Méditation

Sommes-nous des pions sur un échiquier

Sommes-nous des pions sur un échiquier?


Version audio de l’article

Gemmes

Propagande, politique… Nous sommes souvent ballottés d’une opinion à l’autre avec des mensonges, des demi-vérités et vérités noyées dedans.

Est-ce que l’on nous traiterait comme des pions sur un échiquier malgré nous pour le bénéfice de petits groupes d’influences?

 

Réflexions

Aujourd’hui, un peu de réflexions.

Si nous laissons les religions de côté, on peut dire que la population mondiale se divise en deux groupes :

  • Ceux qui croient en Dieu
  • Ceux qui n’y croient pas.

Si on croit en Dieu, notre religion apporte une réponse aux questions fondamentales existentielles :

  • «Pourquoi existons-nous ? »
  • «Dans quel but ? »
  • « Quelle est notre destinée ? »
  • « Où allons-nous après la mort ? ».

Même les peuples primitifs se sont posés les même questions.

L’homme moderne n’y échappe pas.

Celui qui ne croit pas en Dieu pensera qu’il est le seul maître de sa destinée, qu’il faut juste profiter de la vie car après la mort, ce sera le néant.

 

Souvent, les non-croyants sont unis pour contrer les autres religions tandis que ces dernières sont divisées en de multitudes de dénominations ou castes. Beaucoup de ces derniers pensent qu’il ne faut pas s’investir dans la politique qui serait opposée à leur foi. Du coup, entre les deux mouvances qui s’opposent, c’est souvent les non-croyants qui prennent le pouvoir.

Le point commun de tous les humains est que nous avons un libre arbitre : celui de choisir de croire ou non en Dieu.

Mais lorsqu’un homme ne croit pas en Dieu, il va reposer sa confiance en l’état, dans les capacités de l’homme.

C’est pour cette raison que les non-croyants adoptent souvent une idéologie qui croit dans la providence de l’État et dans l’autorité de ceux qui le dirigent. Du coup, ils ne comprennent pas ceux qui ne font pas comme eux. C’est un peu l’histoire de la cigale et la fourmi. Les non-croyants trouvent que les autres – les cigales – n’ont pas les pieds par terre puisqu’ils croient en quelque chose d’invisible qui vient peut-être de l’imagination. Les fourmis se reposent sur du tangible. Les cigales, quant à elles, trouvent que les fourmis se limitent à leur vie d’ouvrières sans explorer le monde qui les entoure – le spirituel et plus loin même – au surnaturel.

Bref, tout oppose nos petites fourmis et petites cigales !

On retrouve cette scission entre les partis politiques avec «la droite» et «la gauche».

 

Mais il n’y a rien de plus agaçant, pour les fourmis, de voir ces cigales passer leur temps sur des futilités : le spirituel, la religion, cela ne permet pas à un pays de tourner!

Nos fourmis rêvent de prendre les choses en main. Il faut bien que quelqu’un s’occupe des affaires du pays! Si les cigales veulent passer leur temps à chanter, et bien tant mieux! Cela laisse la place aux fourmis de s’occuper des choses importantes.

Alors les fourmis se mettent à l’œuvre: l’idéal, c’est de faire une fourmilière géante! Oui, c’est cela! Une fourmilière mondiale! Mais comme il y a beaucoup de fourmis et de cigales, c’est un plan qui va se faire sur des décennies. Il s’agit de contrôler toutes les ressources qui permettent de bâtir et de faire fonctionner la fourmilière.

Mais il faut d’abord régler un problème: il y a trop de cigales à gérer. Les fourmis sont en effet une élite. Il faut en réduire la population pour que cela soit gérable.

Une idéologie va aussi permettre de réduire à néant les futilités des cigales. Et il faut créer un mal qui déchaîne les passions de tous pour «diviser, afin de mieux régner». Alors on créé une idéologie «qui reconnaît dieu» qui «pose problème» (mais qui vient des fourmis) et son contraire «qui propose la solution» «sans dieu». Mais ils jonglent avec les deux pour placer leurs pions au bon endroit et de tirer les ficelles dans les deux sens. Bien sûr, devant une menace, les cigales vont davantage adhérer à l’idéologie qui semble apporter la «solution». Mais qu’elles aillent à gauche ou à droite, les deux sont des pièges.

Dans les deux cas, il s’agit d’un noyautage de l’intérieur car les deux idéologies imposées par les fourmis n’ont qu’un seul but: contrôler la vie des cigales et instaurer leur autorité.

Tout le monde devient un pion sur le grand échiquier.

Avez-vous remarqué que les cigales sont enclins à croire le meilleur de l’homme, leur religion les incitant à l’amour, alors que les fourmis sont davantage enclins à haïr l’autre?

La croyance des cigales leur donne une vie d’espoir et un futur après la mort.

La croyance des fourmis leur donne une vie limitée au présent sans espoir avec aucun futur après la mort.

Mais il ne faut pas que les cigales s’en aperçoivent. Alors, dans leurs discours, les fourmis essaient de faire croire qu’elles «croient en Dieu» – «comme vous, les cigales»! On leur laisse leur liberté religieuse… du moins pour un temps.

A voir aussi:  La prospérité selon Dieu

Les cigales ne s’aperçoivent de rien.

Elles ne voient pas que l’étau se resserre de jour en jour.

Les nouvelles du jour ne disent pas ce qui se passe vraiment.

Il ne faut pas qu’elles se réveillent.

De la tolérance, on passe à l’intolérance. Si on ne peut pas attaquer directement les cigales sur leur croyance, alors il faut les attaquer sur un autre point critiquable. Elles ont de longues ailes? C’est sûre qu’elles n’aiment pas les cigales aux ailes courtes!  On va faire une loi…

Elles ne font pas la même musique que les cigales d’un autre continent? Inadmissible!

Et cela continue. Lois, décrets… les cigales sont de plus en plus muselées. Elles finissent par pouvoir tout juste jouer deux cordes sur leur instrument de musique.

Les libertés diminuent pour «protéger l’autre» (surtout les fourmis!». Elles ne participent pas à l’élaboration de la fourmilière? C’est la preuve qu’elles ne sont vraiment pas des citoyennes!

Mais il faut éviter qu’elles se révoltent. Alors on les endort avec des distractions (loisirs) et de fausses nouvelles. C’est une guerre d’idées, une guerre de l’information.

Tout système et toute autorité qui s’opposent aux leurs doivent être réduits à néant.

Ce qui motive le plus: amasser les richesses… Ce que la Bible appelle «la cupidité».

Mais il y a des fourmis bien intentionnées… Elles aussi ne doivent pas tout savoir. Si elles deviennent trop curieuses, il y aura «un accident».

Alors, on noyaute aussi les groupes des cigales, comme  «les loups» dans la bergerie qui font partie des mises-en garde du Christ.

Les fourmis n’hésitent pas à corrompre ceux qui ont un poste d’autorité en utilisant leur dieu «Mamon» (l’argent) et d’autres convoitises. La corruption amène une baisse des valeurs morales, mais c’est le moyen de tenir les gens.

Jésus eut une forte colère contre les changeurs du temple qui se faisait beaucoup d’argent sur le dos des fidèles qui venaient de loin pour adorer au temple.

Les changeurs étaient la banque de l’époque.

Matthieu 6 verset 24.

  • Nul ne peut servir deux maîtres. Car, ou il haïra l’un, et aimera l’autre; ou il s’attachera à l’un, et méprisera l’autre. Vous ne pouvez servir Dieu et Mamon.

 

Selon la Bible

La bible a toujours mentionné cette guerre spirituelle, non seulement entre le bien et le mal, mais entre satan -le diable- et Dieu.

Le diable est «le dieu de ce monde» depuis qu’Adam et Ève ont cru à son mensonge faisant passer Dieu pour quelqu’un qui ne voulait pas tout donner aux être humains. Et pourtant, Adam et Ève étaient déjà dans le paradis «comme des dieux».

L’enjeu de cette guerre? Nos âmes, notre vie pour l’éternité.

Dieu a une solution pour nous sortir de l’emprise du diable : le salut qu’il a accompli avec Son fils Jésus.

Lorsque l’on accepte Jésus dans son cœur, on change de royaume et on passe des ténèbres à la lumière.

Colossiens 1 versets 12-14.

  • Rendez grâces au Père, qui vous a rendus capables d’avoir part à l’héritage des saints dans la lumière, qui nous a délivrés de la puissance des ténèbres et nous a transportés dans le royaume du Fils de son amour, en qui nous avons la rédemption, la rémission des péchés.

 

«La rédemption», c’est le prix que Jésus a payé à notre place pour que nos péchés soient ôtés (rémission).

Éphésiens 2 versets 1-3.

  • Vous étiez morts par vos offenses et par vos péchés, dans lesquels vous marchiez autrefois, selon le train de ce monde, selon le prince de la puissance de l’air, de l’esprit qui agit maintenant dans les fils de la rébellion.
    Nous tous aussi, nous étions de leur nombre, et nous vivions autrefois selon les convoitises de notre chair, accomplissant les volontés de la chair et de nos pensées, et nous étions par nature des enfants de colère, comme les autres…

La Bible ne cache pas l’influence qu’a satan sur les hommes. Il agit même sur les ondes (radio, TV…) appelées «puissance de l’air»).

Le diable, comme les fourmis, essaye de vous manipuler pour vous faire croire une fausseté.

Jésus a donné la parabole du semeur qui illustre les pièges tendus contre nous et qui font une guerre au niveau de nos pensées et de notre volonté :

Allons directement à l’explication que Jésus donna sur cette parabole (1) :

Matthieu 15 versets 19-23.

  • Lorsqu’un homme écoute la parole du royaume et ne la comprend pas, le malin vient et enlève ce qui a été semé dans son cœur: cet homme est celui qui a reçu la semence le long du chemin.
    Celui qui a reçu la semence dans les endroits pierreux, c’est celui qui entend la parole et la reçoit aussitôt avec joie; mais il n’a pas de racines en lui-même, il manque de persistance, et, dès que survient une tribulation ou une persécution à cause de la parole, il y trouve une occasion de chute.
    Celui qui a reçu la semence parmi les épines, c’est celui qui entend la parole, mais en qui les soucis du siècle et la séduction des richesses étouffent cette parole, et la rendent infructueuse.
    Celui qui a reçu la semence dans la bonne terre, c’est celui qui entend la parole et la comprend; il porte du fruit, et un grain en donne cent, un autre soixante, un autre trente.

En gros, ce que nous entendons vraiment détermine «les fruits» que nous allons produire dans notre vie. Si nous sommes distraits ou anxieux par les choses de la vie quotidienne, on portera peu de fruits. Si, au contraire, on fait attention à ce que l’on met dans notre cœur on peut porter beaucoup de fruits.

A voir aussi:  Puis-je être sauvé?

Pour les chrétiens, il n’y a pas de doute: depuis toujours, il y a une guerre dans l’invisible entre satan et Dieu qui inspirent les uns et les autres à agir pour l’un ou l’autre.

Croire qu’il y a une élite qui cherche à s’emparer de toutes les richesses du monde n’est pas surprenant pour la Bible qui parle des richesses à outrance de «Babylone» :

La puissance de Babylone est souvent mentionnée ainsi que sa chute à la fin des temps : elle sera la proie des flammes en un seul jour (bombe nucléaire?).

 

Apocalypse 20 versets 15-19.

  • Les marchands de ces choses, qui se sont enrichis par elle, se tiendront éloignés, dans la crainte de son tourment; ils pleureront et seront dans le deuil, et diront: Malheur! malheur! La grande ville, qui était vêtue de fin lin, de pourpre et d’écarlate, et parée d’or, de pierres précieuses et de perles! En une seule heure tant de richesses ont été détruites!
    Et tous les pilotes, tous ceux qui naviguent vers ce lieu, les marins, et tous ceux qui exploitent la mer, se tenaient éloignés, et ils s’écriaient, en voyant la fumée de son embrasement: Quelle ville était semblable à la grande ville?
    Ils jetaient de la poussière sur leurs têtes, ils pleuraient et ils étaient dans le deuil, ils criaient et disaient: Malheur! malheur! La grande ville, où se sont enrichis par son opulence tous ceux qui ont des navires sur la mer, en une seule heure elle a été détruite!

Pierre a mis en garde les croyants, dans une de ses lettres, contre la cupidité (amour de l’argent et de la richesse) de ceux qui essaient de les séduire pour les éloigner de leur foi :

2 Pierre 3 verset 4.

  • Par cupidité, ils trafiqueront de vous au moyen de paroles trompeuses, eux que menace depuis longtemps la condamnation, et dont la ruine ne sommeille point.

1 Timothée 6 verset 10.

  • Car l’amour de l’argent est une racine de tous les maux; et quelques-uns, en étant possédés, se sont égarés loin de la foi, et se sont jetés eux-mêmes dans bien des tourments.

Jésus, ainsi que plusieurs apôtres, ont mis en garde les croyants contre les «loups» qui allaient venir pour essayer de les dévorer et de les détruire (3).

La guerre, les conflits, la paix et l’amour sont des choses qui ont existé depuis le début de l’histoire de l’humanité. Croire qu’un jour, l’homme va arriver à obtenir la paix est un leurre. L’homme est enclin au mal. Même la personne la plus intentionnée a fait de mauvaises choses dans sa vie. Jésus est le seul qui peut être le Prince de la Paix, qui est d’ailleurs un de Ses noms (2).

Lucifer est l’archange qui était «lumière» qui devint «ténèbres» par orgueil. L’envie de montrer sa puissance en richesse et autorité est ce qui pousse l’homme vers les ténèbres.

Ce qui est dommage, c’est qu’un jour ils réaliseront à côté de quoi ils seront passés et qu’ils auront consacrés leur vie à la richesse, comme l’or, qui ne sont rien par rapport aux richesse du ciel où l’or sert de pavé!

Apocalypse 21 verset 21, au sujet de la Nouvelle Jérusalem céleste qui viendra à la fin des temps :

  • Les douze portes étaient douze perles; chaque porte était d’une seule perle. La place de la ville était d’or pur, comme du verre transparent.

 

Que faut-il retenir ?

Il y aura toujours des conflits qui divisent les factions entre «fourmis et cigales» dans les couloirs de la politique : c’est la nature humaine. Heureusement, Dieu a un plan bien meilleur : celui du salut par Son fils Jésus Christ qui nous promet une Jérusalem céleste bien loin de la noirceur de la race humaine.

En effet, Dieu a promis de faire de nous de nouvelles créatures avec Son Esprit et de participer à Son royaume à venir (4)!

Voulez-vous faire partie de Ses enfants?

Demandez à Jésus de venir dans votre vie (il y a une prière du salut sur notre site, menu «Bonne Nouvelle».

 

Vous avez aimé cet article ?

Ne pas hésiter à laisser un commentaire, vous abonner pour recevoir une notification lorsqu’il y a un nouvel article, de partager sur les réseaux sociaux…

Plus de détails, sources et références sont donnés dans la section ci-dessous « En savoir plus… ».

 

En savoir plus…

Ce que dit la Bible

Commentaires

Écritures

Référence (1)

 

La Parabole du Semeur

Matthieu 13 versets 1-23.

Ce même jour, Jésus sortit de la maison, et s’assit au bord de la mer.

Une grande foule s’étant assemblée auprès de lui, il monta dans une barque, et il s’assit. Toute la foule se tenait sur le rivage.

Il leur parla en paraboles sur beaucoup de choses, et il dit:

Un semeur sortit pour semer. Comme il semait, une partie de la semence tomba le long du chemin: les oiseaux vinrent, et la mangèrent.

Une autre partie tomba dans les endroits pierreux, où elle n’avait pas beaucoup de terre: elle leva aussitôt, parce qu’elle ne trouva pas un sol profond; mais, quand le soleil parut, elle fut brûlée et sécha, faute de racines.

Une autre partie tomba parmi les épines: les épines montèrent, et l’étouffèrent.

Une autre partie tomba dans la bonne terre: elle donna du fruit, un grain cent, un autre soixante, un autre trente.

Que celui qui a des oreilles pour entendre entende.

 

Les disciples s’approchèrent, et lui dirent: Pourquoi leur parles-tu en paraboles?

Jésus leur répondit: Parce qu’il vous a été donné de connaître les mystères du royaume des cieux, et que cela ne leur a pas été donné.

Car on donnera à celui qui a, et il sera dans l’abondance, mais à celui qui n’a pas on ôtera même ce qu’il a.

C’est pourquoi je leur parle en paraboles, parce qu’en voyant ils ne voient point, et qu’en entendant ils n’entendent ni ne comprennent.

Et pour eux s’accomplit cette prophétie d’Ésaïe: Vous entendrez de vos oreilles, et vous ne comprendrez point; Vous regarderez de vos yeux, et vous ne verrez point.

Car le cœur de ce peuple est devenu insensible; Ils ont endurci leurs oreilles, et ils ont fermé leurs yeux, De peur qu’ils ne voient de leurs yeux, qu’ils n’entendent de leurs oreilles, Qu’ils ne comprennent de leur coeur, Qu’ils ne se convertissent, et que je ne les guérisse.

Mais heureux sont vos yeux, parce qu’ils voient, et vos oreilles, parce qu’elles entendent!

Je vous le dis en vérité, beaucoup de prophètes et de justes ont désiré voir ce que vous voyez, et ne l’ont pas vu, entendre ce que vous entendez, et ne l’ont pas entendu.

Vous donc, écoutez ce que signifie la parabole du semeur.

Lorsqu’un homme écoute la parole du royaume et ne la comprend pas, le malin vient et enlève ce qui a été semé dans son cœur: cet homme est celui qui a reçu la semence le long du chemin.

Celui qui a reçu la semence dans les endroits pierreux, c’est celui qui entend la parole et la reçoit aussitôt avec joie; mais il n’a pas de racines en lui-même, il manque de persistance, et, dès que survient une tribulation ou une persécution à cause de la parole, il y trouve une occasion de chute.

Celui qui a reçu la semence parmi les épines, c’est celui qui entend la parole, mais en qui les soucis du siècle et la séduction des richesses étouffent cette parole, et la rendent infructueuse.

Celui qui a reçu la semence dans la bonne terre, c’est celui qui entend la parole et la comprend; il porte du fruit, et un grain en donne cent, un autre soixante, un autre trente.

Référence (2)

Un des noms de Jésus est Prince de la paix.

Ésaïe 9 verset 6.

(9:5) Car un enfant nous est né, un fils nous est donné, Et la domination reposera sur son épaule; On l’appellera Admirable, Conseiller, Dieu puissant, Père éternel, Prince de la paix.

Référence (3)

Avertissements contre les faux prophètes et loups.

Matthieu 13 versets 15-16.

Gardez-vous des faux prophètes. Ils viennent à vous en vêtement de brebis, mais au dedans ce sont des loups ravisseurs.

Vous les reconnaîtrez à leurs fruits. Cueille-t-on des raisins sur des épines, ou des figues sur des chardons?

 

Matthieu 24 versets 23-25.

Si quelqu’un vous dit alors: Le Christ est ici, ou: Il est là, ne le croyez pas.

Car il s’élèvera de faux Christs et de faux prophètes; ils feront de grands prodiges et des miracles, au point de séduire, s’il était possible, même les élus.

 

Voici, je vous l’ai annoncé d’avance.

Référence (4)

 

2 Corinthiens 5 verset 17.

Si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées; voici, toutes choses sont devenues nouvelles.

 

Colossiens 1 verset 13.

(Dieu) qui nous a délivrés de la puissance des ténèbres et nous a transportés dans le royaume du Fils de son amour.

 

A voir aussi:  L’Evangile de Paul : qu’est-ce que c’est ?

Copyright

  • Louis Segond (LSG) by Public Domain sauf si spécifié autrement.
  • Image mise en avant : image personnelle.

 

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu, pour fournir des fonctionnalités de médias sociaux et pour analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux et d'analyse. View more
Cookies settings
Accepter
Politique de confidentialité et de cookies
Privacy & Cookies policy
Cookie nameActive

Qui sommes-nous ?

L’adresse de notre site Web est : https://k-dit-la-bible.com. Je suis un particulier qui habite en Auvergne en France. Voir la section « Objectif de ce site et qui suis-je? » pour un complément d’information.

Utilisation des données personnelles collectées

Commentaires

Quand vous laissez un commentaire sur notre site web, les données inscrites dans le formulaire de commentaire, mais aussi votre adresse IP et l’agent utilisateur de votre navigateur sont collectés pour nous aider à la détection des commentaires indésirables. Une chaîne anonymisée créée à partir de votre adresse de messagerie (également appelée hash) peut être envoyée au service Gravatar pour vérifier si vous utilisez ce dernier. Les clauses de confidentialité du service Gravatar sont disponibles ici : https://automattic.com/privacy/. Après validation de votre commentaire, votre photo de profil sera visible publiquement à coté de votre commentaire.

Vérification et publication des commentaires

Les commentaires

Les commentaires des visiteurs peuvent être vérifiés à l’aide d’un service automatisé de détection des commentaires indésirables. Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne répondent pas à nos critères de publication (à caractère indésirable ou ne correspondant pas à l’objet du site).

Formulaires de contact

Cookies

Si vous déposez un commentaire sur notre site, il vous sera proposé d’enregistrer votre nom, adresse de messagerie et site web dans des cookies. C’est uniquement pour votre confort afin de ne pas avoir à saisir ces informations si vous déposez un autre commentaire plus tard. Ces cookies expirent au bout d’un an. Si vous vous rendez sur la page de connexion, un cookie temporaire sera créé afin de déterminer si votre navigateur accepte les cookies. Il ne contient pas de données personnelles et sera supprimé automatiquement à la fermeture de votre navigateur. Lorsque vous vous connecterez, nous mettrons en place un certain nombre de cookies pour enregistrer vos informations de connexion et vos préférences d’écran. La durée de vie d’un cookie de connexion est de deux jours, celle d’un cookie d’option d’écran est d’un an. Si vous cochez « Se souvenir de moi », votre cookie de connexion sera conservé pendant deux semaines. Si vous vous déconnectez de votre compte, le cookie de connexion sera effacé. En modifiant ou en publiant une publication, un cookie supplémentaire sera enregistré dans votre navigateur. Ce cookie ne comprend aucune donnée personnelle. Il indique simplement l’ID de la publication que vous venez de modifier. Il expire au bout d’un jour.

Contenu embarqué depuis d’autres sites

Les articles de ce site peuvent inclure des contenus intégrés (par exemple des vidéos, images, articles…). Le contenu intégré depuis d’autres sites se comporte de la même manière que si le visiteur se rendait sur cet autre site. Ces sites web pourraient collecter des données sur vous, utiliser des cookies, embarquer des outils de suivis tiers, suivre vos interactions avec ces contenus embarqués si vous disposez d’un compte connecté sur leur site web.

Statistiques et mesures d’audience

Nous faisons des statistiques et mesures d’audience en interne (non publiées sur le site). Nous affichons seulement les statistiques classiques d’un site web : le nombre de vues sur les pages et le nombre de visites sur le site.

Utilisation et transmission de vos données personnelles

Nous ne faisons aucun commerce ni échange de données personnelles.

Durées de stockage de vos données

Les commentaires

Les commentaires des visiteurs peuvent être vérifiés à l’aide d’un service automatisé de détection des commentaires indésirables. Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne répondent pas à nos critères de publication. Si vous laissez un commentaire, le commentaire et ses métadonnées sont conservés indéfiniment. Cela permet de reconnaître et approuver automatiquement les commentaires suivants au lieu de les laisser dans la file de modération. Tous les utilisateurs et utilisatrices peuvent voir, modifier ou supprimer leurs informations personnelles à tout moment (à l’exception de leur nom d’utilisateur/trice). Les gestionnaires du site peuvent aussi voir et modifier ces informations. A venir : Pour les utilisateurs et utilisatrices qui s’inscrivent sur notre site (si cela est possible), nous stockons également les données personnelles indiquées dans leur profil.

Les droits que vous avez sur vos données

Si vous avez laissé des commentaires sur le site, vous pouvez demander à recevoir un fichier contenant toutes les données personnelles que nous possédons à votre sujet, incluant celles que vous nous avez fournies. Vous pouvez également demander la suppression des données personnelles vous concernant. Cela ne prend pas en compte les données stockées à des fins administratives, légales ou pour des raisons de sécurité.

Droits d'auteur

L'ensemble de ce site relève de la législation française et internationale sur le droit d'auteur et la propriété intellectuelle. Tous les droits de reproduction sont réservés, y compris pour les documents téléchargeables et les représentations iconographiques et photographiques. Certains visuels d'illustration de ce site sont propriété de l’auteur de ce site ou acheté à des tiers. Les droits d'utilisation, de reproduction et de diffusion sont strictement réservés à la communication de ce site. La reproduction de tout ou partie de ce site sur un support électronique quel qu'il soit est formellement interdite sauf autorisation expresse du directeur de la publication. La reproduction des textes de ce site sur un support papier est autorisée, tout particulièrement dans le cadre pédagogique, sous réserve du respect des trois conditions suivantes :
  •     Gratuité de la diffusion,
  •     Respect de l'intégrité des documents reproduits : pas de modification ni altération d'aucune sorte,
  •     Citation claire et lisible de la source, par exemple, sous la forme suivante « Ce document provient du site Internet K Dit la Bible https://www.k-dit-la-bible.com Les droits de reproduction sont réservés et strictement limités. »
Pour d'autres utilisations, veuillez contacter le responsable du site. Les marques citées ou sources sur ce site sont déposées par les sociétés qui en sont propriétaires.

Informations de contact

Vous pouvez nous contacter à cette adresse email : contact@k-dit-la-bible.com pour toute demande ou question. Nous vous remercions !

Mentions de Copyright

Les mentions de Copyright de chaque image(s) utilisée(s) sont indiquées par chaque article qui les utilise. La musique utilisée dans les versions audio des articles (mp3) et des vidéos hébergées par ce site a été acquise (achat) et est sous licence.  Source:  Envato - Purchase of "Adventure Cinematic” by Music Aura.
Save settings
Cookies settings