Origine de la Glacière

Origine de la Glacière


Version audio de l’article

Gemmes

Nous aimons bien transporter une glacière, surtout en été, pour avoir des aliments et boissons gardés au frais sur notre lieu de détente.

Mais connaissez-vous l’origine de cette glacière?

Un procédé utilisé depuis la nuit des temps

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, l’utilisation d’une glacière remonte à des siècles!

Il s’agissait de conserver un garde-manger ou aliments, dans un lieu qui les garde au frais pendant plusieurs mois, voire toute l’année.

Antiquité

Au début, il s’agissait d’un simple trou recouvert de neige et de glace en hiver ou de chaume suivant ce qui était disponible.

On retrouve la trace de ces glacières déjà :

  • Dans les textes hittites (entre XVII et XIIème siècle avant Jésus Christ!).
  • Mentionnées en Chine, au Vème siècle avant Jésus Christ.
  • Avec les «moujiks» qui les utilisaient en Russie.
  • En Iran, sous le nom de «yakhchais».
  • En Grèce – en conservant le garde-manger dans des fosses (ce qui mettait ce cher Hippocrate hors de lui, critiquant les impuretés résultant de ce procédé).
  • En Italie, avec les romains qui utilisaient de la neige compacte. Ils avaient déjà, dans les thermes, des «frigidarium» grâce à cette glace.  Ils passaient d’un bain chaud à un bain froid (loi de l’Hormèse). Leur nourriture était majoritairement séchées lorsqu’elle devait être conservée longtemps. Mais figurez-vous que les romains étaient déjà de grands consommateurs de glace!
  • En Mésopotamie du Nord – confirmé par des tablettes cunéiformes, IIème siècle avant Jésus Christ.

 

Pendant cette période, la glace est considérée comme ayant des vertus médicinales si l’on se base sur les écrits de l’écrivain Grec, Sénèque.

Elle est utilisée pour stopper les hémorragies. On soulage les douleurs de la fièvre, de la gangrène et des coliques.

Moyen-Age

On peut retrouver, dans certains châteaux, des fosses qui semblent avoir été utilisées en tant que glacière: châteaux de Cordès (Puy-de-Dôme), et, en Seine et Marne à Blandy-les-Tours et Brie-Comte-Robert. Les vertus de la glace sont toujours prodiguées. Les glacières, à cette époque, sont des fosses maçonnées.

Renaissance

Une surprise: on mange de la glace dans toute l’Europe!

Même le roi Henri III (1551-1589) rafraîchit ses boissons avec.

XVI-XVIIème siècles

Le roi Louis XIV encourage la construction de glacières dans les châteaux. En effet, l’utilisation de la glace se répand sous son influence, dans les couches aisées de la société, ayant découvert le sorbet de l’italien Procopio. La glace qui est connue pour soulager les fièvres et les problèmes gastriques. Par la suite, on l’utilise pour faire des anesthésies locales pour des opérations chirurgicales mineures.  On la conseille même contre le choléra et méningite. Et, curieusement, son utilisation pour les aliments reste secondaire, le sel étant largement utilisé dans toute la société.

Le roi ayant passé un décret royal en 1659, des glacières sont construites dans toutes la France. Un commerce florissant se développe en utilisant ces patentes leur donnant le droit de gérer ces glacières, ce qui apportera une activité supplémentaire aux paysans en dehors de la saison agricole.

Versailles sera équipé de 13 glacières.

Les châteaux en sont équipés jusqu’à la fin du XIXème siècle. Il s’agit souvent de grandes pièces sous le sol (caves) ou de grands puits, orientés Nord, remplis de bloc de glace venant de certaines régions. Suivant l’ouvrage, ils sont soit fermés par un monticule de terre pour garantir une isolation ou terminés par un ouvrage maçonné.

Paille et branchage étaient utilisés pour isoler les blocs de glace du sol. On y versait régulièrement de l’eau qui se solidifiait au contact de la glace pour combler les trous.

XIXème siècle

C’est l’apparition de glacières communales et le début de leur industrialisation. Paris avait quarante glacières vers Gentilly, Saint-Ouen et Ville-Neuve l’Etang à l’attention des marchands, aux crémiers et glaciers avec l’apparition des premières glaces et sorbets.

A voir aussi:  Un des derniers discours de J.F. K 10 jours avant sa mort

Des meubles isothermes sont inventés en1876 par l’Allemand Carl von Linde pour recevoir des blocs de glace.

Du coup, c’est en premier le monde de la brasserie qui utilisa majoritairement les glacières pour conserver la bière, mais aussi pour fabriquer de la basse fermentation.

XXème siècle

Les États-Unis, cherchant un moyen de climatiser les bâtiments en été en accumulant le froid de l’hiver mènent des expériences. L’expérience la plus notable enregistrée fut celle dirigée par Théodore Taylor en 1981 sous le nom de «Princeton ice pond». Mais la gestion étant complexe, le procédé ne fut pas développé comme escompté. Le principe était de découper la glace qui provenait de lacs, rivières ou étangs gelés pour être stockés dans des maisons de glace. Ces blocs pouvaient même provenir du Nord comme la Scandinavie, l’Amérique du Nord pour aller jusque dans des pays d’Europe, le Congo et et l’Egypte! La Norvège était un des plus grands exportateurs de glace en fournissant 500’000 tonnes à travers le monde.

Le réfrigérateur fit son apparition dans les maisons vers le milieu du XXème siècle. Nous le connaissons bien!

Le congélateur suivit plus tard.

Selon la Bible

La Bible mentionne seulement le sel et le séchage d’aliments (figues etc.) comme moyen de conserver les aliments. Évidement, comme les récits se déroulent en Israël, où la neige et la glace sont rares, les glacières ne sont pas mentionnées. Mais nous savons qu’ils ont pu faire des glacières en faisant des trous dans le sol, comme leurs voisins, les Iraniens. Si vous avez des informations là-dessus, merci de nous en faire part!

 

La Bible mentionne que Dieu est l’auteur de glace:

Job 37 verset 10.

  • Par son souffle Dieu produit la glace, Il réduit l’espace où se répandaient les eaux.

Psaumes 147 versets 16-18.

  • Il donne la neige comme de la laine, Il répand la gelée blanche comme de la cendre; Il lance sa glace par morceaux; Qui peut résister devant son froid?

Dieu est le maître des saisons et des éléments. Mais ce n’est pas Lui qui est l’auteur de catastrophes naturelles:

Jésus, selon Ses propres mots à dit:

(Jean 10 verset 10)

  • Le voleur ne vient que pour dérober, égorger et détruire; moi, je suis venu afin que les brebis aient la vie, et qu’elles soient dans l’abondance.

Une exception cependant: Dieu l’utilise contre les nations qui attaquent Israël:

  • En Égypte – lors des dix plaies d’Égypte avant que le peuple d’Israël ne sorte de ce pays et de son esclavage (1).
  • Contre les nations qui attaqueront Israël lors «du jour de l’Éternel», un jour qui a été prophétisé des siècles auparavant par Zacharie:

Voici le passage (Chapitre 14 de Zacharie, versets 1 à 9). Si je mets tout un passage, c’est parce que nous pensons que cette prophétie ne s’est pas encore accomplie, mais qu’elle le pourrait prochainement…

  • Voici, le jour de l’Éternel arrive, Et tes dépouilles seront partagées au milieu de toi.
    Je rassemblerai toutes les nations pour qu’elles attaquent Jérusalem; La ville sera prise, les maisons seront pillées, et les femmes violées; La moitié de la ville ira en captivité, Mais le reste du peuple ne sera pas exterminé de la ville.
    L’Éternel paraîtra, et il combattra ces nations, Comme il combat au jour de la bataille.
    Ses pieds se poseront en ce jour sur la montagne des oliviers, Qui est vis-à-vis de Jérusalem, du côté de l’orient; La montagne des oliviers se fendra par le milieu, à l’orient et à l’occident, Et il se formera une très grande vallée: Une moitié de la montagne reculera vers le septentrion, Et une moitié vers le midi.
    Vous fuirez alors dans la vallée de mes montagnes, Car la vallée des montagnes s’étendra jusqu’à Atzel; Vous fuirez comme vous avez fui devant le tremblement de terre, Au temps d’Ozias, roi de Juda. Et l’Éternel, mon Dieu, viendra, et tous ses saints avec lui.
    En ce jour-là, il n’y aura point de lumière; Il y aura du froid et de la glace.
    Ce sera un jour unique, connu de l’Éternel, Et qui ne sera ni jour ni nuit; Mais vers le soir la lumière paraîtra.
    En ce jour-là, des eaux vives sortiront de Jérusalem, Et couleront moitié vers la mer orientale, Moitié vers la mer occidentale; Il en sera ainsi été et hiver.
    L’Éternel sera roi de toute la terre; En ce jour-là, l’Éternel sera le seul Éternel, Et son nom sera le seul nom.

Noter que l’on saura que cela a été réalisé lorsque les nations se ligueront contre Israël et que des eaux couleront de Jérusalem, ce qui n’est pas encore le cas aujourd’hui.

A voir aussi:  L’étoile de Noël

 

Que faut-il retenir ?

Il est important de bien stocker les aliments qui requièrent un minimum de température pour être conservés le plus longtemps possible.

Nous pouvons voir, qu’au fil des siècles, les salaisons, le fumage étaient plus pratiques, le froid n’étant pas forcément disponible partout ni tout au long de l’année. Nous sommes aujourd’hui, privilégiés d’avoir un réfrigérateur dans notre logement à portée de main!

Nous devons être reconnaissants de ce que nous avons et de ce qui nous facilite la vie. Ma grand-mère était de la génération qui a découvert le réfrigérateur, ce qui lui permis de réduire le nombre de courses à faire dans la semaine. Beaucoup de femmes peuvent aujourd’hui opter pour une carrière en n’ayant plus cette contrainte de faire les courses tous les jours!

Dieu est l’auteur de la glace et du froid, mais non des catastrophes naturelles qui ont pour but de détruire.

Comme l’a dit Jésus, Son cœur est celui de nous donner la vie et la vie en abondance.

Il n’a pas un cœur de glace contre vous. Au contraire! Il est pour vous au point d’avoir envoyé Son fils, Son unique, afin de vous sauver.

Si c’est votre cœur à vous qui est «gelé», ce n’est pas un problème pour Lui: demandez-Lui de vous donner un cœur selon le Sien (2).

Références

Les voir dans la section ci-dessous « En savoir plus… ».

 

Vous avez aimé cet article ?

Ne pas hésiter à laisser un commentaire, vous abonner pour recevoir une notification lorsqu’il y a un nouvel article, de partager sur les réseaux sociaux…

Plus de détails et les sources sont données dans la section ci-dessous « En savoir plus… ».

 

Sources externes

Ce que dit la Bible

Commentaires

Ecritures

Référence (1)

Dieu envoya la grêle contre l’Egypte qui refusait de Le reconnaître.

Mais Il alerta tous les Egyptiens de mettre leurs biens et personnel à l’abri. Dieu n’est pas un destructeur! Seuls ceux qui s’opposent à Lui refusent de l’écouter et passent outre le danger.

Exode 9 versets 13-30.

L’Éternel dit à Moïse: Lève-toi de bon matin, et présente-toi devant Pharaon. Tu lui diras: Ainsi parle l’Éternel, le Dieu des Hébreux: Laisse aller mon peuple, afin qu’il me serve.

Car, cette fois, je vais envoyer toutes mes plaies contre ton coeur, contre tes serviteurs et contre ton peuple, afin que tu saches que nul n’est semblable à moi sur toute la terre.

Si j’avais étendu ma main, et que je t’eusse frappé par la mortalité, toi et ton peuple, tu aurais disparu de la terre.

Mais, je t’ai laissé subsister, afin que tu voies ma puissance, et que l’on publie mon nom par toute la terre.

Si tu t’élèves encore contre mon peuple, et si tu ne le laisses point aller, voici, je ferai pleuvoir demain, à cette heure, une grêle tellement forte, qu’il n’y en a point eu de semblable en Égypte depuis le jour où elle a été fondée jusqu’à présent.

Fais donc mettre en sûreté tes troupeaux et tout ce qui est à toi dans les champs. La grêle tombera sur tous les hommes et sur tous les animaux qui se trouveront dans les champs et qui n’auront pas été recueillis dans les maisons, et ils périront.

Ceux des serviteurs de Pharaon qui craignirent la parole de l’Éternel firent retirer dans les maisons leurs serviteurs et leurs troupeaux.

Mais ceux qui ne prirent point à cœur la parole de l’Éternel laissèrent leurs serviteurs et leurs troupeaux dans les champs.

 L’Éternel dit à Moïse: Étends ta main vers le ciel; et qu’il tombe de la grêle dans tout le pays d’Égypte sur les hommes, sur les animaux, et sur toutes les herbes des champs, dans le pays d’Égypte.

Moïse étendit sa verge vers le ciel; et l’Éternel envoya des tonnerres et de la grêle, et le feu se promenait sur la terre. L’Éternel fit pleuvoir de la grêle sur le pays d’Égypte.

Il tomba de la grêle, et le feu se mêlait avec la grêle; elle était tellement forte qu’il n’y en avait point eu de semblable dans tout le pays d’Égypte depuis qu’il existe comme nation.

La grêle frappa, dans tout le pays d’Égypte, tout ce qui était dans les champs, depuis les hommes jusqu’aux animaux; la grêle frappa aussi toutes les herbes des champs, et brisa tous les arbres des champs.

Ce fut seulement dans le pays de Gosen, où étaient les enfants d’Israël, qu’il n’y eut point de grêle.

Pharaon fit appeler Moïse et Aaron, et leur dit: Cette fois, j’ai péché; c’est l’Éternel qui est le juste, et moi et mon peuple nous sommes les coupables.

Priez l’Éternel, pour qu’il n’y ait plus de tonnerres ni de grêle; et je vous laisserai aller, et l’on ne vous retiendra plus.

Moïse lui dit: Quand je sortirai de la ville, je lèverai mes mains vers l’Éternel, les tonnerres cesseront et il n’y aura plus de grêle, afin que tu saches que la terre est à l’Éternel.

Mais je sais que toi et tes serviteurs, vous ne craindrez pas encore l’Éternel Dieu.

 

Référence (2)

Dieu a le pouvoir de faire de vous une personne avec un nouveau coeur. Aucun cas n’est désespéré pour Lui. Il veut vivre au travers de vous.

Ézéchiel 11 versets 19-20.

Je leur donnerai un même coeur, Et je mettrai en vous un esprit nouveau; J’ôterai de leur corps le coeur de pierre, Et je leur donnerai un coeur de chair,

Afin qu’ils suivent mes ordonnances, Et qu’ils observent et pratiquent mes lois; Et ils seront mon peuple, et je serai leur Dieu.

 

A voir aussi:  Le Suaire de Turin

 

Livres :

 

Articles :

En Français

En anglais

 

Copyright

  • Louis Segond (LSG) by Public Domain
  • Image mise en avant : provient du site Chroniquesdenosvillagessaonois.over-blog (.com) – pas de droit indiqué. Domaine public par défaut.

 

 

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire