La Vache Rousse

La Vache Rousse


Version audio de l’article

Gemmes

Pour ceux qui aiment les histoires vaches, en voici une qui sort de l’ordinaire : celle de la vache rousse dans la Bible. Elle est appelée la « Para adouma » (Vache rouge en hébreu).

Selon le livre de Nombres, chapitre 19, les cendres de cette vache auraient le pouvoir de purifier une personne devenue impure après avoir touché un cadavre.

Selon la Bible

Dans la Torah, il est précisé qu’il faut que cette vache soit totalement rousse, chose rarissime car la couleur et couverture de ce poil roux doivent correspondre à des critères bien précis. En fait, la trace d’une vache rousse répondant à ces critères a été perdue pendant 2’000 ans. Il suffit de trouver ne serait-ce, qu’un seul poil de couleur différente, pour qu’une candidate soit disqualifiée.

Supervision de candidates

Selon la Bible, cette vache doit ne jamais avoir porté de joug (symbole de l’esclavage du péché) et elle doit être sans tache et sans défaut (la perfection divine).

C’est le rabbin Azaria Ariel qui vérifie s’il y a une ou plusieurs vaches qui, potentiellement, pourraient devenir candidates pour remettre en place cette pratique de purification.

Deux petits veaux sont nés en 2020.

Pour l’instant, les veaux présentent encore des poils trop clairs, mais le rabbin espère que ceux-ci vont devenir roux foncés pour être validés. L’espoir de voir bientôt une vache rousse augmente.

Mélody en 1997

En 1997, des espoirs avaient été fondés sur une génisse répondant au doux nom de Melody. Elle était le fruit d’une insémination artificielle. Plus de nouvelles depuis.

Des vaches apocalyptiques

Des personnes, se sentant investies pour produire une vache rousse, se lancent dans un élevage avec l’espoir de de voir un jour naître l’heureuse élue. L’Institut du Temple suit l’élevage d’un fermier pentecôtiste dans le Mississipi (Etats-Unis).

En 2015, ils ont fait venir, en Israël, des embryons congelés de vaches Angus pour que des vaches Israéliennes donnent naissance à des veaux roux. Le 28 août 2018, un petit veau roux naquit (Elul, 17, année 5778).

En 2016, un éleveur juif à Lakewood dans l’état du New-Jersey a vu une vache rousse naître de parents bruns.

Une rouquine explosive

Si une vache rousse était retrouvée, elle serait le dernier élément manquant pour déclencher la reconstruction du 3ème Temple et reprendre les cultes.

Cette cendre doit être utilisée pour purifier le lieu avant de commencer quoique ce soit.

Tous les ustensiles nécessaires au culte du temple sont déjà prêts : il ne manque « qu’elle » et l’eau.

Elle deviendrait, pour le mouvement messianique en Israël, le signe annonciateur du retour du Messie et de la reconstruction du 3ème Temple. Lorsque le Messie attendu par les Juifs viendra pour amener une « paix », récupérer l’eau de la source de Siloé pour la mélanger aux cendres de la vache rousse devrait être possible. A ce jour, cette eau se trouve au sud de la muraille de la vielle ville de Jérusalem, dans le quartier arabe de Silwan.

En effet, il y a une tradition judaïque (la dixième Para Adouma dans le Midrach) qui dit que, depuis la vache rousse de Moïse, neuf ont été immolées et que la dixième devra l’être par le Messie en personne. Une fois que cette vache rousse sera retrouvée, elle ne pourra pas être sacrifiée avant ses 3 ans.

Pour ceux qui l’ignorent : ce fameux Temple, s’il devait être reconstruit, serait soit à la place ou pas loin de la Mosquée Al Aqsa.

Cette histoire de vache rousse émeut donc les esprits (désolée, il fallait que je fasse un jeu de mots). Cela explique certainement pourquoi on ne sait pas ce que sont advenues les vaches « candidates ». Ces dernières sont donc gardées dans des lieux secrets.

Inutile de dire que ce ne serait pas du goût de tout le monde, notamment des musulmans.

Cette petite rouquine est donc assez explosive.

Que faut-il retenir ?

Pendant 2’000 ans, les vaches rousses étaient introuvables. Et voilà qu’il y a plusieurs vaches candidates, même si on ne sait pas ce que sont devenues certaines d’entre elles.

Les Juifs croient que nous sommes en train de vivre « la fin des temps » avec tous les signes annonciateurs du retour du Messie.

  • Les Juifs pensent que leur Messie « Mechi’ah » va bientôt apparaitre.
  • Les Chrétiens croient qu’Il (Jésus) est déjà venu et qu’Il va revenir bientôt.
  • Et les Musulmans croient que leur Messie, le Mahdi, est aussi sur le point d’apparaître.

Qu’en pensez-vous ? Est-ce un hasard si les trois seules religions monothéistes au monde croient que leur Messie respectif va bientôt apparaître ?

 

Vous avez aimé cet article ?

Ne pas hésiter à laisser un commentaire, vous abonner pour recevoir une notification lorsqu’il y a un nouvel article, de partager sur les réseaux sociaux…

Plus de détails et les sources sont données dans la section ci-dessous « En savoir plus… ».

Ce que dit la Michna

La première vache rousse fut préparée par Elazar, le fils d’Aharon Hacohen, sous la supervision de Moché Rabbénou, dans l’année qui suivi la sortie d’Egypte, en 2449. Une partie des cendres de cette vache durèrent jusqu’à l’époque de ‘Ezra Hassofer [3415].

La seconde vache rousse fût trouvée à l’époque du second Beth-Hamikdach, à l’époque d’Ezra.

La troisième et la quatrième vache rousse furent trouvées à l’époque de Chimon Hatsadik; environ 250 ans avant la destruction du second Beth-Hamikdach. La destruction du second Beth Hamikdach eu lieu en 3828.

La cinquième et la sixième vache rousse furent trouvées à l’époque de Yo’hanan le Cohen Gadol, qui succéda à Chimon Hatsadik. Voir Talmud Sota 47a, 47b.

La septième, la huitième et la neuvième vache rousse furent trouvées dans les dernières années du second Beth Hamikdach.

La dixième vache rousse sera préparée à par le Machia’h (le Messie).

Ce que dit la Bible

Commentaires

Ecritures

Voici des extraits du chapitre Nombres 19 sur la vache rousse.

2 Voici ce qui est ordonné par la loi que l’Éternel a prescrite, en disant: Parle aux enfants d’Israël, et qu’ils t’amènent une vache rousse, sans tache, sans défaut corporel, et qui n’ait point porté le joug.

(…)

9 Un homme pur recueillera la cendre de la vache, et la déposera hors du camp, dans un lieu pur; on la conservera pour l’assemblée des enfants d’Israël, afin d’en faire l’eau de purification. C’est une eau expiatoire.

(…)

11 Celui qui touchera un mort, un corps humain quelconque, sera impur pendant sept jours.

12 Il se purifiera avec cette eau le troisième jour et le septième jour, et il sera pur; mais, s’il ne se purifie pas le troisième jour et le septième jour, il ne sera pas pur.

Sources externes

Site web

En anglais

Articles :

En Français

En anglais

Copyright

  • Louis Segond (LSG) by Public Domain
  • Image mise en avant: Public Domain modifiée.

Laisser un commentaire