Maison de famille d’Abraham: un centre pour une religion mondiale?

Maison de famille d’Abraham: un centre pour une religion mondiale?


Version audio de l’article

Gemmes

Le Pape et le grand imam d’Al-Azhar ont signé, le 4 février 2019, un document pour lancer un projet hors du commun: celui de construire «La Maison de la famille d’Abraham» pour symboliser l’union entre une église, une mosquée et une synagogue à Abu Dabi. L’objectif: prouver que ces trois religions monothéistes peuvent coexister ensemble.

Est-ce un pas de plus vers ce qu’annonce le livre de l’Apocalypse?

 

Le projet

Ce projet est le premier qui résulte de la signature du «Document sur la fraternité humaine» entre le pape François et le grand imam d’Al-Azar Ahmed Al Tayeb le 4 février 2019. Le Grand Rabbin, Bruce Lustig, de la congrégation hébraïque de Washington a rejoint le Haut Comité le 18 septembre 2019. Le Haut Comité a été créé dans ce but.

Ce n’est pas la première fois que le Pape cherche à «unifier» les peuples vers une même croyance. Il avait déjà lancé un appel dans son «Pacte de l’éducation Mondiale».

Mais, pour en revenir à ce projet, il fut dévoilé le 11 septembre 2018 à Rome lors de la réunion qui marquait le dix-huitième anniversaire du «9 septembre». Elle fut délibérément organisée en vue de coïncider avec la soixante quatorzième session des Nations Unies pour « souligner » la « portée mondiale » du document d’Abu Dabi, selon le juge Mohamed Mahmoud Abdel Salam, membre du Comité.

 

L’accord

Le grand Iman et le Pape se sont mis d’accord pour « adopter la culture du dialogue comme chemin ; la collaboration commune comme conduite, la connaissance réciproque comme méthode et critère ».

Dans le contexte de ces années de terrorisme, ils ont voulu s’engager à :

  • Refuser le  terrorisme au nom de la religion puisque Dieu, Tout-Puissant, n’a pas besoin qu’un humain le défende.
  • Refuser les discriminations et la ségrégation au nom de la religion envers ce que l’on appelle «les minorités». Tous doivent bénéficier de la « pleine citoyenneté ».
  • Trouver un équilibre entre l’Orient et l’Occident au niveau de la spiritualité versus le progrès matériel et socio-politique. La solution? Refuser l’individualisme et favoriser la fraternité universelle.
  • Promouvoir le dialogue entre croyants (chrétiens et musulmans).

 

Le bâtiment

Le centre sera composé de trois bâtiments rectangulaires avec une bonne hauteur. Ils seront illuminés et disposés dans différentes orientations au sein d’un jardin à Abu Dabi.

Chaque bâtiment aura ses propres caractéristiques correspondant à la religion qu’il symbolise.

L’architecte, britanno-ghanéen, est Sir David Adjaye Obe, mondialement connu: il prévoit d’achever ce complex d’ici 2022. Une annonce officielle, faite en juin 2020, a annoncé que le projet en était déjà à 20% de son élaboration.

Du calcaire, du bois et du bronze seront utilisés comme matériaux principaux.

Les bâtiments auront chacun leurs signes distinctifs:

  • Pour la religion juive: des enceintes selon la tradition de leur histoire,
  • Pour la religion musulmane: des dômes, des voûtes et des arcs comme dans les mosquées,
  • Pour la religion chrétienne: des symboles de «délivrances et d’extases» selon l’architecte.

 

La Localisation

Le centre est érigé à Abu Dabi, capitale des Émirats arabes unis, ce qui est plutôt un choix surprenant lorsque l’on regarde les chiffres sur les religions de sa population recensées en 2005 : 76 % de musulmans (85 % de sunnites et 15 % de chiites), 9 % de chrétiens, 15 % «autres» dont les hindous et 5 % de bouddhistes.

A voir aussi:  La transition énergétique

Ce lieu n’est pas non plus un symbole pour les trois religions monothéistes. Pour un tel centre, on aurait plutôt attendu un lieu qui ait une portée historique pour les trois religions.

Selon la Bible

La Bible parle d’une personne qui aidera un futur dictateur mondial, nommé «l’antéchrist» à asservir la population mondiale et qui les incitera à faire partie d’une religion mondiale.

Voici comment le livre de l’Apocalypse en parle (chapitre 13, versets 11 à 18):

  • Puis je vis monter de la terre une autre bête, qui avait deux cornes semblables à celles d’un agneau, et qui parlait comme un dragon.
    Elle exerçait toute l’autorité de la première bête en sa présence, et elle faisait que la terre et ses habitants adoraient la première bête, dont la blessure mortelle avait été guérie.
    Elle opérait de grands prodiges, même jusqu’à faire descendre du feu du ciel sur la terre, à la vue des hommes.
    Et elle séduisait les habitants de la terre par les prodiges qu’il lui était donné d’opérer en présence de la bête, disant aux habitants de la terre de faire une image à la bête qui avait la blessure de l’épée et qui vivait.
    Et il lui fut donné d’animer l’image de la bête, afin que l’image de la bête parlât, et qu’elle fît que tous ceux qui n’adoreraient pas l’image de la bête fussent tués.
    Et elle fit que tous, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, reçussent une marque sur leur main droite ou sur leur front, et que personne ne pût acheter ni vendre, sans avoir la marque, le nom de la bête ou le nombre de son nom.
    C’est ici la sagesse. Que celui qui a de l’intelligence calcule le nombre de la bête. Car c’est un nombre d’homme, et son nombre est six cent soixante-six.

Une des raisons qui font penser aux théologiens que le Pape serait cette aide auprès de l’antéchrist est la mention des sept collines dans Apocalypse 17 verset 9. Or, dans le monde, il n’y a pas beaucoup de villes ayant une aura mondiale avec sept collines… comme le Vatican.

Apocalypse 17 verset 9.

  • C’est ici l’intelligence qui a de la sagesse. -Les sept têtes sont sept montagnes, sur lesquelles la femme est assise.

L’autre argument est que cette femme est habillée en «écarlate et de pourpre» (verset 4 – voir référence 1), les couleurs des cardinaux et des papes.

Quoiqu’il en soit, il est bien mentionné qu’une personne, décrite comme ayant l’apparence d’un agneau (blanc) mais parlant comme un dragon (comme un démon, ,donc opposé à Christ), organisera une religion mondiale où la bête (l’antichrist) sera adoré.

La mission du pape versus celle du Christ

Christ est venu pour une seule mission sur Terre:

Celle d’être l’agneau immolé pour prendre sur Lui nos fautes afin qu’il n’y ait plus de séparation entre nous et Dieu.

1 Timothée 1 verset 15.

  • C’est une parole certaine et entièrement digne d’être reçue, que Jésus Christ est venu dans le monde pour sauver les pécheurs, dont je suis le premier.

Jésus a ensuite demandé à ses disciples de suivre Ses pas:

A voir aussi:  L’Evangile de Paul : qu’est-ce que c’est ?

Marc 16 versets 15, 20 (référence 2 pour tout le passage).

  • Puis il leur dit: Allez par tout le monde, et prêchez la bonne nouvelle à toute la création.
    (…)
    Et ils s’en allèrent prêcher partout. Le Seigneur travaillait avec eux, et confirmait la parole par les miracles qui l’accompagnaient.

Le Pape se veut être l’apôtre «de la tolérance» :

Voici un extrait du Document sur La fraternité humaine

  • « Nous demandons à nous-mêmes et aux Leaders du monde, aux artisans de la politique internationale et de l’économie mondiale, de s’engager sérieusement pour répandre la culture de la tolérance, de la coexistence et de la paix ; d’intervenir, dès que possible, pour arrêter l’effusion de sang innocent, et de mettre fin aux guerres, aux conflits, à la dégradation environnementale et au déclin culturel et moral que le monde vit actuellement. »

Est-ce que la mission du Pape ressemble  à celle que Jésus a donnée à Ses disciples?

 

Que faut-il retenir ?

L’objectif de ce projet est d’engager l’humanité à faire coexister ces trois religions monothéistes dans la paix.  Mais est-ce que des édifices auront le pouvoir d’apporter cette paix et cette tolérance? Ils peuvent au moins en être le symbole issu d’un projet qui a engagé les dirigeants de deux religions monothéistes puis la troisième plus tard. Mais est-ce que tous les membres y adhéreront?

Pourtant, ce n’est pas la première fois que le Pape François exprime sa vision du monde pour que l’humanité soit un «village de citoyens». Ces propos sont plus proches de l’humanisme que d’une croyance religieuse bien définie pour trouver un consensus.

Christ est venu changer notre cœur, notre nature. Le Pape veut contribuer à mettre en place une nouvelle culture, une nouvelle mentalité dans le monde. Un changement intérieur versus un changement extérieur.

La Bible annonce une personne qui aura une autorité religieuse aux côtés de l’antichrist. Serait-il celui qui l’aidera à mettre en place une religion globale? Le choix d’Abu Dabi est plutôt curieux comme centre «œcuménique» dans un pays où il y a seulement dix pour cent de chrétiens et une majorité de musulmans et le nombre de juifs inconnu.

Plusieurs choses curieuses: rien dans wikipédia sur ce centre. Rien sur la première pierre posée. Pourquoi tant de discrétions?

Est-ce que l’on nous cache quelque chose?

Qu’en pensez-vous?

 

Références

Voir la section ci-dessous «En savoir plus…».

 

Vous avez aimé cet article ?

Ne pas hésiter à laisser un commentaire, vous abonner pour recevoir une notification lorsqu’il y a un nouvel article, de partager sur les réseaux sociaux…

Plus de détails et les sources sont données dans la section ci-dessous « En savoir plus… ».

Ce que dit la Bible

Commentaires

Ecritures

Référence (1)

Le passage sur la femme assise sur les sept collines et vêtue en pourpre et écarlate.

Apocalypse 17 versets 1-10.

Puis un des sept anges qui tenaient les sept coupes vint, et il m’adressa la parole, en disant: Viens, je te montrerai le jugement de la grande prostituée qui est assise sur les grandes eaux.

C’est avec elle que les rois de la terre se sont livrés à l’impudicité, et c’est du vin de son impudicité que les habitants de la terre se sont enivrés.

Il me transporta en esprit dans un désert. Et je vis une femme assise sur une bête écarlate, pleine de noms de blasphème, ayant sept têtes et dix cornes.

Cette femme était vêtue de pourpre et d’écarlate, et parée d’or, de pierres précieuses et de perles. Elle tenait dans sa main une coupe d’or, remplie d’abominations et des impuretés de sa prostitution.

Sur son front était écrit un nom, un mystère: Babylone la grande, la mère des impudiques et des abominations de la terre.

Et je vis cette femme ivre du sang des saints et du sang des témoins de Jésus. Et, en la voyant, je fus saisi d’un grand étonnement.

Et l’ange me dit: Pourquoi t’étonnes-tu? Je te dirai le mystère de la femme et de la bête qui la porte, qui a les sept têtes et les dix cornes.

La bête que tu as vue était, et elle n’est plus. Elle doit monter de l’abîme, et aller à la perdition. Et les habitants de la terre, ceux dont le nom n’a pas été écrit dès la fondation du monde dans le livre de vie, s’étonneront en voyant la bête, parce qu’elle était, et qu’elle n’est plus, et qu’elle reparaîtra. –

C’est ici l’intelligence qui a de la sagesse. -Les sept têtes sont sept montagnes, sur lesquelles la femme est assise.

Ce sont aussi sept rois: cinq sont tombés, un existe, l’autre n’est pas encore venu, et quand il sera venu, il doit rester peu de temps.

Référence (2)

La mission des disciples telle que Jésus l’a prononcée.

Marc 16 versets 15-20.

Puis il leur dit: Allez par tout le monde, et prêchez la bonne nouvelle à toute la création.

Celui qui croira et qui sera baptisé sera sauvé, mais celui qui ne croira pas sera condamné.

Voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru: en mon nom, ils chasseront les démons; ils parleront de nouvelles langues; ils saisiront des serpents; s’ils boivent quelque breuvage mortel, il ne leur feront point de mal; ils imposeront les mains aux malades, et les malades, seront guéris.

Le Seigneur, après leur avoir parlé, fut enlevé au ciel, et il s’assit à la droite de Dieu.

Et ils s’en allèrent prêcher partout. Le Seigneur travaillait avec eux, et confirmait la parole par les miracles qui l’accompagnaient.

A voir aussi:  Les étranges œuvres d’art de l’aéroport de Denver

Sources externes

Document sur la fraternité humaine pour la paix mondiale et la coexistence commune

Articles :

En Français

 

Copyright

  • Louis Segond (LSG) by Public Domain sauf si spécifié autrement.
  • Image mise en avant : image personnelle.

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu, pour fournir des fonctionnalités de médias sociaux et pour analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux et d'analyse. View more
Cookies settings
Accepter
Politique de confidentialité et de cookies
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active

Qui sommes-nous ?

L’adresse de notre site Web est : https://k-dit-la-bible.com. Je suis un particulier qui habite en Auvergne en France. Voir la section « Objectif de ce site et qui suis-je? » pour un complément d’information.

Utilisation des données personnelles collectées

Commentaires

Quand vous laissez un commentaire sur notre site web, les données inscrites dans le formulaire de commentaire, mais aussi votre adresse IP et l’agent utilisateur de votre navigateur sont collectés pour nous aider à la détection des commentaires indésirables. Une chaîne anonymisée créée à partir de votre adresse de messagerie (également appelée hash) peut être envoyée au service Gravatar pour vérifier si vous utilisez ce dernier. Les clauses de confidentialité du service Gravatar sont disponibles ici : https://automattic.com/privacy/. Après validation de votre commentaire, votre photo de profil sera visible publiquement à coté de votre commentaire.

Vérification et publication des commentaires

Les commentaires

Les commentaires des visiteurs peuvent être vérifiés à l’aide d’un service automatisé de détection des commentaires indésirables. Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne répondent pas à nos critères de publication (à caractère indésirable ou ne correspondant pas à l’objet du site).

Formulaires de contact

Cookies

Si vous déposez un commentaire sur notre site, il vous sera proposé d’enregistrer votre nom, adresse de messagerie et site web dans des cookies. C’est uniquement pour votre confort afin de ne pas avoir à saisir ces informations si vous déposez un autre commentaire plus tard. Ces cookies expirent au bout d’un an. Si vous vous rendez sur la page de connexion, un cookie temporaire sera créé afin de déterminer si votre navigateur accepte les cookies. Il ne contient pas de données personnelles et sera supprimé automatiquement à la fermeture de votre navigateur. Lorsque vous vous connecterez, nous mettrons en place un certain nombre de cookies pour enregistrer vos informations de connexion et vos préférences d’écran. La durée de vie d’un cookie de connexion est de deux jours, celle d’un cookie d’option d’écran est d’un an. Si vous cochez « Se souvenir de moi », votre cookie de connexion sera conservé pendant deux semaines. Si vous vous déconnectez de votre compte, le cookie de connexion sera effacé. En modifiant ou en publiant une publication, un cookie supplémentaire sera enregistré dans votre navigateur. Ce cookie ne comprend aucune donnée personnelle. Il indique simplement l’ID de la publication que vous venez de modifier. Il expire au bout d’un jour.

Contenu embarqué depuis d’autres sites

Les articles de ce site peuvent inclure des contenus intégrés (par exemple des vidéos, images, articles…). Le contenu intégré depuis d’autres sites se comporte de la même manière que si le visiteur se rendait sur cet autre site. Ces sites web pourraient collecter des données sur vous, utiliser des cookies, embarquer des outils de suivis tiers, suivre vos interactions avec ces contenus embarqués si vous disposez d’un compte connecté sur leur site web.

Statistiques et mesures d’audience

Nous faisons des statistiques et mesures d’audience en interne (non publiées sur le site). Nous affichons seulement les statistiques classiques d’un site web : le nombre de vues sur les pages et le nombre de visites sur le site.

Utilisation et transmission de vos données personnelles

Nous ne faisons aucun commerce ni échange de données personnelles.

Durées de stockage de vos données

Les commentaires

Les commentaires des visiteurs peuvent être vérifiés à l’aide d’un service automatisé de détection des commentaires indésirables. Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne répondent pas à nos critères de publication. Si vous laissez un commentaire, le commentaire et ses métadonnées sont conservés indéfiniment. Cela permet de reconnaître et approuver automatiquement les commentaires suivants au lieu de les laisser dans la file de modération. Tous les utilisateurs et utilisatrices peuvent voir, modifier ou supprimer leurs informations personnelles à tout moment (à l’exception de leur nom d’utilisateur/trice). Les gestionnaires du site peuvent aussi voir et modifier ces informations. A venir : Pour les utilisateurs et utilisatrices qui s’inscrivent sur notre site (si cela est possible), nous stockons également les données personnelles indiquées dans leur profil.

Les droits que vous avez sur vos données

Si vous avez laissé des commentaires sur le site, vous pouvez demander à recevoir un fichier contenant toutes les données personnelles que nous possédons à votre sujet, incluant celles que vous nous avez fournies. Vous pouvez également demander la suppression des données personnelles vous concernant. Cela ne prend pas en compte les données stockées à des fins administratives, légales ou pour des raisons de sécurité.

Droits d'auteur

L'ensemble de ce site relève de la législation française et internationale sur le droit d'auteur et la propriété intellectuelle. Tous les droits de reproduction sont réservés, y compris pour les documents téléchargeables et les représentations iconographiques et photographiques. Certains visuels d'illustration de ce site sont propriété de l’auteur de ce site ou acheté à des tiers. Les droits d'utilisation, de reproduction et de diffusion sont strictement réservés à la communication de ce site. La reproduction de tout ou partie de ce site sur un support électronique quel qu'il soit est formellement interdite sauf autorisation expresse du directeur de la publication. La reproduction des textes de ce site sur un support papier est autorisée, tout particulièrement dans le cadre pédagogique, sous réserve du respect des trois conditions suivantes :
  •     Gratuité de la diffusion,
  •     Respect de l'intégrité des documents reproduits : pas de modification ni altération d'aucune sorte,
  •     Citation claire et lisible de la source, par exemple, sous la forme suivante « Ce document provient du site Internet K Dit la Bible https://www.k-dit-la-bible.com Les droits de reproduction sont réservés et strictement limités. »
Pour d'autres utilisations, veuillez contacter le responsable du site. Les marques citées ou sources sur ce site sont déposées par les sociétés qui en sont propriétaires.

Informations de contact

Vous pouvez nous contacter à cette adresse email : contact@k-dit-la-bible.com pour toute demande ou question. Nous vous remercions !

Mentions de Copyright

Les mentions de Copyright de chaque image(s) utilisée(s) sont indiquées par chaque article qui les utilise. La musique utilisée dans les versions audio des articles (mp3) et des vidéos hébergées par ce site a été acquise (achat) et est sous licence.  Source:  Envato - Purchase of "Adventure Cinematic” by Music Aura.
Save settings
Cookies settings