L’expérience de Frédéric II pour retrouver le langage naturel

L’expérience de Frédéric II pour retrouver le langage naturel


Version audio de l’article

Gemmes

Lorsque j’étais enfant, un de mes instituteurs nous raconta une étrange histoire, pourtant véridique. Le roi Frédéric II a ordonné qu’une expérience soit faite pour retrouver la langue originelle de l’humanité. Il était persuadé que l’humanité, en se socialisant, avait perdu son langage naturel.

L’expérience ne va pas prendre la tournure escomptée… Voulez-vous en savoir plus?

 

Roi atypique

Le roi Frédéric de Hohenstaufen, est aussi Frédéric II, empereur des Romains au XIIIème siècle. Il a régné sur le Saint-Empire de 1215 à 1250 en tant que roi des Romains, roi de Sicile, roi de Provence-Bourgogne (ou d’Arles), et roi de Jérusalem.

Malgré ces beaux titres, ses relations avec le pape Grégoire IX n’étaient pas au beau fixe: il fut excommunié deux fois (peut-être que la 2ème excommunication envoie un étage plus bas en enfer?). Le pape Grégoire IX l’appelait «l’Antéchrist » alors que le Pape Innocent III l’avait mis sur le trône. Frédéric II pense détenir son pouvoir divin de Dieu et non des papes. Il se voit comme un monarque divin et fut, de son vivant, un mythe, au point que son peuple le surnomma «Stupor Mundi» – étonnement du monde, mais aussi de « prodigieux transformateur des choses » avec ses actions à travers son royaume.

Mais qu’à bien pu faire cet empereur pourtant érudit?

Il parlait beaucoup de langues: le latin, le grec, le sicilien, l’arabe, le normand et l’allemand, l’hébreu, le yiddish, le slave.

Sa formation intellectuelle était complète pour son époque, en philosophie, en astronomie, en mathématique, en médecine, en botanique, en biologie et littérature. Il s’intéressait même aux beaux-arts et il lui arrivait de faire lui-même les plans de nouveaux châteaux.

C’est pour cette raison qu’il aimait recevoir des savants du monde entier à sa cour.

Seulement, il se livrait à des expériences scientifiques un peu douteuses, des fois impliquant des êtres vivants.

 

L’expérience

On connait cette histoire grâce à un moine franciscain de Parme qui la rapporta dans son livre « Chronique de Salimbene de Adam».

Ce roi voulut faire une expérience pour savoir quelle langue les bébés pouvaient spontanément parler sans être influencés par l’extérieur. 

A voir aussi:  L’Origine d’Halloween

Pour lui, les langues actuelles avaient été conçues au fil du temps au détriment d’une langue naturelle innée à la naissance. L’apprentissage donné par la société empêchait cette langue d’être retrouvée.

Alors, il eut une idée.

Il ordonna à des nourrices de prendre soin de six bébés orphelins, encore allaités, (d’autres sources disent «un nombre important») dans une pouponnière. Elles avaient le droit de les nourrir, les endormir, les baigner, mais elles avaient la stricte interdiction de leur parler ou de montrer un signe d’affection.

Sans aucune influence extérieure, c’était sûr: les bébés allaient se mettre à parler cette fameuse langue naturelle. Peut-être que ce sera le grec ou le latin, les deux langues que le roi considéraient «pures».

Aucun des bébés se mit à une langue, ni «une langue de Dieu». Pire encore: ces nourrissons moururent les uns après les autres.

 

Selon la Bible

Faire une expérience sur des bébés est impensable…

Toute vie est sacrée. Aux yeux de Dieu, nous avons tous une destinée. En aucun cas une personne a le droit de faire des expériences sur des êtres humains.

Appliquer la loi royale

Pourtant, Jésus a donné une règle royale : faire aux autres ce que l’on voudrait recevoir.

Jacques 2:8

  • Si vous accomplissez la loi royale, selon l’Écriture: Tu aimeras ton prochain comme toi-même, vous faites bien.

Faire des expériences sur des humains, surtout des bébés, de surcroit, orphelins est inadmissibles.

Dieu protège les veuves et les orphelins

Dieu a répété dans la Bible qu’Il défendrait les veuves et les orphelins:

Jacques 1:27

  • La religion pure et sans tache, devant Dieu notre Père, consiste à visiter les orphelins et les veuves dans leurs afflictions, et à se préserver des souillures du monde.

Comment Jésus traite les petits enfants

Jésus a souvent pris les petits enfants en guise d’exemple pour les croyants. Ils sont innocents et leur foi est toute simple.

Jésus s’est fâché contre ses disciples lorsqu’ils ont voulu empêcher les enfants de l’approcher. Il ne put s’empêcher de les prendre dans ses bras et de les bénir.

Marc 10 versets 13-16.

  • On lui amena des petits enfants, afin qu’il les touchât. Mais les disciples reprirent ceux qui les amenaient.
    Jésus, voyant cela, fut indigné, et leur dit: Laissez venir à moi les petits enfants, et ne les en empêchez pas; car le royaume de Dieu est pour ceux qui leur ressemblent.
    Je vous le dis en vérité, quiconque ne recevra pas le royaume de Dieu comme un petit enfant n’y entrera point.
    Puis il les prit dans ses bras, et les bénit, en leur imposant les mains.

Marc 9 verset 37.

  • Quiconque reçoit en mon nom un de ces petits enfants me reçoit moi-même; et quiconque me reçoit, reçoit non pas moi, mais celui qui m’a envoyé.

Le langage naturel

A voir aussi:  Un des derniers discours de J.F. K 10 jours avant sa mort

Cette philosophie sur l’existence d’un langage naturel n’existe pas du tout dans la Bible. Cette dernière est claire: à l’origine de l’humanité, il n’y avait qu’une seule langue, mais elle n’est pas mentionnée comme étant «innée» à la naissance.

Genèse 11 verset 1.

  • Toute la terre avait une seule langue et les mêmes mots.

Si Frédéric II avait consulté sa Bible, il n’aurait pas eu besoin de se lancer dans une telle expérience!

 

Que faut-il retenir ?

Hormis l’horreur de faire une expérience sur des bébés, le roi a dû se demander si c’était l’absence du langage qui les avait tué.

Pour tous, il est clair que c’est beaucoup plus que cela! Même le moine franciscain est arrivé à la même conclusion dans son livre relatant cette histoire.

Répondre à leurs besoins basiques, comme leur faire prendre un bain, les nourrir n’était pas suffisant. Tout être humain a besoin de plus que cela : être au contact de personnes que ce soit des proches qui leur communique leur amour par des gestes affectueux, des câlins, des paroles, ou des contacts sociaux hors du cercle familial et d’amis.

Même les psychologues reconnaissent le besoin vital de la communication: l’être humain est un être social. Toute personne privée d’affection et de contacts dépérit. Si le manque en est cruel, cela peut amener à une fin tragique.

De plus, les bébés sont comme des éponges qui absorbent les émotions que les gens peuvent manifester autour d’eux, que ce soit positif ou négatif. Le contact social et affectif sont primordiaux pour eux dès le début de leur vie.

A voir aussi:  L’histoire derrière le chant ‘Tel que je suis’

Pour vous les mamans: l’affection que vous exprimez aujourd’hui envers vos enfants pose un fondement affectif qui leur donnera une stabilité émotionnelle qui les affirmera dans leur personnalité.

Si vous êtes un adulte ou ados qui avez dû mal à exprimer ce que vous ressentez ou à «faire des câlins», je vous encourage à sortir de votre coquille!

Il y a toujours une solution: si vous avez peu d’amis, cherchez un club qui correspond à une passion ou passe-temps qui vous plait. Aimez-vous marcher? Faire des jeux? Apprendre une langue? Partager votre ressenti sur un livre?

Comme dit l’adage: on ne choisit pas ses parents (ni sa famille), mais on peut choisir ses amis!

Et n’oubliez pas: Dieu vous aime et désire être proche de vous!

 

Vous avez aimé cet article ?

Ne pas hésiter à laisser un commentaire, vous abonner pour recevoir une notification lorsqu’il y a un nouvel article, de partager sur les réseaux sociaux…

Plus de détails et les sources sont donnés dans la section ci-dessous « En savoir plus… ».

Sources externes

Articles :

En Français

 

Vidéos à rechercher :

En Français

 

En anglais

 

Copyright

  • Louis Segond (LSG) by Public Domainsauf si spécifié autrement.
  • Image mise en avant : image modifiée du bébé – Lien : ‘https://publicdomainvectors.org/fr/gratuitement-des-vecteurs/Silhouette-vector-clipart-datteindre-pour-un-petit-pot-de-b%C3%A9b%C3%A9/22398.html – License domaine public.

 

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu, pour fournir des fonctionnalités de médias sociaux et pour analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux et d'analyse. View more
Cookies settings
Accepter
Politique de confidentialité et de cookies
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active

Qui sommes-nous ?

L’adresse de notre site Web est : https://k-dit-la-bible.com. Je suis un particulier qui habite en Auvergne en France. Voir la section « Objectif de ce site et qui suis-je? » pour un complément d’information.

Utilisation des données personnelles collectées

Commentaires

Quand vous laissez un commentaire sur notre site web, les données inscrites dans le formulaire de commentaire, mais aussi votre adresse IP et l’agent utilisateur de votre navigateur sont collectés pour nous aider à la détection des commentaires indésirables. Une chaîne anonymisée créée à partir de votre adresse de messagerie (également appelée hash) peut être envoyée au service Gravatar pour vérifier si vous utilisez ce dernier. Les clauses de confidentialité du service Gravatar sont disponibles ici : https://automattic.com/privacy/. Après validation de votre commentaire, votre photo de profil sera visible publiquement à coté de votre commentaire.

Vérification et publication des commentaires

Les commentaires

Les commentaires des visiteurs peuvent être vérifiés à l’aide d’un service automatisé de détection des commentaires indésirables. Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne répondent pas à nos critères de publication (à caractère indésirable ou ne correspondant pas à l’objet du site).

Formulaires de contact

Cookies

Si vous déposez un commentaire sur notre site, il vous sera proposé d’enregistrer votre nom, adresse de messagerie et site web dans des cookies. C’est uniquement pour votre confort afin de ne pas avoir à saisir ces informations si vous déposez un autre commentaire plus tard. Ces cookies expirent au bout d’un an. Si vous vous rendez sur la page de connexion, un cookie temporaire sera créé afin de déterminer si votre navigateur accepte les cookies. Il ne contient pas de données personnelles et sera supprimé automatiquement à la fermeture de votre navigateur. Lorsque vous vous connecterez, nous mettrons en place un certain nombre de cookies pour enregistrer vos informations de connexion et vos préférences d’écran. La durée de vie d’un cookie de connexion est de deux jours, celle d’un cookie d’option d’écran est d’un an. Si vous cochez « Se souvenir de moi », votre cookie de connexion sera conservé pendant deux semaines. Si vous vous déconnectez de votre compte, le cookie de connexion sera effacé. En modifiant ou en publiant une publication, un cookie supplémentaire sera enregistré dans votre navigateur. Ce cookie ne comprend aucune donnée personnelle. Il indique simplement l’ID de la publication que vous venez de modifier. Il expire au bout d’un jour.

Contenu embarqué depuis d’autres sites

Les articles de ce site peuvent inclure des contenus intégrés (par exemple des vidéos, images, articles…). Le contenu intégré depuis d’autres sites se comporte de la même manière que si le visiteur se rendait sur cet autre site. Ces sites web pourraient collecter des données sur vous, utiliser des cookies, embarquer des outils de suivis tiers, suivre vos interactions avec ces contenus embarqués si vous disposez d’un compte connecté sur leur site web.

Statistiques et mesures d’audience

Nous faisons des statistiques et mesures d’audience en interne (non publiées sur le site). Nous affichons seulement les statistiques classiques d’un site web : le nombre de vues sur les pages et le nombre de visites sur le site.

Utilisation et transmission de vos données personnelles

Nous ne faisons aucun commerce ni échange de données personnelles.

Durées de stockage de vos données

Les commentaires

Les commentaires des visiteurs peuvent être vérifiés à l’aide d’un service automatisé de détection des commentaires indésirables. Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne répondent pas à nos critères de publication. Si vous laissez un commentaire, le commentaire et ses métadonnées sont conservés indéfiniment. Cela permet de reconnaître et approuver automatiquement les commentaires suivants au lieu de les laisser dans la file de modération. Tous les utilisateurs et utilisatrices peuvent voir, modifier ou supprimer leurs informations personnelles à tout moment (à l’exception de leur nom d’utilisateur/trice). Les gestionnaires du site peuvent aussi voir et modifier ces informations. A venir : Pour les utilisateurs et utilisatrices qui s’inscrivent sur notre site (si cela est possible), nous stockons également les données personnelles indiquées dans leur profil.

Les droits que vous avez sur vos données

Si vous avez laissé des commentaires sur le site, vous pouvez demander à recevoir un fichier contenant toutes les données personnelles que nous possédons à votre sujet, incluant celles que vous nous avez fournies. Vous pouvez également demander la suppression des données personnelles vous concernant. Cela ne prend pas en compte les données stockées à des fins administratives, légales ou pour des raisons de sécurité.

Droits d'auteur

L'ensemble de ce site relève de la législation française et internationale sur le droit d'auteur et la propriété intellectuelle. Tous les droits de reproduction sont réservés, y compris pour les documents téléchargeables et les représentations iconographiques et photographiques. Certains visuels d'illustration de ce site sont propriété de l’auteur de ce site ou acheté à des tiers. Les droits d'utilisation, de reproduction et de diffusion sont strictement réservés à la communication de ce site. La reproduction de tout ou partie de ce site sur un support électronique quel qu'il soit est formellement interdite sauf autorisation expresse du directeur de la publication. La reproduction des textes de ce site sur un support papier est autorisée, tout particulièrement dans le cadre pédagogique, sous réserve du respect des trois conditions suivantes :
  •     Gratuité de la diffusion,
  •     Respect de l'intégrité des documents reproduits : pas de modification ni altération d'aucune sorte,
  •     Citation claire et lisible de la source, par exemple, sous la forme suivante « Ce document provient du site Internet K Dit la Bible https://www.k-dit-la-bible.com Les droits de reproduction sont réservés et strictement limités. »
Pour d'autres utilisations, veuillez contacter le responsable du site. Les marques citées ou sources sur ce site sont déposées par les sociétés qui en sont propriétaires.

Informations de contact

Vous pouvez nous contacter à cette adresse email : contact@k-dit-la-bible.com pour toute demande ou question. Nous vous remercions !

Mentions de Copyright

Les mentions de Copyright de chaque image(s) utilisée(s) sont indiquées par chaque article qui les utilise. La musique utilisée dans les versions audio des articles (mp3) et des vidéos hébergées par ce site a été acquise (achat) et est sous licence.  Source:  Envato - Purchase of "Adventure Cinematic” by Music Aura.
Save settings
Cookies settings