Devons-nous craindre une tempête solaire ?

Devons-nous craindre une tempête solaire ?


Version audio de l’article

Gemmes

Le 29 mai 2020, un ensemble de taches solaires a été repéré présentant la plus grande éruption solaire de classe M depuis celle datant d’Octobre 2017. Mais elle n’était pas assez forte pour déclencher une alerte officielle. Les scientifiques sont en train de se pencher sur cette zone pour savoir s’il s’agit de signes précurseurs d’une activité plus importante. Mais les résultats prendront plusieurs mois, le temps d’avoir des éléments de comparaison.

Cet événement nous rappelle que le risque d’avoir une méga tempête solaire n’est pas impossible. Des experts estiment qu’il y aurait 12% de risque que cela puisse arriver et qu’il faudrait 10 ans aux pays développés pour s’en remettre, sans parler des victimes et dégâts.

Voyons cela d’un peu plus près.

Les Etats-Unis ont prévu ce scénario

Il semblerait que les Etats-Unis se soit préparé à cette éventualité, ou, du moins, à une perte de la grille électrique provoquées par différents événements possibles.

En effet, un décret d’un genre inhabituel a été publié par la Maison Blanche le 13 octobre 2016 par le Président Barak Obama. Il s’agit d’un décret pour coordonner les efforts de la nation en cas d’évènements climatiques venant de l’espace.

Vous trouverez cet “‘Ordre Exécutif” sur le site Officiel de la Maison-Blanche.

Ce décret couvre plusieurs scénarios possibles : éruptions solaires, particules énergétiques solaires, des perturbations géomagnétiques.

Il mentionne les dégâts éventuels : les effets sur les systèmes d’infrastructures et les technologies comme le GPS, les opérations satellites, l’aviation, la grille électrique. Il pourrait y avoir des ruptures de ces systèmes en cascade affectant ce qui y est connecté. Exemple : le système de provision d’eau potable, le système de transport et les équipements utilisés par les hôpitaux.  Des éruptions solaires pourraient affecter les centrales nucléaires.

Qu’est-ce qu’une tempête solaire ?

Une éruption solaire ou une tempête solaire est une libération d’énergie provenant de la surface du Soleil. Ce phénomène fait partie de l’activité normale du soleil. Les éruptions solaires peuvent durer de quelques secondes à quelques heures selon son intensité. Elles sont à l’origine des aurores polaires.

Une éruption solaire éjecte du plasma dans l’espace en rafales de particules qui mettent plusieurs jours pour atteindre la Terre. C’est seulement lorsqu’elles sont orientées vers la Terre qu’elles peuvent devenir un danger pour les satellites, les astronautes dans l’espace, et pour notre technologie.

Un cycle solaire

Un cycle solaire est une période en moyenne de 11,2 ans calculée sur la variation du nombre d’éruptions solaires. Pendant ce cycle, l’activité du soleil et le nombre de taches solaires peuvent monter ou descendre. Ces taches sont surveillées par la NASA et la NOAA pour essayer de prédire la progression de ce cycle, et, par ce biais, l’activité solaire. Une nouvelle activité qui déclenche le nombre de taches le plus bas d’un cycle est un signe probable que le soleil s’apprête à passer à un nouveau cycle. Mais il faut attendre plusieurs mois pour le savoir pour observer si le prochain nombre de tâches sera plus élevé.

Depuis l’année 2011, le soleil a entamé un cycle plus court que la moyenne des cycles.

L’astronome Richard Carrington a décrit en 1859 ce que l’on appelle désormais « l’événement de Carrington ». Il a démontré que les cycles faibles peuvent s’accompagner de fortes tempêtes magnétiques.

Selon de nouvelles analyses de la NASA(*) les rafales extrêmes émanant d’éruptions solaires se produisent tous les vingt-cinq ans et endommagent les satellites et les réseaux électriques. Les plus sévères se produisent tous les trois ans et demi.

(*) Voir article de la Libération dans la section « En savoir plus ».

Tempête solaire majeure de 1859

La première éruption solaire fut observée par l’astronome anglais Richard Carrington, le 1er septembre 1859 qui donna son nom à ce phénomène : « L’évènement de Carrington ».

Cela commença lorsqu’il vit l’apparition d’une tache très lumineuse à la surface du Soleil qui dura 5 minutes. Il fut le premier à faire une corrélation entre l’activité solaire et les perturbations géomagnétiques sur Terre. Cette année fut celle de la plus grande tempête solaire jamais enregistrée lors de ce que l’on appelle un maximum solaire (pic d’activité dans le cycle solaire). Les éruptions furent si violentes que les habitants au Nord-Est des Etats-Unis pouvaient seulement lire à la lumière de l’aurore. Les perturbations géomagnétiques empêchèrent les télégraphistes d’utiliser leurs équipements qui produisaient des étincelles. Il y eu aussi des incendies.

Il y a-t-il un risque pour notre époque ?

Tempête solaire de 1989 au Québec

Une tempête solaire priva 9 millions d’habitants du Québec en 1989 d’électricité pendant 9 heures. Heureusement, ce fut limité qu’à cela.

Tempête solaire de 2011

Le 24 février 2011, une tempête solaire fut assez forte pour brouiller les signaux GPS d’avions long-courrier, stopper les transmissions internet ou de radio ou de passer des appels téléphoniques.

Tempête solaire majeure de 2012 évitée de justesse

Au mois de Juillet 2012, la Terre a évité de justesse une énorme tempête solaire. Une semaine de plus et on l’aurait prise de plein fouet selon Daniel Baker, expert à la Nasa.

Tempête solaire du 29 mai 2020

Les astronomes du SDO (Solar Dynamics Observatory) ont enregistré une éruption solaire de classe M et même M1.1 sur une échelle qui monte jusqu’à 10. Dix correspond à la deuxième classe qui comprend les éruptions solaires les plus intenses. Si cette éruption avait été plus proche de la Terre, elle aurait pu provoquer une brève coupure radio et de magnifiques aurores polaires.

Elle fut suivie, quelques heures plus tard, d’une éruption de classe C – donc mineure.

Pour la NASA, il s’agit peut-être d’un signe indiquant une augmentation de l’activité du cycle solaire. Mais une observation sur plusieurs mois confirmera ce qu’il en est.

Les prédictions selon lesquelles une éruption solaire majeure puisse arriver ne dépasse pas 40%.

Solutions

Certaines solutions sur Terre permettent d’amoindrir ses effets (isolants, cages…). On peut aussi déconnecter des serveurs, des systèmes électriques le temps que la tempête passe.

L’Agence Spatiale Européenne (ESA) prévoit de lancer, en 2025, un satellite pour observer la zone du Soleil qui est invisible à nos yeux afin de repérer les éruptions le plus tôt possible.

En attendant, la NASA surveille étroitement ce phénomène et peut donner des alertes.

Selon la Bible

Je ne sais pas si c’est une bonne nouvelle ou une mauvaise. Je vous laisse juger.

La Bible mentionne, dans le livre de l’Apocalypse, qu’il y aura deux témoins -deux hommes- qui donneront des avertissements à tous les habitants de la Terre sur ce qui arrivera pendant la Grande Tribulation.

Résumé

Pour faire court, il s’agit d’une période de jugement sur les habitants de la Terre qui auront refusé de reconnaître Dieu comme étant le seul Dieu de l’univers. Le monde est alors entre les mains d’un anti-christ (contre le véritable Christ). Une fois que leur mission sera terminée, Dieu permettra qu’ils soient tués par l’Antichrist. Mais, au bout de trois jours, ils ressusciteront pour quitter cette Terre.

Un détail indique que le système de communication sera pleinement opérationnel : « tous les peuples…verront leurs cadavres » et plus loin « les habitants de la Terre se réjouiront et seront dans l’allégresse ». La télévision fonctionne pour voir un même évènement en simultané aux quatre coins de la planète.

Un autre passage indique que, dans la même époque (la Grande Tribulation), l’antichrist va mettre au point une image capable de parler et de faire une action : cela ressemble à une réalité augmentée.

Bref. Même si on connait un jour une tempête solaire ou une catastrophe qui met à mal la grille électrique, tout semble indiquer que ce sera temporaire.

Que faut-il retenir ?

Nous pouvons tous réagir différemment face à cette menace probable :

  • On verra. Et il faut bien mourir de quelque chose.
  • Attitude « J’vais y réfléchir ».
  • Devenir un survivaliste si vous avez vraiment peur !
  • Nos ancêtres y ont survécu. Nous aussi !

Je vous propose la réflexion suivante

Une tempête solaire qui planterait la grille électrique d’une ou plusieurs nations nous ramènerait à une époque sans électricité et électronique. Les experts disent que cela nous remettrait 150 ans en arrière.

Cette perspective nous fait réfléchir sur le monde dans lequel nous vivons et de se poser la question sur ce qui est vraiment essentiel.

Avons-nous bâti une société fragile face à la nature ?

 

Vous avez aimé cet article ?

Ne pas hésiter à laisser un commentaire, vous abonner pour recevoir une notification lorsqu’il y a un nouvel article, de partager sur les réseaux sociaux…

Plus de détails et les sources sont données dans la section ci-dessous « En savoir plus… ».

Ce que dit la Bible

Commentaires

Ecritures

Exemple d’un évènement vu simultanément  par tous les habitants de la Terre en même temps : la télévision !

Apocalypse chapitre 11 versets 9 à 10.

9 Des hommes d’entre les peuples, les tribus, les langues, et les nations, verront leurs cadavres pendant trois jours et demi, et ils ne permettront pas que leurs cadavres soient mis dans un sépulcre.

10 Et à cause d’eux les habitants de la terre se réjouiront et seront dans l’allégresse, et ils s’enverront des présents les uns aux autres, parce que ces deux prophètes ont tourmenté les habitants de la terre.

Image en 3D animée et qui parle et qui fait quelque chose !

Apocalypse 13 verset 15.

Et il lui fut donné d’animer l’image de la bête, afin que l’image de la bête parlât, et qu’elle fît que tous ceux qui n’adoreraient pas l’image de la bête fussent tués.

Sources externes

Film

En Français

Articles :

En Français

En anglais

Vidéos à rechercher (*)

En Français

  • YouTube – En quoi les tempêtes solaires affectent-elles la vie sur Terre ?
  • YouTube – SuperScience – Les Tempêtes Solaires – 1 :04 :35
  • YouTube – Les éruptions solaires – à quel point nous menacent-elles ?
  • Nasa – Magnifique éruption solaire en HD

En anglais

  • Nasa – Magnificent Eruption in Full HD
  • YouTube – A catastrophe we’re not ready for: solar storms
  • YouTube – Solar Storms : the 1989 blackout (Quebec).

Copyright

  • Louis Segond (LSG) by Public Domain
  • Image en avant: Sciences-mag.fr
  • (*) Les liens Youtube ne sont pas autorisés sur le texte d’un article.

Laisser un commentaire