Peut-on prendre le contrôle de votre cerveau?

Peut-on prendre le contrôle de votre cerveau?


Version audio de l’article

Gemmes

La science finit par rattraper la science-fiction. Savez-vous qu’ils savent désormais contrôler un cerveau à distance?

Pensez-vous que j’exagère?

Alors… vous allez être surpris!

 

Une nouvelle méthode

Des chercheurs, aux États-Unis, ont développé une méthode qui permet de contrôler les circuits du cerveau. Cela fait des années que le fonctionnement du cerveau a été étudié et que les neurologues maîtrisent la cartographie du cerveau.

On sait à quoi corresponde chaque zone du cerveau.

Ils sont donc arrivés au stade de pouvoir, à distance, contrôler un groupe précis de neurones pour les activer ou les désactiver à distance après avoir fait une modification génétique du sujet.

Un neurone est la cellule principale du système nerveux. Son rôle est d’acheminer et de traiter les informations dans tout l’organisme. Il y en a des milliards dans notre corps.

Une des méthodes qui permet de le faire, s’appelle la méthode optogénétique et qui utilise des pulsations de la lumière du laser. Une autre s’appelle «chemogénétique» et utilise des protéines modifiées qui sont activées par des solutions conçues pour cibler des cellules spécifiques.

Il ne va pas sans dire que ces méthodes sont une intrusion dans le corps et qu’elles requièrent l’insertion de fibres optiques pour générer les pulsions de lumière dans le cerveau….

Du coup, d’autres chercheurs ont voulu trouver une méthode moins invasive. Le Pr. Ali Güler du laboratoire de l’Université de Virginie à Charlottesville, a fait une publication dans le «Nature Neuroscience» sur sa méthode «TRPV4» non-invasive, rapide et réversible.

En fait, TRPV4 est le nom de la protéine dans le corps qui est sensible à la fois aux températures et aux forces de traction. C’est la protéine qui permet au cerveau de savoir quel est l’état hydrique dans notre corps. Cette protéine est un canal calcique présent dans les cellules gliales dont le rôle est d’enrober les neurones détectant l’état d’hydratation.

Elle a la propriété de pouvoir ouvrir son pore central et de laisser le courant électrique parcourir chaque cellule membrane. Elle fait partie du système nerveux et est donc sensible aux ondes radio et champs magnétiques.

Il suffit d’attacher cette protéine à celles qui stockent le fer (ferritine) ou à des particules non organiques et paramagnétiques. Par le biais d’une modification génétique, ils la fusionnent à la région paramagnétique de la ferritine avec de petites séquences ADN pour donner le signal de transporter ces protéines  de l’épine dorsale vers le cerveau.

A voir aussi:  Qu’est-ce qu’une hydre?

C’est pour cette raison que l’on parle de protéine «magnétique» (magneto en anglais).

Cette méthode a déjà été utilisée pour réguler le niveau de glucose dans le sang d’une souris.

Ils ont faits d’autres expérimentations sur des souris démontrant que ces «magnetos» peuvent contrôler à distance

les neurones au plus profond du cerveau et prendre le contrôle sur des comportements complexes.

En d’autres mots, ils peuvent contrôler les activités d’un cerveau à distance en utilisant des nanoparticules «chauffées» par ces magnétos.

C’est ce que l’on appelle la sonothermogénétique.

Neuralink, la startup d’Elon Musk s’y intéresse. Elle a déjà annoncé, en juillet 2019, ce projet de connecter l’ordinateur au cerveau avec cette méthode non invasive et indolore. Le but, entre autres, est de rendre un «homme-ordinateur» ayant la capacité de lire et d’écrire une énorme quantité d’informations. Un des autres objectifs est aussi de faire de l’internet sur son écran par la pensée…

Brrr….

 

Selon la Bible

Un verset dans l’Ancien Testament donne un principe: celui de ne pas mélanger deux matières différentes ensemble.

Deutéronome 22:11

  • Tu ne porteras point un vêtement tissé de diverses espèces de fils, de laine et de lin réunis ensemble.

Quelle application avec le sujet? C’est très simple: on ne doit pas mélanger une substance à une autre qui ne provient pas de la même origine. Nous ne devons pas avoir sur et dans notre corps, un élément qui contient deux substances que tout oppose: la nanoparticule et l’ADN.

La science joue aux apprentis sorciers en sachant pas quelles sont les incidences – à long terme – sur l’être humain.

Cela fait penser à la marque de la bête mentionnée dans Apocalypse, qui empêchera les humains, à la fin des temps, de se tourner vers Dieu, les rendant esclaves pour toujours d’un système économique et religieux: celui de l’Antichrist, surnommé «la bête».

Apocalypse 13:16-18.

  • Et elle fit que tous, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, reçussent une marque sur leur main droite ou sur leur front, et que personne ne pût acheter ni vendre, sans avoir la marque, le nom de la bête ou le nombre de son nom.
    C’est ici la sagesse. Que celui qui a de l’intelligence calcule le nombre de la bête. Car c’est un nombre d’homme, et son nombre est six cent soixante-six.

Ce qui est frappant, c’est la manière dont sont tués ceux qui s’opposeront à cette marque:

Apocalypse 13 verset 15.

  • Et il lui fut donné d’animer l’image de la bête, afin que l’image de la bête parlât, et qu’elle fît que tous ceux qui n’adoreraient pas l’image de la bête fussent tués.

C’est l’image qui tue… Peut-être une animation 3D qui «reconnaîtrait» ceux qui n’adorent pas pour les faire mourir de suite? Cela impliquerait, au minimum avec les technologies de nos jours, une reconnaissance faciale pour savoir qui faire mourir et de «désactiver» la personne à distance.

A voir aussi:  Apophis: astéroïde de l'Apocalypse?

Avec les technologies d’aujourd’hui, que serons-nous capable de faire «demain»?

Car cette adoration, annoncée par la Bible, sera faite à l’échelle mondiale: des millions seront tués «d’un coup», cette cérémonie étant un réplica de celle faite le roi de Babylone, Nebucadnetsar, avec une menace similaire:

Daniel 3 versets 4-6.

  • Un héraut cria à haute voix: Voici ce qu’on vous ordonne, peuples, nations, hommes de toutes langues!
    Au moment où vous entendrez le son de la trompette, du chalumeau, de la guitare, de la sambuque, du psaltérion, de la cornemuse, et de toutes sortes d’instruments de musique, vous vous prosternerez et vous adorerez la statue d’or qu’a élevée le roi Nebucadnetsar.
    Quiconque ne se prosternera pas et n’adorera pas sera jeté à l’instant même au milieu d’une fournaise ardente.
    A l’époque de Nebucadnetsar, il avait peu de monde devant cette statue, mais cette anecdote est l’ombre qui préfigure celle qui arrivera à la fin des temps. L’Ancien Testament est l’ombre des choses décrites dans le Nouveau Testament : c’est un principe uilisé pour étudier la Bible.
    Un roi (l’antichrist) qui représente le domaine spirituel de Babylone va exiger que le monde entier adore satan et lui-même (son image).

Tout comme Nebucadnetsar a exigé que l’on jette «à l’instant» ceux qui n’adorent pas dans une fournaise, ceux qui refuseront d’obtempérer à la fin des temps seront mis à mort «instantanément».

Est-ce que cette méthode de protéine modifiée «magneto» serait annonciatrice de la méthode qui mettra à mort les réfractaires ?

 

Que faut-il retenir ?

En parlant de «magneto», cela fait penser à l’un des personnages du film de la série «X-men». Magnéto est l’un des supers héros qui a le pouvoir de contrôler tout ce qui peut être aimanté.

La fiction aurait-elle rejoint la réalité?

Les résultats de cette recherche est comme toute chose que l’on utilise: elle peut être un bienfait pour l’humanité comme son pire cauchemar. On ne peut s’empêcher de penser à l’étendue des possibilités si on utilisait cette méthode pour contrôler à distance… les cerveaux des humains. De plus, cette méthode permet d’activer ou de désactiver à volonté des neurones du cerveau.

A voir aussi:  Un nanocapteur dans votre cerveau

Pourvu qu’un dictateur ne l’utilise pas!

Pourtant, cette méthode est là, avec le potentiel de contrôler un cerveau et le comportement du sujet à distance. Il suffit d’avoir des nanoparticules magnétiques… Tiens? Cela rappelle des vidéos de gens qui montrent que des parties de leurs bras et corps sont devenues magnétiques après la vaccination.

Les pays ont massivement déployé les antennes 5G qui émettent des ondes…

Le contrôle du comportement existe déjà dans certains médicaments (avec d’autres méthodes): les anti-dépresseurs et tous ceux qui agissent sur le contrôle des émotions (voir section «en savoir plus».

Je vous laisse réfléchir tout en espérant que cette méthode sera utilisée pendant longtemps pour le bienfait de l’humanité et non pour se retourner contre l’humanité dans un cauchemar qui dépasserait la fiction!

 

Vous avez aimé cet article ?

Ne pas hésiter à laisser un commentaire, vous abonner pour recevoir une notification lorsqu’il y a un nouvel article, de partager sur les réseaux sociaux…

Plus de détails et les sources sont données dans la section ci-dessous « En savoir plus… ».

Sources externes

Site web :

En anglais

En anglais

Le film :

En Français

Articles :

En Français

En anglais

Vidéos à rechercher :

En anglais

 

Copyright

  • Louis Segond (LSG) by Public Domain
  • Image mise en avant : Image d’Abby Johnson de wikipedia (en.org) – By HazteOir.org from España– Abby Johnson con los voluntarios de DAV Ávila, CC BY-SA 2.0. Image modifiée.

 

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu, pour fournir des fonctionnalités de médias sociaux et pour analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux et d'analyse. View more
Cookies settings
Accepter
Politique de confidentialité et de cookies
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active

Qui sommes-nous ?

L’adresse de notre site Web est : https://k-dit-la-bible.com. Je suis un particulier qui habite en Auvergne en France. Voir la section « Objectif de ce site et qui suis-je? » pour un complément d’information.

Utilisation des données personnelles collectées

Commentaires

Quand vous laissez un commentaire sur notre site web, les données inscrites dans le formulaire de commentaire, mais aussi votre adresse IP et l’agent utilisateur de votre navigateur sont collectés pour nous aider à la détection des commentaires indésirables. Une chaîne anonymisée créée à partir de votre adresse de messagerie (également appelée hash) peut être envoyée au service Gravatar pour vérifier si vous utilisez ce dernier. Les clauses de confidentialité du service Gravatar sont disponibles ici : https://automattic.com/privacy/. Après validation de votre commentaire, votre photo de profil sera visible publiquement à coté de votre commentaire.

Vérification et publication des commentaires

Les commentaires

Les commentaires des visiteurs peuvent être vérifiés à l’aide d’un service automatisé de détection des commentaires indésirables. Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne répondent pas à nos critères de publication (à caractère indésirable ou ne correspondant pas à l’objet du site).

Formulaires de contact

Cookies

Si vous déposez un commentaire sur notre site, il vous sera proposé d’enregistrer votre nom, adresse de messagerie et site web dans des cookies. C’est uniquement pour votre confort afin de ne pas avoir à saisir ces informations si vous déposez un autre commentaire plus tard. Ces cookies expirent au bout d’un an. Si vous vous rendez sur la page de connexion, un cookie temporaire sera créé afin de déterminer si votre navigateur accepte les cookies. Il ne contient pas de données personnelles et sera supprimé automatiquement à la fermeture de votre navigateur. Lorsque vous vous connecterez, nous mettrons en place un certain nombre de cookies pour enregistrer vos informations de connexion et vos préférences d’écran. La durée de vie d’un cookie de connexion est de deux jours, celle d’un cookie d’option d’écran est d’un an. Si vous cochez « Se souvenir de moi », votre cookie de connexion sera conservé pendant deux semaines. Si vous vous déconnectez de votre compte, le cookie de connexion sera effacé. En modifiant ou en publiant une publication, un cookie supplémentaire sera enregistré dans votre navigateur. Ce cookie ne comprend aucune donnée personnelle. Il indique simplement l’ID de la publication que vous venez de modifier. Il expire au bout d’un jour.

Contenu embarqué depuis d’autres sites

Les articles de ce site peuvent inclure des contenus intégrés (par exemple des vidéos, images, articles…). Le contenu intégré depuis d’autres sites se comporte de la même manière que si le visiteur se rendait sur cet autre site. Ces sites web pourraient collecter des données sur vous, utiliser des cookies, embarquer des outils de suivis tiers, suivre vos interactions avec ces contenus embarqués si vous disposez d’un compte connecté sur leur site web.

Statistiques et mesures d’audience

Nous faisons des statistiques et mesures d’audience en interne (non publiées sur le site). Nous affichons seulement les statistiques classiques d’un site web : le nombre de vues sur les pages et le nombre de visites sur le site.

Utilisation et transmission de vos données personnelles

Nous ne faisons aucun commerce ni échange de données personnelles.

Durées de stockage de vos données

Les commentaires

Les commentaires des visiteurs peuvent être vérifiés à l’aide d’un service automatisé de détection des commentaires indésirables. Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne répondent pas à nos critères de publication. Si vous laissez un commentaire, le commentaire et ses métadonnées sont conservés indéfiniment. Cela permet de reconnaître et approuver automatiquement les commentaires suivants au lieu de les laisser dans la file de modération. Tous les utilisateurs et utilisatrices peuvent voir, modifier ou supprimer leurs informations personnelles à tout moment (à l’exception de leur nom d’utilisateur/trice). Les gestionnaires du site peuvent aussi voir et modifier ces informations. A venir : Pour les utilisateurs et utilisatrices qui s’inscrivent sur notre site (si cela est possible), nous stockons également les données personnelles indiquées dans leur profil.

Les droits que vous avez sur vos données

Si vous avez laissé des commentaires sur le site, vous pouvez demander à recevoir un fichier contenant toutes les données personnelles que nous possédons à votre sujet, incluant celles que vous nous avez fournies. Vous pouvez également demander la suppression des données personnelles vous concernant. Cela ne prend pas en compte les données stockées à des fins administratives, légales ou pour des raisons de sécurité.

Droits d'auteur

L'ensemble de ce site relève de la législation française et internationale sur le droit d'auteur et la propriété intellectuelle. Tous les droits de reproduction sont réservés, y compris pour les documents téléchargeables et les représentations iconographiques et photographiques. Certains visuels d'illustration de ce site sont propriété de l’auteur de ce site ou acheté à des tiers. Les droits d'utilisation, de reproduction et de diffusion sont strictement réservés à la communication de ce site. La reproduction de tout ou partie de ce site sur un support électronique quel qu'il soit est formellement interdite sauf autorisation expresse du directeur de la publication. La reproduction des textes de ce site sur un support papier est autorisée, tout particulièrement dans le cadre pédagogique, sous réserve du respect des trois conditions suivantes :
  •     Gratuité de la diffusion,
  •     Respect de l'intégrité des documents reproduits : pas de modification ni altération d'aucune sorte,
  •     Citation claire et lisible de la source, par exemple, sous la forme suivante « Ce document provient du site Internet K Dit la Bible https://www.k-dit-la-bible.com Les droits de reproduction sont réservés et strictement limités. »
Pour d'autres utilisations, veuillez contacter le responsable du site. Les marques citées ou sources sur ce site sont déposées par les sociétés qui en sont propriétaires.

Informations de contact

Vous pouvez nous contacter à cette adresse email : contact@k-dit-la-bible.com pour toute demande ou question. Nous vous remercions !

Mentions de Copyright

Les mentions de Copyright de chaque image(s) utilisée(s) sont indiquées par chaque article qui les utilise. La musique utilisée dans les versions audio des articles (mp3) et des vidéos hébergées par ce site a été acquise (achat) et est sous licence.  Source:  Envato - Purchase of "Adventure Cinematic” by Music Aura.
Save settings
Cookies settings