L’expérience du visage impassible

L’expérience du visage impassible


Version audio de l’article

Gemmes

Lorsqu’ils ont un bébé entre les bras, les parents ne peuvent s’empêcher de lui parler, de lui sourire, même à un âge où le bébé ne peut que gazouiller. Cette interaction nous semble normale. Mais jusqu’où va-elle?

En 1970, le psychologue américain, Edward Tronick, a voulu connaître la réponse à cette question en menant une expérience comportementale. L’objectif : étudier la capacité d’attachement des enfants.

Voulez-vous découvrir quel fut le résultat?

 

L’expérience

Le Dr Edward Tronick de l’Université de Massachussets à Boston avait demandé à une mère, tout d’abord, de jouer avec son nourrisson, puis, soudainement, de rester impassible en ne montrant aucune expression sur son visage et en ne prononçant aucune parole pendant quelques minutes. 

Le bébé, frustré, cessa alors toute interaction et se mit à faire des grimaces, à gesticuler puis à pleurer. Le bébé cherchait en fait à nouer une nouvelle connexion avec sa mère.

Lorsque l’interaction normale entre la mère et le nourrisson reprit son cours, le bébé se calma et se mit à jouer comme si rien ne s’était passer.

L’expérience a permis de mettre en évidence des réactions de stress que les nourrissons peuvent manifester face à un visage sans expression ou impassible. Si un parent est dépressif et manifeste peu d’expression, le bébé va à son tour, imiter son comportement. L’expérience a aussi démontré à quel point un nourrisson réagit fortement aux émotions, aux interactions et à ce qui se passe autour d’eux. On peut le constater par nous-même : le bébé se trémousse, gesticule, sourit, pointe du doigt, babille, rit… Il n’est pas sans réaction! Mais dès que l’on prend un air grave ou qu’on l’ignore, le bébé devient nerveux, tend les bras comme pour obtenir un réconfort et se met à crier pour attirer l’attention. Si les périodes de «visage impassible» deviennent trop fréquentes, l’enfant s’enfermera de plus en plus émotionnellement (moins de réactions, émotions négatives) et physiquement (corps de plus en plus recroquevillé, poings fermés, yeux fermés ou regardant ailleurs). Ces réactions négatives sont une manière de se protéger du monde extérieur qui est devenu négatif en se tournant vers soi. L’enfant, dans ce cas, grandira en étant davantage centré sur lui que le monde extérieur.

Mais l’expérience montre aussi qu’il faut trouver un équilibre dans les moments de «visages impassibles» (ou lorsque nous avons un visage sérieux, grave pour toutes autres raisons!) : un enfant doit aussi être confronté aux émotions négatives. L’en protéger ne le préparera pas à la vie plus tard car cela l’exposerait à expérimenter de vives émotions qui l’écorcheront lorsqu’il se trouvera confronté à des situations négatives qu’il n’aura pas apprises à gérer.

L’expérience a été refaite plusieurs fois avec toujours le même résultat. Ce qui démontre que la présence physique des parents ne suffit pas : ils doivent aussi engager une relation émotionnelle avec l’enfant pendant le jeu.

Cette expérience s’appellera en anglais «Still face» et «face à face ou visage impassible» en français.

Le Dr Tronick déclara au Washington Post en 2013 que l’expérience avait permis de voir les conséquences d’une négligence comportementale:

  • « Si cela dure longtemps, vous verrez des bébés perdre le contrôle de leur posture et s’effondrer. Ou bien ils commencent à se calmer en suçant le dos de leur main ou leur pouce. À ce moment-là, ils commencent vraiment à se déconnecter du parent. »

 

Études ultérieures

D’autres études seront faites ultérieurement pour compléter la première.

  • Une permit de voir que les nourrissons de quatre mois exprimaient leur frustration beaucoup plus vite si on reproduisait l’expérience deux semaines plus tard après la première. Cela voudrait dire que l’enfant aurait conservé le souvenir, conscient ou non, de ces frustrations.
  • Une autre étude menée sur des enfants de 2 à 5 ans, obtint le même résultat que celle faite avec des nourrissons. En fait, les adultes réagissent aussi de la même manière lorsqu’ils ont devant eux une personne inexpressive, surtout si elles ont une relation avec elles.

 

Impact des écrans

Si un jeune enfant est sensible aux réactions du visage de ceux qui le regardent, qu’en est-il lorsqu’un parent est devant son écran?

A voir aussi:  L’expérience de Frédéric II pour retrouver le langage naturel

Écran ou pas, si l’enfant regarde un visage impassible ou qui l’ignore, il réagira de la même manière.

Le contact visuel avec bébé est donc essentiel.

C’est ce que confirme Caspar Addyman, psychologue du développement et directeur du Goldsmiths InfantLab à la Goldsmiths University de Londres. Le contact visuel est un élément essentiel dans une interaction parent-enfant pour que leur relation soit saine.

Mais il explique que l’interaction entre la mère et l’enfant va au-delà de l’expression du visage : leurs ondes cérébrales se synchroniseraient.

Il explique :

  • «Si un parent ne regarde pas le visage de son bébé parce qu’il fait défiler son téléphone portable, la synchronisation est impossible, ce qui interrompt l’interaction».
    «La télévision en elle-même n’est pas mauvaise pour les bébés, mais elle a tendance à remplacer l’interaction parent-enfant en direct. Les heures passées devant la télé sont des heures que les parents et l’enfant auraient pu passer ensemble. Heures pendant lesquelles l’enfant aurait pu développer des compétences linguistiques et autres.»

 

Conséquences d’une relation basée sur un visage «passif»?

Keith Cornic, professeur de psychologie à l’Université de l’Etat d’Arizona, qui étudie les interactions parents-enfants et les problèmes comportementaux émergents chez les jeunes enfants explique qu’un manque d’attention peut avoir des conséquences très sérieuses sur un enfant.

  • «Si le comportement parental détaché persiste pendant une longue période, le manque d’implication et de réponse émotionnelle conduit à la détresse. La détresse chronique peut amener l’enfant à développer de l’anxiété, ce qui peut entraîner d’autres problèmes émotionnels ou comportementaux à l’avenir ».

Heureusement, on parle ici de cas extrêmes. Il va sans dire que l’utilisation occasionnelle d’un écran n’a pas d’impact sérieux.

Mais attention : des parents qui auraient une relation avec un enfant en manifestant peu d’expression (visage impassible) est considérée par les scientifiques comme de la négligence et de la maltraitance.

Pourquoi?

Parce que les mimiques, les gestes, expressions et émotions des parents influent sur la croissance émotionnelle de l’enfant.

Un enfant qui connaît trop souvent des pertes de contact peut développer des difficultés à entrer en contact avec les gens et peut aller jusqu’à manifester des troubles psychologiques plus profonds.

 

Et les masques?

Les enfants

Les personnes qui portent des masques cachent leurs expressions faciales ainsi que leurs émotions. Si les enfants restent longtemps en contact avec des personnes qui sont masquées, on obtiendra le même résultat que l’expérience «visage impassible». Ils peuvent manifester des difficultés à s’attacher aux adultes et faire face à des problèmes psychologiques, surtout chez les plus jeunes enfants.  

 

Les adultes

Ne pensez pas que les adultes n’aient aucun risque. En fait, une étude a été réalisée avec des Marines américains. Les scientifiques ont sélectionné deux groupes très homogènes de personnes ayant le même âge et mode de vie. Un groupe a été mis en quarantaine avec l’obligation de porter le masque tandis que l’autre est resté libre sans masque. Ceci a permis de découvrir que le groupe qui a eu le plus d’infections était celui qui avait été mis en quarantaine avec obligation du port du masque.

Cette même étude conclu que les mesures imposées pendant la pandémie ont produit beaucoup de dommages collatéraux.

 

Le système immunitaire

Nous avons oublié que notre système immunitaire évolue constamment : il se développe dès l’enfance et continue à le faire pendant le reste de notre vie. Avec le confinement, cet isolement forcé, les enfants ont vu leurs jeux, leurs interactions diminuer de manière drastique d’autant plus que les écoles ont continué pendant des mois à imposer le port du masque. Ces restrictions impactent leur équilibre émotionnel ainsi que le niveau de leur système immunitaire puisqu’il est connu que les émotions négatives affaiblissent le système immunitaire comme l’immunodépression.

Cet affaiblissement expose l’individu à contracter d’autres maladies et devient à la fois un facteur de risque et de maladies : c’est ce que l’on appelle un déficit immunitaire comme dans l’expérience avec les Marines.

 

Selon la Bible

Dieu désire vous entendre!

Savez-vous que Dieu cherche à avoir une interaction avec vous? Le livre Cantique des Cantiques exprime l’amour que Dieu a pour Sa bien-aimée, c’est-à-dire «nous»:

A voir aussi:  Le Pôle magnétique de la Terre se déplace

Cantique des Cantiques 2 verset 14.

  • Ma colombe, qui te tiens dans les fentes du rocher, Qui te caches dans les parois escarpées, Fais-moi voir ta figure, Fais-moi entendre ta voix; Car ta voix est douce, et ta figure est agréable.

Il désire que l’on ne se cache pas et que l’on fasse entendre notre voix!

La Bible a beaucoup à dire sur le «regard». Elle enseigne un principe: regarder Dieu en face nous sauve :

Genèse 32 verset 30.

  • Jacob appela ce lieu du nom de Peniel: car, dit-il, j’ai vu Dieu face à face, et mon âme a été sauvée.

 

On mimique Dieu comme un enfant!

Ephésiens 5 versets 1-2.

  • Devenez donc les imitateurs de Dieu, comme des enfants bien-aimés; et marchez dans la charité, à l’exemple de Christ, qui nous a aimés, et qui s’est livré lui-même à Dieu pour nous comme une offrande et un sacrifice de bonne odeur.

C’est encore plus flagrant avec le même passage dans la version «The Message» traduit par mes soins de l’anglais :

  • Observez ce que Dieu fait, et, ensuite faites-le, comme des enfants qui apprennent le bon comportement de leur parents. En gros, ce que Dieu fait, c’est de vous aimer.

 

Se rassasier de Sa présence

Dieu vous invite à entrer dans Sa présence. David nous a donné l’exemple en apprenant à se rassasier de voir la face de Dieu :

Psaumes 27 verset 8.

  • Mon cœur dit de ta part: Cherchez ma face! Je cherche ta face, ô Éternel!

Psaumes 17 verset 15.

  • Pour moi, dans mon innocence, je verrai ta face; Dès le réveil, je me rassasierai de ton image.

Psaumes 139 verset 7.

  • Où irais-je loin de ton esprit, Et où fuirais-je loin de ta face?

Voir la face de Dieu, c’est synonyme d’entrer dans Sa présence :

Psaumes 65 verset 4.

  • (65:5) Heureux celui que tu choisis et que tu admets en ta présence, Pour qu’il habite dans tes parvis! Nous nous rassasierons du bonheur de ta maison, De la sainteté de ton temple.

 

Si nous détournons notre visage de Dieu…

En fait, cela va peut-être vous surprendre, mais dieu ne détourne JAMAIS son regard de nous.

C’est nous qui détournons notre regard de Lui lorsque nous nous sentons coupables ou lorsque nous voulons le tenir éloigné de notre vie.

2 Chroniques 29 verset 6.

  • Car nos pères ont péché, ils ont fait ce qui est mal aux yeux de l’Éternel, notre Dieu, ils l’ont abandonné, ils ont détourné leurs regards du tabernacle de l’Éternel et lui ont tourné le dos.

Si nous avons mis Dieu hors de notre vie, rien n’est fini: on peut revenir à Lui pour retrouver «la vie» :

Jérémie 2 verset 13.

  • Car mon peuple a commis un double péché: Ils m’ont abandonné, moi qui suis une source d’eau vive, Pour se creuser des citernes, des citernes crevassées, Qui ne retiennent pas l’eau.

Dieu est la source de vie et c’est Lui qui peut la restaurer totalement!

Alors, si notre regard se concentre sur les mauvaises choses, Dieu nous invite à regarder à Lui :

Ézéchiel 14 verset 6.

  • C’est pourquoi dis à la maison d’Israël: Ainsi parle le Seigneur, l’Éternel: Revenez, et détournez-vous de vos idoles, détournez les regards de toutes vos abominations!

Hébreux 12 verset 2.

  • (…) Ayant les regards sur Jésus, le chef et le consommateur de la foi, qui, en vue de la joie qui lui était réservée, a souffert la croix, méprisé l’ignominie, et s’est assis à la droite du trône de Dieu.

Dieu regarde même les méchants mais Il est prêt à durcir son visage lorsqu’ils continuent à faire le mal :

Psaumes 34 verset 16.

  • (34:17) L’Éternel tourne sa face contre les méchants, Pour retrancher de la terre leur souvenir.

Tout comme un parent qui durcit son regard lorsqu’un enfant vient de faire une bêtise, Dieu «tourne sa face» dans le sens «durcit son visage». Bien sûr, avec Dieu, les conséquences sont toutes autres.

Mais Dieu pardonne facilement si on le Lui demande: c’est dans sa nature.

A voir aussi:  Invasion de criquets pélerins en 2020

Psaumes 86 verset 5.

  • Car tu es bon, Seigneur, tu pardonnes, Tu es plein d’amour pour tous ceux qui t’invoquent.

Psaumes 130 verset 4.

  • Mais le pardon se trouve auprès de toi, Afin qu’on te craigne.

 

Que faut-il retenir ?

Lorsque le roi Frédéric II demanda à des sages-femmes de n’avoir aucune interaction avec les bébés de la nursery pour retrouver le langage naturel, les bébés moururent les uns après les autres (voir notre article « L’expérience de Frédéric II pour retrouver le langage naturel » ).

Nous avons maintenant quelques études qui montrent l’importance d’interagir les uns avec les autres, chose primordiale surtout pour les jeunes enfants.

D’autres études suivront certainement pour continuer à évaluer l’impact du confinement et du port du masque. Mais n’importe qui peut voir ce qui se passe lorsque l’on ignore un bébé… C’est du bon sens!

Il faudra trouver le moyen d’aider ceux qui ont souffert de l’impact de ces restrictions, car la guérison, la restauration sont toujours possibles, même tard dans notre vie.

Se tourner vers Dieu est déjà le meilleur des remèdes puisque la joie est comme un baume au cœur :

Psaumes 16 verset 11.

  • Tu me feras connaître le sentier de la vie; Il y a d’abondantes joies devant ta face, Des délices éternelles à ta droite.

 Néhémie 8 verset 10.

  • (…) ne vous affligez pas, car la joie de l’Éternel sera votre force.

A bientôt!

 

Vous avez aimé cet article ?

Ne pas hésiter à laisser un commentaire, vous abonner pour recevoir une notification lorsqu’il y a un nouvel article, de partager sur les réseaux sociaux…

Plus de détails, sources et références sont donnés dans la section ci-dessous « En savoir plus… ».

 

Ce que dit la Bible

Commentaires

Écritures

Dieu désire vous donner une joie abondante!

Deutéronome 16 verset 15.

Tu célébreras la fête pendant sept jours en l’honneur de l’Éternel, ton Dieu, dans le lieu que choisira l’Éternel; car l’Éternel, ton Dieu, te bénira dans toutes tes récoltes et dans tout le travail de tes mains, et tu te livreras entièrement à la joie.

 

Jean 15 verset 11.

Je vous ai dit ces choses, afin que ma joie soit en vous, et que votre joie soit parfaite.

 

Jean 16 verset 24.

Jusqu’à présent vous n’avez rien demandé en mon nom. Demandez, et vous recevrez, afin que votre joie soit parfaite.

 

Actes 2 verset 28.

Tu m’as fait connaître les sentiers de la vie, Tu me rempliras de joie par ta présence.

Connaître Dieu, c’est avoir une relation avec Lui : c’est la véritable vie éternelle.

Jean 17 verset 3.

Or, la vie éternelle, c’est qu’ils te connaissent, toi, le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus Christ.

Sources externes

Articles :

En Français

En anglais

En allemand

Vidéos à rechercher :

En Français

En anglais

 

Copyright

  • Louis Segond (LSG) by Public Domaine sauf si spécifié autrement.
  • Image mise en avant : dessin personnel.

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu, pour fournir des fonctionnalités de médias sociaux et pour analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux et d'analyse. View more
Cookies settings
Accepter
Politique de confidentialité et de cookies
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active

Qui sommes-nous ?

L’adresse de notre site Web est : https://k-dit-la-bible.com. Je suis un particulier qui habite en Auvergne en France. Voir la section « Objectif de ce site et qui suis-je? » pour un complément d’information.

Utilisation des données personnelles collectées

Commentaires

Quand vous laissez un commentaire sur notre site web, les données inscrites dans le formulaire de commentaire, mais aussi votre adresse IP et l’agent utilisateur de votre navigateur sont collectés pour nous aider à la détection des commentaires indésirables. Une chaîne anonymisée créée à partir de votre adresse de messagerie (également appelée hash) peut être envoyée au service Gravatar pour vérifier si vous utilisez ce dernier. Les clauses de confidentialité du service Gravatar sont disponibles ici : https://automattic.com/privacy/. Après validation de votre commentaire, votre photo de profil sera visible publiquement à coté de votre commentaire.

Vérification et publication des commentaires

Les commentaires

Les commentaires des visiteurs peuvent être vérifiés à l’aide d’un service automatisé de détection des commentaires indésirables. Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne répondent pas à nos critères de publication (à caractère indésirable ou ne correspondant pas à l’objet du site).

Formulaires de contact

Cookies

Si vous déposez un commentaire sur notre site, il vous sera proposé d’enregistrer votre nom, adresse de messagerie et site web dans des cookies. C’est uniquement pour votre confort afin de ne pas avoir à saisir ces informations si vous déposez un autre commentaire plus tard. Ces cookies expirent au bout d’un an. Si vous vous rendez sur la page de connexion, un cookie temporaire sera créé afin de déterminer si votre navigateur accepte les cookies. Il ne contient pas de données personnelles et sera supprimé automatiquement à la fermeture de votre navigateur. Lorsque vous vous connecterez, nous mettrons en place un certain nombre de cookies pour enregistrer vos informations de connexion et vos préférences d’écran. La durée de vie d’un cookie de connexion est de deux jours, celle d’un cookie d’option d’écran est d’un an. Si vous cochez « Se souvenir de moi », votre cookie de connexion sera conservé pendant deux semaines. Si vous vous déconnectez de votre compte, le cookie de connexion sera effacé. En modifiant ou en publiant une publication, un cookie supplémentaire sera enregistré dans votre navigateur. Ce cookie ne comprend aucune donnée personnelle. Il indique simplement l’ID de la publication que vous venez de modifier. Il expire au bout d’un jour.

Contenu embarqué depuis d’autres sites

Les articles de ce site peuvent inclure des contenus intégrés (par exemple des vidéos, images, articles…). Le contenu intégré depuis d’autres sites se comporte de la même manière que si le visiteur se rendait sur cet autre site. Ces sites web pourraient collecter des données sur vous, utiliser des cookies, embarquer des outils de suivis tiers, suivre vos interactions avec ces contenus embarqués si vous disposez d’un compte connecté sur leur site web.

Statistiques et mesures d’audience

Nous faisons des statistiques et mesures d’audience en interne (non publiées sur le site). Nous affichons seulement les statistiques classiques d’un site web : le nombre de vues sur les pages et le nombre de visites sur le site.

Utilisation et transmission de vos données personnelles

Nous ne faisons aucun commerce ni échange de données personnelles.

Durées de stockage de vos données

Les commentaires

Les commentaires des visiteurs peuvent être vérifiés à l’aide d’un service automatisé de détection des commentaires indésirables. Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne répondent pas à nos critères de publication. Si vous laissez un commentaire, le commentaire et ses métadonnées sont conservés indéfiniment. Cela permet de reconnaître et approuver automatiquement les commentaires suivants au lieu de les laisser dans la file de modération. Tous les utilisateurs et utilisatrices peuvent voir, modifier ou supprimer leurs informations personnelles à tout moment (à l’exception de leur nom d’utilisateur/trice). Les gestionnaires du site peuvent aussi voir et modifier ces informations. A venir : Pour les utilisateurs et utilisatrices qui s’inscrivent sur notre site (si cela est possible), nous stockons également les données personnelles indiquées dans leur profil.

Les droits que vous avez sur vos données

Si vous avez laissé des commentaires sur le site, vous pouvez demander à recevoir un fichier contenant toutes les données personnelles que nous possédons à votre sujet, incluant celles que vous nous avez fournies. Vous pouvez également demander la suppression des données personnelles vous concernant. Cela ne prend pas en compte les données stockées à des fins administratives, légales ou pour des raisons de sécurité.

Droits d'auteur

L'ensemble de ce site relève de la législation française et internationale sur le droit d'auteur et la propriété intellectuelle. Tous les droits de reproduction sont réservés, y compris pour les documents téléchargeables et les représentations iconographiques et photographiques. Certains visuels d'illustration de ce site sont propriété de l’auteur de ce site ou acheté à des tiers. Les droits d'utilisation, de reproduction et de diffusion sont strictement réservés à la communication de ce site. La reproduction de tout ou partie de ce site sur un support électronique quel qu'il soit est formellement interdite sauf autorisation expresse du directeur de la publication. La reproduction des textes de ce site sur un support papier est autorisée, tout particulièrement dans le cadre pédagogique, sous réserve du respect des trois conditions suivantes :
  •     Gratuité de la diffusion,
  •     Respect de l'intégrité des documents reproduits : pas de modification ni altération d'aucune sorte,
  •     Citation claire et lisible de la source, par exemple, sous la forme suivante « Ce document provient du site Internet K Dit la Bible https://www.k-dit-la-bible.com Les droits de reproduction sont réservés et strictement limités. »
Pour d'autres utilisations, veuillez contacter le responsable du site. Les marques citées ou sources sur ce site sont déposées par les sociétés qui en sont propriétaires.

Informations de contact

Vous pouvez nous contacter à cette adresse email : contact@k-dit-la-bible.com pour toute demande ou question. Nous vous remercions !

Mentions de Copyright

Les mentions de Copyright de chaque image(s) utilisée(s) sont indiquées par chaque article qui les utilise. La musique utilisée dans les versions audio des articles (mp3) et des vidéos hébergées par ce site a été acquise (achat) et est sous licence.  Source:  Envato - Purchase of "Adventure Cinematic” by Music Aura.
Save settings
Cookies settings