Fin des temps

Etes-vous une brebis ou un bouc?

Etes-vous une brebis ou un bouc?


Version audio de l’article

Gemmes

La Bible dit qu’un jour Christ séparera des personnes considérées comme des brebis des boucs. Qu’est-ce que cela veut dire? Etes-vous une brebis ou un bouc?

 

Le tri de l’humanité

Jésus a indiqué que l’humanité sera un jour séparée en deux groupes :

Matthieu 25 versets 31-33.

  • Lorsque le Fils de l’homme viendra dans sa gloire, avec tous les anges, il s’assiéra sur le trône de sa gloire.
    Toutes les nations seront assemblées devant lui. Il séparera les uns d’avec les autres, comme le berger sépare les brebis d’avec les boucs; et il mettra les brebis à sa droite, et les boucs à sa gauche.

La brebis et le bouc symbolisent chacun une nature que l’humanité peut prendre.

 

Une brebis

L’Eternel est mon berger

Qu’est-ce qu’une personne de type «Brebis»?

Le roi David eut cette révélation : l’homme qui fait confiance à Dieu est comme une brebis qui se réfugie sous la protection de son berger.

Psaumes 23

  • Cantique de David. L’Éternel est mon berger: je ne manquerai de rien.
    Il me fait reposer dans de verts pâturages, Il me dirige près des eaux paisibles.
    Il restaure mon âme, Il me conduit dans les sentiers de la justice, A cause de son nom.
    Quand je marche dans la vallée de l’ombre de la mort, Je ne crains aucun mal, car tu es avec moi: Ta houlette et ton bâton me rassurent.
    Tu dresses devant moi une table, En face de mes adversaires; Tu oins d’huile ma tête, Et ma coupe déborde.
    Oui, le bonheur et la grâce m’accompagneront Tous les jours de ma vie, Et j’habiterai dans la maison de l’Éternel Jusqu’à la fin de mes jours.

 

Si vous lisez bien ce psaume, vous remarquerez une chose: la brebis dépend totalement du bon vouloir de son berger. Elle n’a aucune maîtrise sur sa destinée qui est entre les mains d’un berger qui veut son bien-être. Elle se laisse guider par son berger et s’en remet à lui lorsqu’il y a un danger. Le berger se battra pour protéger ses brebis, et c’est lui qui veille à ce que la brebis ne manque de rien.

Ce psaume illustre de quelle manière les croyants doivent se laisser conduire par Dieu comme une brebis.

 

Jésus, l’agneau de Dieu

Dans l’Ancien Testament, les israélites devaient apporter un sacrifice pour que leurs fautes soient expiées, c’est-à-dire effacées. Souvent, l’animal sacrifié était une brebis qui devait être sans défaut.

Lévitique 5 verset 6

  • Puis il offrira en sacrifice de culpabilité à l’Éternel, pour le péché qu’il a commis, une femelle de menu bétail, une brebis ou une chèvre, comme victime expiatoire. Et le sacrificateur fera pour lui l’expiation de son péché.

La brebis était offerte en sacrifice pour effacer les péchés sous l’ancienne alliance.

Un agneau, le petit d’une brebis, était aussi offert lors de la Pâque.

Pour rappeler le contexte de cette célébration, cet agneau était mis à part puis sacrifié pour que toute la famille soit protégée du dernier fléau qui allait frapper l’Egypte toute entière. Cette plaie devait faire mourir tous les premiers nés de chaque famille. Seuls ceux qui avaient sacrifié l’agneau et offert son sang selon les instructions de l’Eternel étaient protégés.

 

Exode 12 verset 5.

  • Ce sera un agneau sans défaut, mâle, âgé d’un an; vous pourrez prendre un agneau ou un chevreau.

Dans la Bible, l’Egypte est synonyme du monde dans lequel nous vivons, avec ses convoitises et péchés. Le sang de l’agneau a donc protégé tous ceux qui avaient suivi les instructions de Dieu.

La Pâque est par la suite devenue une célébration annuelle pour se rappeler de quelle manière ils avaient échappé à la mort. Mais cette fête est aussi l’annonce de la venue d’un Messie qui allait sauver l’humanité de ses péchés en versant Son sang en tant qu’agneau immolé à la croix à notre place.

A voir aussi:  6-La statue de Nebucadnestar – Les pieds

Ce Messie qui devait être sacrifié comme un agneau est venu : c’est Jésus.

 

1 Pierre 1 versets 18-19.

  • (…) sachant que ce n’est pas par des choses périssables, par de l’argent ou de l’or, que vous avez été rachetés de la vaine manière de vivre que vous avez héritée de vos pères, mais par le sang précieux de Christ, comme d’un agneau sans défaut et sans tache (…).

 

1 Corinthiens 5 verset 7.

  • Faites disparaître le vieux levain, afin que vous soyez une pâte nouvelle, puisque vous êtes sans levain, car Christ, notre Pâque, a été immolé.

Jésus est donc l’agneau de Dieu, mais Il nous considère aussi comme Ses brebis. Et voici les promesses que Jésus fait à Ses brebis :

Jean 10 verset 10.

  • Le voleur ne vient que pour dérober, égorger et détruire; moi, je suis venu afin que les brebis aient la vie, et qu’elles soient dans l’abondance.

 

Jean 10 verset 11.

  • Je suis le bon berger. Le bon berger donne sa vie pour ses brebis.

Une brebis est donc un croyant qui laisse Dieu le conduire.

 

Un bouc

Dans l’Ancien Testament, le sacrificateur devait faire une cérémonie un peu particulière.

 

Lévitique 16 versets 8-11,15-16.

  • Aaron jettera le sort sur les deux boucs, un sort pour l’Éternel et un sort pour Azazel.
    Aaron fera approcher le bouc sur lequel est tombé le sort pour l’Éternel, et il l’offrira en sacrifice d’expiation.
    Et le bouc sur lequel est tombé le sort pour Azazel sera placé vivant devant l’Éternel, afin qu’il serve à faire l’expiation et qu’il soit lâché dans le désert pour Azazel.
    (…)
    Il égorgera le bouc expiatoire pour le peuple, et il en portera le sang au delà du voile. Il fera avec ce sang comme il a fait avec le sang du taureau, il en fera l’aspersion sur le propitiatoire et devant le propitiatoire.
    C’est ainsi qu’il fera l’expiation pour le sanctuaire à cause des impuretés des enfants d’Israël et de toutes les transgressions par lesquelles ils ont péché. Il fera de même pour la tente d’assignation, qui est avec eux au milieu de leurs impuretés.

 

Il y avait donc deux boucs : un offert à l’Eternel et l’autre offert à un mystérieux Azazel qui représente satan.

Ce rite avait pour but de purifier le sanctuaire pour permettre aux sacrificateurs d’y entrer.

De la même manière, Jésus est devenu péché. Après Son sacrifice, Il est venu porter lui aussi son sang au-delà du voile du véritable sanctuaire qui est dans les lieux célestes :

 

Hébreux 10 versets 19-21.

  • Ainsi donc, frères, puisque nous avons, au moyen du sang de Jésus, une libre entrée dans le sanctuaire par la route nouvelle et vivante qu’il a inaugurée pour nous au travers du voile, c’est-à-dire, de sa chair, et puisque nous avons un souverain sacrificateur établi sur la maison de Dieu.

Le sang de Jésus nous donne un libre accès au trône de Dieu.

Nous pouvons dire que le bouc représente ce qui nous empêchait d’entrer dans la présence de Dieu à cause du péché. C’est d’ailleurs de ce rite que vient l’expression «bouc émissaire».

Un autre aspect important est le symbole que représente le bouc : le diable est souvent représenté sous les traits d’un être à tête de bouc : Baphomet, qui est utilisé par les satanistes et personnes qui œuvrent dans l’occultisme.

Du coup, le bouc est aussi devenu le symbole du mal.

 

Que faut-il retenir ?

Les boucs n’ont aucune raison d’être mêlés à un troupeau de brebis. Le berger va donc les séparer des brebis pour avoir un troupeau «sain».

A voir aussi:  Enlevés en un clin d’œil

Jésus fera de même au moment du jugement dernier.

 

Comment savoir si vous êtes un bouc ou une brebis?

Vous êtes une brebis si vous connaissez Dieu comme votre berger. Si ce n’est pas le cas, Dieu a le pouvoir de vous donner une nouvelle nature, de vous faire passer de bouc à brebis.

Jean 1 versets 12-13.

  • Mais à tous ceux qui l’ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, lesquels sont nés, non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l’homme, mais de Dieu.

 

Sachez que Dieu n’est pas celui qui vous condamne. C’est notre choix qui définit si nous Le refusons dans notre vie ou pas.

 

Jean 12:47

  • Si quelqu’un entend mes paroles et ne les garde point, ce n’est pas moi qui le juge; car je suis venu non pour juger le monde, mais pour sauver le monde.

 

Dieu ne souhaite en aucun cas que vous périssiez car Jésus a payé le prix à notre place. Cette offre est gratuite sans aucune condition de votre côté : vous avez simplement à accepter Jésus dans votre vie. Ce que vous êtes et avez fait n’entrent pas en ligne de compte car QUICONQUE croit reçoit cette vie.

 

Jean 3:16

  • Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle.

 

Si vous désirez recevoir Jésus dans votre cœur et faire partie de Sa famille et Royaume, invitez-Le avec vos propres mots. Vous pouvez aussi utiliser la prière qui est dans le menu «Bonne Nouvelle» de notre site.

Qu’avez-vous décidé? Etes-vous une brebis ou un bouc?

 

Vous avez aimé cet article ?

Ne pas hésiter à laisser un commentaire, vous abonner pour recevoir une notification lorsqu’il y a un nouvel article, de partager sur les réseaux sociaux…

Plus de détails, sources et références sont donnés dans la section ci-dessous « En savoir plus… ».

 

Ce que dit la Bible

Commentaires

Ecritures

Référence (1)

La première mention de la Pâque dans la Bible (instauration de la Pâque).

Cet agneau mis à part pour être sacrifié a protégé Israël du dernier des dix fléaux qui s’abattaient sur l’Egypte.

C’est l’image du Sang de Jésus qui nous protège de satan qui en veut à notre vie et du monde dans lequel nous vivons. En effet, l’Egypte est le symbole du monde, de ses convoitises et de ses péchés.

Exode 12 versets 1 à 12.

L’Éternel dit à Moïse et à Aaron dans le pays d’Égypte:

Ce mois-ci sera pour vous le premier des mois; il sera pour vous le premier des mois de l’année.

Parlez à toute l’assemblée d’Israël, et dites: Le dixième jour de ce mois, on prendra un agneau pour chaque famille, un agneau pour chaque maison.

Si la maison est trop peu nombreuse pour un agneau, on le prendra avec son plus proche voisin, selon le nombre des personnes; vous compterez pour cet agneau d’après ce que chacun peut manger.

Ce sera un agneau sans défaut, mâle, âgé d’un an; vous pourrez prendre un agneau ou un chevreau.

Vous le garderez jusqu’au quatorzième jour de ce mois; et toute l’assemblée d’Israël l’immolera entre les deux soirs.

On prendra de son sang, et on en mettra sur les deux poteaux et sur le linteau de la porte des maisons où on le mangera.

Cette même nuit, on en mangera la chair, rôtie au feu; on la mangera avec des pains sans levain et des herbes amères.

Vous ne le mangerez point à demi cuit et bouilli dans l’eau; mais il sera rôti au feu, avec la tête, les jambes et l’intérieur.

Vous n’en laisserez rien jusqu’au matin; et, s’il en reste quelque chose le matin, vous le brûlerez au feu.

Quand vous le mangerez, vous aurez vos reins ceints, vos souliers aux pieds, et votre bâton à la main; et vous le mangerez à la hâte. C’est la Pâque de l’Éternel.

Cette nuit-là, je passerai dans le pays d’Égypte, et je frapperai tous les premiers-nés du pays d’Égypte, depuis les hommes jusqu’aux animaux, et j’exercerai des jugements contre tous les dieux de l’Égypte. Je suis l’Éternel.

Jésus est la lumière du monde pour ceux qui l’acceptent dans leur vie.

Jean 1 versets 9-13.

Cette lumière était la véritable lumière, qui, en venant dans le monde, éclaire tout homme.

Elle était dans le monde, et le monde a été fait par elle, et le monde ne l’a point connue.

Elle est venue chez les siens, et les siens ne l’ont point reçue.

Mais à tous ceux qui l’ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, lesquels sont nés, non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l’homme, mais de Dieu.

 

 

Aucun de nous n’est meilleur que l’autre car notre nature est enclin au péché. Dieu a du condamner tout le monde à la croix pour que nous soyons justifiés par le sang de Jésus. En étant cloué à la croix, Jésus fut le sacrifice qui a éradiqué nos péchés afin que nous devenions justes devant Dieu. Il a payé le prix de nos fautes à notre place.

En d’autres termes, nous aurions du tous aller en enfer et être condamnés pour nos fautes, mais c’est sur Lui que la punition est tombée. Nous sommes libres du châtiment si nous acceptons ce qu’Il a fait.

Rappel : il s’agit du tribunal bēmati = de récompenses.

Nous devrons donner un rapport détaillé sur la manière dont nous aurons vécu notre vie par rapport à ce que Dieu avait prévu pour nous. Ce n’est pas un rapport sur nos péchés mais sur notre vie afin de recevoir des récompenses en conséquence.

Romains 14 versets 10-13.

Mais toi, pourquoi juges-tu ton frère? ou toi, pourquoi méprises-tu ton frère? puisque nous comparaîtrons tous devant le tribunal de Dieu.

Car il est écrit: Je suis vivant, dit le Seigneur, Tout genou fléchira devant moi, Et toute langue donnera gloire à Dieu.

Ainsi chacun de nous rendra compte à Dieu pour lui-même.

Ne nous jugeons donc plus les uns les autres; mais pensez plutôt à ne rien faire qui soit pour votre frère une pierre d’achoppement ou une occasion de chute.

Sources externes

Articles :

En Français

A voir aussi:  Le tribunal de Christ

En anglais

Vidéos à rechercher (*):

En Français

  • YouTube – Joseph Prince – Joseph Prince – Vivre une vie aimée par le berger

Copyright

  • Louis Segond (LSG) by Public Domain sauf si spécifié autrement.
  • (*) Les liens Youtube ne sont pas autorisés sur le texte d’un article. Vous devez rechercher la vidéo en utilisant les informations mentionnées.
  • Image mise en avant : dessin personnel.

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu, pour fournir des fonctionnalités de médias sociaux et pour analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux et d'analyse. View more
Cookies settings
Accepter
Politique de confidentialité et de cookies
Privacy & Cookies policy
Cookie nameActive

Qui sommes-nous ?

L’adresse de notre site Web est : https://k-dit-la-bible.com. Je suis un particulier qui habite en Auvergne en France. Voir la section « Objectif de ce site et qui suis-je? » pour un complément d’information.

Utilisation des données personnelles collectées

Commentaires

Quand vous laissez un commentaire sur notre site web, les données inscrites dans le formulaire de commentaire, mais aussi votre adresse IP et l’agent utilisateur de votre navigateur sont collectés pour nous aider à la détection des commentaires indésirables. Une chaîne anonymisée créée à partir de votre adresse de messagerie (également appelée hash) peut être envoyée au service Gravatar pour vérifier si vous utilisez ce dernier. Les clauses de confidentialité du service Gravatar sont disponibles ici : https://automattic.com/privacy/. Après validation de votre commentaire, votre photo de profil sera visible publiquement à coté de votre commentaire.

Vérification et publication des commentaires

Les commentaires

Les commentaires des visiteurs peuvent être vérifiés à l’aide d’un service automatisé de détection des commentaires indésirables. Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne répondent pas à nos critères de publication (à caractère indésirable ou ne correspondant pas à l’objet du site).

Formulaires de contact

Cookies

Si vous déposez un commentaire sur notre site, il vous sera proposé d’enregistrer votre nom, adresse de messagerie et site web dans des cookies. C’est uniquement pour votre confort afin de ne pas avoir à saisir ces informations si vous déposez un autre commentaire plus tard. Ces cookies expirent au bout d’un an. Si vous vous rendez sur la page de connexion, un cookie temporaire sera créé afin de déterminer si votre navigateur accepte les cookies. Il ne contient pas de données personnelles et sera supprimé automatiquement à la fermeture de votre navigateur. Lorsque vous vous connecterez, nous mettrons en place un certain nombre de cookies pour enregistrer vos informations de connexion et vos préférences d’écran. La durée de vie d’un cookie de connexion est de deux jours, celle d’un cookie d’option d’écran est d’un an. Si vous cochez « Se souvenir de moi », votre cookie de connexion sera conservé pendant deux semaines. Si vous vous déconnectez de votre compte, le cookie de connexion sera effacé. En modifiant ou en publiant une publication, un cookie supplémentaire sera enregistré dans votre navigateur. Ce cookie ne comprend aucune donnée personnelle. Il indique simplement l’ID de la publication que vous venez de modifier. Il expire au bout d’un jour.

Contenu embarqué depuis d’autres sites

Les articles de ce site peuvent inclure des contenus intégrés (par exemple des vidéos, images, articles…). Le contenu intégré depuis d’autres sites se comporte de la même manière que si le visiteur se rendait sur cet autre site. Ces sites web pourraient collecter des données sur vous, utiliser des cookies, embarquer des outils de suivis tiers, suivre vos interactions avec ces contenus embarqués si vous disposez d’un compte connecté sur leur site web.

Statistiques et mesures d’audience

Nous faisons des statistiques et mesures d’audience en interne (non publiées sur le site). Nous affichons seulement les statistiques classiques d’un site web : le nombre de vues sur les pages et le nombre de visites sur le site.

Utilisation et transmission de vos données personnelles

Nous ne faisons aucun commerce ni échange de données personnelles.

Durées de stockage de vos données

Les commentaires

Les commentaires des visiteurs peuvent être vérifiés à l’aide d’un service automatisé de détection des commentaires indésirables. Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne répondent pas à nos critères de publication. Si vous laissez un commentaire, le commentaire et ses métadonnées sont conservés indéfiniment. Cela permet de reconnaître et approuver automatiquement les commentaires suivants au lieu de les laisser dans la file de modération. Tous les utilisateurs et utilisatrices peuvent voir, modifier ou supprimer leurs informations personnelles à tout moment (à l’exception de leur nom d’utilisateur/trice). Les gestionnaires du site peuvent aussi voir et modifier ces informations. A venir : Pour les utilisateurs et utilisatrices qui s’inscrivent sur notre site (si cela est possible), nous stockons également les données personnelles indiquées dans leur profil.

Les droits que vous avez sur vos données

Si vous avez laissé des commentaires sur le site, vous pouvez demander à recevoir un fichier contenant toutes les données personnelles que nous possédons à votre sujet, incluant celles que vous nous avez fournies. Vous pouvez également demander la suppression des données personnelles vous concernant. Cela ne prend pas en compte les données stockées à des fins administratives, légales ou pour des raisons de sécurité.

Droits d'auteur

L'ensemble de ce site relève de la législation française et internationale sur le droit d'auteur et la propriété intellectuelle. Tous les droits de reproduction sont réservés, y compris pour les documents téléchargeables et les représentations iconographiques et photographiques. Certains visuels d'illustration de ce site sont propriété de l’auteur de ce site ou acheté à des tiers. Les droits d'utilisation, de reproduction et de diffusion sont strictement réservés à la communication de ce site. La reproduction de tout ou partie de ce site sur un support électronique quel qu'il soit est formellement interdite sauf autorisation expresse du directeur de la publication. La reproduction des textes de ce site sur un support papier est autorisée, tout particulièrement dans le cadre pédagogique, sous réserve du respect des trois conditions suivantes :
  •     Gratuité de la diffusion,
  •     Respect de l'intégrité des documents reproduits : pas de modification ni altération d'aucune sorte,
  •     Citation claire et lisible de la source, par exemple, sous la forme suivante « Ce document provient du site Internet K Dit la Bible https://www.k-dit-la-bible.com Les droits de reproduction sont réservés et strictement limités. »
Pour d'autres utilisations, veuillez contacter le responsable du site. Les marques citées ou sources sur ce site sont déposées par les sociétés qui en sont propriétaires.

Informations de contact

Vous pouvez nous contacter à cette adresse email : contact@k-dit-la-bible.com pour toute demande ou question. Nous vous remercions !

Mentions de Copyright

Les mentions de Copyright de chaque image(s) utilisée(s) sont indiquées par chaque article qui les utilise. La musique utilisée dans les versions audio des articles (mp3) et des vidéos hébergées par ce site a été acquise (achat) et est sous licence.  Source:  Envato - Purchase of "Adventure Cinematic” by Music Aura.
Save settings
Cookies settings