manière que si le visiteur se rendait sur cet autre site. Ces sites web pourraient collecter des données sur vous, utiliser des cookies, embarquer des outils de suivis tiers, suivre vos interactions avec ces contenus embarqués si vous disposez d’un compte connecté sur leur site web.

Statistiques et mesures d’audience

Nous faisons des statistiques et mesures d’audience en interne (non publiées sur le site). Nous affichons seulement les statistiques classiques d’un site web : le nombre de vues sur les pages et le nombre de visites sur le site.

Utilisation et transmission de vos données personnelles

Nous ne faisons aucun commerce ni échange de données personnelles.

Durées de stockage de vos données

Les commentaires

Les commentaires des visiteurs peuvent être vérifiés à l’aide d’un service automatisé de détection des commentaires indésirables. Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne répondent pas à nos critères de publication. Si vous laissez un commentaire, le commentaire et ses métadonnées sont conservés indéfiniment. Cela permet de reconnaître et approuver automatiquement les commentaires suivants au lieu de les laisser dans la file de modération. Tous les utilisateurs et utilisatrices peuvent voir, modifier ou supprimer leurs informations personnelles à tout moment (à l’exception de leur nom d’utilisateur/trice). Les gestionnaires du site peuvent aussi voir et modifier ces informations. A venir : Pour les utilisateurs et utilisatrices qui s’inscrivent sur notre site (si cela est possible), nous stockons également les données personnelles indiquées dans leur profil.

Les droits que vous avez sur vos données

Si vous avez laissé des commentaires sur le site, vous pouvez demander à recevoir un fichier contenant toutes les données personnelles que nous possédons à votre sujet, incluant celles que vous nous avez fournies. Vous pouvez également demander la suppression des données personnelles vous concernant. Cela ne prend pas en compte les données stockées à des fins administratives, légales ou pour des raisons de sécurité.

Droits d'auteur

L'ensemble de ce site relève de la législation française et internationale sur le droit d'auteur et la propriété intellectuelle. Tous les droits de reproduction sont réservés, y compris pour les documents téléchargeables et les représentations iconographiques et photographiques. Certains visuels d'illustration de ce site sont propriété de l’auteur de ce site ou acheté à des tiers. Les droits d'utilisation, de reproduction et de diffusion sont strictement réservés à la communication de ce site. La reproduction de tout ou partie de ce site sur un support électronique quel qu'il soit est formellement interdite sauf autorisation expresse du directeur de la publication. La reproduction des textes de ce site sur un support papier est autorisée, tout particulièrement dans le cadre pédagogique, sous réserve du respect des trois conditions suivantes :
  •     Gratuité de la diffusion,
  •     Respect de l'intégrité des documents reproduits : pas de modification ni altération d'aucune sorte,
  •     Citation claire et lisible de la source, par exemple, sous la forme suivante « Ce document provient du site Internet K Dit la Bible https://www.k-dit-la-bible.com Les droits de reproduction sont réservés et strictement limités. »
Pour d'autres utilisations, veuillez contacter le responsable du site. Les marques citées ou sources sur ce site sont déposées par les sociétés qui en sont propriétaires.

Informations de contact

Vous pouvez nous contacter à cette adresse email : contact@k-dit-la-bible.com pour toute demande ou question. Nous vous remercions !

Mentions de Copyright

Les mentions de Copyright de chaque image(s) utilisée(s) sont indiquées par chaque article qui les utilise. La musique utilisée dans les versions audio des articles (mp3) et des vidéos hébergées par ce site a été acquise (achat) et est sous licence.  Source:  Envato - Purchase of "Adventure Cinematic” by Music Aura.
Save settings
Cookies settings