Les Trois-Gorges : un barrage invincible ?

Les Trois-Gorges : un barrage invincible ?

Version audio de l’article.

  • Gemmes

Le barrage des Trois-Gorges, qui se trouve en Chine, est un ouvrage monumental. Ce n’est pas la première fois que l’homme veut défier la nature et qu’il veut chercher à la contrôler.

Voici son histoire, le pour et le contre et ce qui se passe en 2020…

Les Trois-Gorges: un barrage hors norme

  • Il fait 2’335 m de long et 185 m de haut : sa construction a nécessité 27 millions de m3 de béton.
  • Les travaux ont duré 15 ans (1994 à 2009).
  • Il emmagasine 39,9 km3 d’eau soit 39,3 milliards de m3 et donc comparable en tonnes.
  • Sa capacité de décharge est de 116’000 m3 par seconde.
  • Le réservoir a une épaisseur est de 40 m en crète, 115 m en base. Sa superficie est de 154’500 hectares.
  • Ce lac artificiel fait 700 km de long.
  • Il y a 34 centrales hydroélectriques produisant 98 Twh (térawatt-heure) pour un facteur de charge de 51%. Ce tout constitue la plus grande centrale hydroélectrique au monde.
  • Le fleuve Yangzi est le 3ème fleuve au monde avec 6’300 km de longueur. Son bassin hydrographique occupe 20% du territoire de la Chine ce qui constitue la moitié du potentiel hydro-électrique de ce pays.
  • Les écluses au niveau du barrage est le plus grand « ascenseur » au monde.

Ce barrage semble invincible. Mais l’est-il vraiment ?

Histoire de la construction

L’idée de construire un barrage en cet endroit n’était pas nouvelle. La première proposition de le faire a été faite en 1919 pour faciliter la navigation fluviale sur le fleuve Yangtsé. Mais la 2ème guerre mondiale empêcha le projet de se concrétiser. En 1944, un expert venu des USA proposa un nouveau projet qui était l’ombre de celui à venir. Mais une guerre civile mis fin au projet. En 1954, une crue fait 30’000 morts et 19 millions de personnes se retrouvent sans abri. Mao Zedong relance cette idée en 1958, mais les experts ont estimé qu’un tel ouvrage prendrait 20 ans mais qu’il pourrait commencer en 1962-1963. Le projet fut approuvé en 1959 avec des études de faisabilité effectuées par des Canadiens qui demandèrent à ce que la hauteur soit relevée de 10 mètres.

C’est seulement le 3 avril 1992 que le Premier Ministre Chinois Li Peng, ingénieur de formation, que la décision de construire ce barrage. Le projet est voté avec 1’167 voix pour, 177 contre et 664 abstentions par le Congrès national du peuple. Il n’y avait jamais eu autant d’oppositions à un vote jusqu’à ce jour.

Les travaux furent inaugurés en 1994 avec un investissement de 24,5 milliards de dollars. En 1998, 1’500 personnes meurent noyées suite à une nouvelle crue importante avec 70 digues qui ont cédées.

Le barrage fut terminé le 20 mai 2006 par une annonce officielle de Li Yong’an, directeur général de la société de construction du barrage. Mais il ne fut opérationnel qu’en 2009.

Arguments en faveur du barrage

  • Lutter plus efficacement contre les crues du fleuve et réguler le cours du fleuve.
  • Fourniture en énergie hydroélectrique qui équivaut à 20 centrales nucléaires. Cela couvre 3% des besoins du pays contre les 10% qui étaient prévus à l’origine.
  • Amélioration de la navigation en amont du fleuve permettant à des cargos de remonter vers le bassin du Sichuan (avant le barrage, de cargos de 3’000 tonnes pouvaient passer contre 10’000 tonnes avec le barrage). C’est une artère centrale pour le commerce avec des ports qui écoulent 30% du transit fluvial. Les cargos empruntent, au niveau du barrage, un système d’écluses qui existe en parallèle.
  • Développement d’une économie dans la région pour ralentir l’exode rural vers les côtes.
  • Développement de la pêche dans le réservoir.
  • Développement du tourisme en toutes saisons et non seulement en saison sèche.
  • Amélioration de la qualité de l’eau.
  • Déviation d’une partie des eaux du Yangzi Jiang vers la plaine de la Chine du Nord qui souffrait de sécheresse endémique. Un canal permet un apport annuel de 40 m3 d’eau, soit l’équivalent du Rhône.
  • La Chine est fière de montrer ce qu’elle est capable de faire et le traite comme un trésor national, encourageant les jeunes Chinois à visiter ce lieu.

Arguments en défaveur du barrage

  • Inondation, en amont, de 600 km2 de terres agricoles et de forêts.
  • En aval : la sédimentation n’est plus transportée naturellement dans le réservoir. L’apport annuel d’alluvion a diminué d’un tiers, ce qui modifie la faune et la flore. Les rives s’érodent de plus en plus et risque de faire reculer le delta du fleuve. Du coup, il y a une modification hydrologique ainsi que des crues hivernales : les nappes salées remontent de plus en plus vers l’intérieur du delta. Les oiseaux ont vu zone d’habitat se réduire (grue de Sibérie) ainsi que les dauphins de Chine qui sont en voie d’extinction. Les herbes et les algues se sont multipliées. La biodiversité a diminué en raison de l’assèchement des zones humides.
  • 1,8 millions de personnes ont été déplacées, engloutissant 1’300 sites historiques et archéologiques, 15 villes et 116 villages. 436 km2 de terre sont engloutis. Ces personnes ont tout quitté pour se retrouver dans des logements construits rapidement pour ce besoin. Le gouvernement a redonné des parcelles de terre de 600 m2 aux paysans en amont du fleuve, mais dans des conditions de cultures différentes que celles qu’ils avaient auparavant.
  • Si le barrage venait à céder, 75 millions de personnes en aval seraient dans la zone à risque.

Les crues de 2020

La Chine a connu des crues exceptionnelles depuis Juin 2020 battant le record de la crue de 1998.Il s’agirait de l’inondation la plus importante depuis 80 ans. 500’000 personnes ont dû être évacuées et le volume d’eau met le barrage des Trois-Gorges à rude épreuve avec une hauteur d’environ 2,5m au-dessus du niveau d’alerte. Les dégâts sont estimés déjà à 3 milliards de dollars. Le 20 Juin, une télévision nationale annonçait que le niveau de l’eau a atteint 26’500 mètres cubes par seconde.

Wang Weiluo, un hydrologue renommé, estime que le barrage des Trois-Gorges serait de mauvaise qualité et qu’il n’assurerait pas la protection nécessaire contre les inondations. Déjà en 1998, des experts occidentaux avaient faits une analyse après une grave inondation. Ils avaient découvert que la soudure des barres d’acier du barrage n’était pas conforme aux normes. Mais leurs critiques ont été mal prises par les chinois et le béton fut coulé sur les barres. Des photos du barrage, prises en 2008, montrent que le barrage n’est plus en ligne droite comme avant, mais qu’il forme une légère courbe. Les experts ont confirmé que celui-ci s’était déplacé de plusieurs millimètres, ce qui est, pour Wang Weiluo, une confirmation de la mauvaise conception de cet ouvrage. Les dizaines de blocs de béton formant le barrage sont indépendants et juste posés sur le socle rocheux !

Si le barrage cède, 400 millions de personnes seraient englouties en aval dont les villes de Shangai et Wuhan. (Tiens, cette dernière est bien connue !).

Le gouvernement chinois est confiant que le barrage a été conçu pour faire face à une crue exceptionnelle et qu’il tiendra. L’image satellite de 2008 sur la courbure du barrage, selon eux, est dû à une mauvaise qualité de l’image satellite. Les fissures ne sont que des rumeurs venant des journalistes occidentaux. Il concède par contre, qu’effectivement, le barrage a bien bougé de quelques millimètres, mais resterait dans la limite normale. Pourtant, leurs médias ne se risquent même plus à dire que le barrage durera 100 ans. Au début, ils disaient 1’000 ans…

Selon la Bible

Ce que dit la Bible

Le barrage invisible de la Mer Rouge est certainement celui le plus connu dans la Bible.

Cela faisait 430 ans qu’Israël était esclave en Egypte. Dieu envoya Moïse et Aaron pour libérer son peuple et le faire sortir après bien d’épreuves pour montrer à Pharaon qu’il n’était pas maître (ni dieu) des situations. Le Pharaon finit par laisser le peuple d’Israël partir, mais, à peine ils étaient partis qu’il regretta sa décision. Il était en train de perdre une main-d’œuvre nombreuse. Il prit la décision de les pourchasser avec une armée de soldats sur des chars. Il les retrouva, coincés au bord de la Mer rouge. Mais Dieu demanda à Moïse de frapper les eaux de la Mer avec son bâton qui se sépara en deux. La Bible dit que les eaux formaient une muraille à droite et à gauche, faisant apparaître un passage.  

Israël put ainsi emprunter ce chemin pour échapper aux Egyptiens. Cela ne troubla pas les Egyptiens qui se mirent à les poursuivre dans ce passage. Mais les eaux retenues par deux murailles invisibles se refermèrent sur eux.

En écoutant les avertissements de l’expert, appuyé par les rapports des occidentaux et les photos de 2008, je ne puis m’empêcher de faire un parallèle avec le Titanic : il cherchait à arriver le plus vite à destination pour démontrer sa rapidité et ses hautes prouesses techniques : aurait-il pu éviter l’iceberg avec une vitesse moins élevée ? L’homme se lance, des fois, dans un projet pharaonique, mais souvent beaucoup trop vite pour palper les palmes de la réussite. Le projet du barrage a duré des années et bien des experts se sont penchés dessus, seulement des voix se sont élevées pour lancer des alertes qui n’ont pas été prises forcément en comptes.

Mais ces deux projets ont un point commun : celui de défier les limites.

Je souhaite de tout cœur que le barrage tienne avec toutes les vies qui sont en jeu !

Que faut-il retenir ?

Les projets de grandes ampleurs sont toujours à haut risque car la pression mise sur les personnes impliquées dans un tel projet est immense, avec celle, aussi, d’avoir la réputation de leur pays sur leurs épaules.

Il y a des pressions économiques, politiques, financières et sociales, bien des éléments qui suscitent des jeux de pouvoirs, la jalousie, la corruption.

Le résultat va donc reposer sur cet élément essentiel :  le cœur de l’homme. Car chaque personne prendra une décision qui peut contribuer ou fragiliser le projet.

Toutes décisions agissent comme des grains de sable dans cette mécanique géante.  Et le piège est de finir par tomber à cause de l’orgueil.

Proverbes 16:18 – L’arrogance précède la ruine, Et l’orgueil précède la chute. L’orgueil a pour effet de nous rend aveugle.

Les Chinois n’ont pas écouté les experts Canadiens sur la faiblesse des barres. Ne jetons pas la pierre si vite. Aurions-nous écouté les Chinois s’ils nous avaient donné des conseils dans un domaine ? La méfiance…. Un autre grain de sable.

Proverbes, dans la Bible dit : « Quand la prudence fait défaut, le peuple tombe. Et le salut est dans le grand nombre des conseillers. »

Il vaut mieux faire moins vite et s’assurer que l’on a couvert tous les éléments d’un projet avec les bons experts (conseillers).

C’est mieux que d’avoir l’apparence de la réussite pour obtenir une gloire bien éphémère si tout fini par s’effondrer.

Beaucoup de choses peuvent nous inciter à précipiter les choses. C’est là où on a besoin de savoir ce qui nous motive et de prendre un temps de recul, de réflexion pour ne pas se laisser happer par la pression.

Là encore, Proverbes nous indique qu’il ne faut pas précipiter ses pas : c’est le risque de prendre de mauvaises décisions qui feront tout capoter.

En fait, le barrage le plus important à préserver, est celui de notre cœur. S’il cède à la sirène du succès, il n’y a plus de protection.

Proverbes dit, en effet : Garde ton coeur plus que toute autre chose, Car de lui viennent les sources de la vie.

Alors, protégez votre cœur !

Ce que dit la Bible

Commentaires

Ecritures

L’histoire du passage de la Mer Rouge entre deux « murailles » d’eau.

Exode 14 versets 21 à 31.

21 Moïse étendit sa main sur la mer. Et l’Éternel refoula la mer par un vent d’orient, qui souffla avec impétuosité toute la nuit; il mit la mer à sec, et les eaux se fendirent.

22 Les enfants d’Israël entrèrent au milieu de la mer à sec, et les eaux formaient comme une muraille à leur droite et à leur gauche.

23 Les Égyptiens les poursuivirent; et tous les chevaux de Pharaon, ses chars et ses cavaliers, entrèrent après eux au milieu de la mer.

24 A la veille du matin, l’Éternel, de la colonne de feu et de nuée, regarda le camp des Égyptiens, et mit en désordre le camp des Égyptiens.

25 Il ôta les roues de leurs chars et en rendit la marche difficile. Les Égyptiens dirent alors: Fuyons devant Israël, car l’Éternel combat pour lui contre les Égyptiens.

26 L’Éternel dit à Moïse: Étends ta main sur la mer; et les eaux reviendront sur les Égyptiens, sur leurs chars et sur leurs cavaliers.

27 Moïse étendit sa main sur la mer. Et vers le matin, la mer reprit son impétuosité, et les Égyptiens s’enfuirent à son approche; mais l’Éternel précipita les Égyptiens au milieu de la mer.

28 Les eaux revinrent, et couvrirent les chars, les cavaliers et toute l’armée de Pharaon, qui étaient entrés dans la mer après les enfants d’Israël; et il n’en échappa pas un seul.

29 Mais les enfants d’Israël marchèrent à sec au milieu de la mer, et les eaux formaient comme une muraille à leur droite et à leur gauche.

30 En ce jour, l’Éternel délivra Israël de la main des Égyptiens; et Israël vit sur le rivage de la mer les Égyptiens qui étaient morts.

31 Israël vit la main puissante que l’Éternel avait dirigée contre les Égyptiens. Et le peuple craignit l’Éternel, et il crut en l’Éternel et en Moïse, son serviteur.

L’orgueil fait tomber.

Proverbes 16

18 L’arrogance précède la ruine, Et l’orgueil précède la chute.

Ne jamais se précipiter.

Proverbes 19

2 Le manque de science n’est bon pour personne, Et celui qui précipite ses pas tombe dans le péché.

Agir avec prudence et en recevant un nombre suffisant de conseils.

Proverbes 11

14 Quand la prudence fait défaut, le peuple tombe; Et le salut est dans le grand nombre des conseillers.

Protéger son cœur, c’est protéger notre être intérieur.

Proverbes 4 :

23 Garde ton coeur plus que toute autre chose, Car de lui viennent les sources de la vie.

Sources externes

Articles :

Vidéos à rechercher (*):

En français
  • YouTube – Le barrage des Trois Gorges à l’épreuve des crues du Yangtsé.
  • YouTube – Trois Gorges : 400 millions de Chinois menacés, prélèvements massifs d’ADN en Chine .
  • YouTube – Les 3 gorges Barrage le plus grand du monde est-il ECOLOGIQUE ?.
  • YouTube – Arte – Des Fleuves et des Hommes – le fleuve Yantze .
  • YouTube – Hydropolitique sur le barrage sur le Yangzi –.
  • YouTube – Chine : 6 séismes en 2 jours, Le fleuve Yangtze atteint son débit le plus élevé depuis un siècle –
En anglais
  • YouTube – Expert . Three Gorges Dam could Collapse NTD 2020

Copyright

  • Louis Segond (LSG) by Public Domain
  • Image mise en avant: Rolfmueller(commons) – Rolfmueller (wp-en) — from en wp – Wikipédia.
  • (*) Les liens Youtube ne sont pas autorisés sur le texte d’un article.

Laisser un commentaire