Les codes poubelles de l’ADN

Les codes poubelle dans l'ADN


Version audio de l’article

Gemmes

Les scientifiques ont découvert une partie codée du génome de l’ADN et une partie non codée appelée «poubelle». Mais pour quelles raisons? Est-ce justifié? Nous allons le découvrir ensemble.

Le code poubelle?

L’ADN a une partie codée et une autre non codée appelée «poubelle» ou «junk DNA» en anglais. Ce surnom, qui semble extrême, vient de la première approche des scientifiques qui pensaient, au départ, que le code était constitué de paires de bases inutiles qui étaient héritées de l’évolution de nos ancêtres. Mais, depuis 2012, ils ont pu constater que le code ADN est bien plus sophistiqué qu’ils ne le pensaient. Cet ADN possède même plusieurs couches et fonctionne dans plusieurs directions.

Ils ont évalué que le génome humain comportait au moins 4 millions de commutateurs génétiques dans les bases paires de l’ADN qui étaient considérées, auparavant, «poubelles».

Désormais, ils ont découvert que l’ADN peut être entièrement transcrit en code. Il n’y a plus de notion d’ADN poubelle. Cela chamboula le monde souvent athée des scientifiques, au point que même Sir Antny Flew, un philosophe qui était jusque là athée, revint sur sa doctrine pour admettre qu’une intelligence divine se cachait derrière ces codes.

 

Un code avec des messages secondaires

Le code ADN ressemble aux messages codés qui étaient utilisés au temps de la révolution américaine avec George Washington. Si l’ennemi interceptait ces messages codés, ces derniers lisaient ce qui semblait être message tout simple. Seuls ceux qui étaient en possession de la clé de déchiffrage pouvaient décoder le message sous-jacent.

A voir aussi:  Devons-nous craindre une tempête solaire ?

Le code ADN fonctionne sur le même principe : il contient des messages secondaires qui peuvent être déchiffrés par le code principal.

Le scientifique Stephen Meyer l’explique dans son livre: une cellule fait fonctionner en même temps son système protéique et ses codes ARN pour générer un chiffre qui leur permet d’accéder et de décrypter les messages secondaires qui se trouvent dans le message principal du génome.

Ce procédé augmente la densité de stockage de l’information du génome.

 

Un code bidirectionnel

Les scientifiques ont aussi découvert la capacité du génome à être bidirectionnel. Il est capable d’envoyer des messages dans des sens contraires.

Tout est bien agencé dans l’ADN. On peut le comparer à une phrase qui est composée de paragraphes et ces derniers de mots. L’ADN est structuré en gènes individuels semblables à un fichier de données, puis en groupes de gènes comme pour former plusieurs dossiers. Entre le groupement de gènes et les gènes individuels, il peut y avoir plusieurs modules de codages et dans plusieurs directions en même temps.

Un super cryptage qu’il serait difficile, sans une intelligence derrière tout cela, de concevoir. Imaginez devoir lire un message qu’il faut lire de gauche à droite, puis de droite à gauche pour trouver deux messages différents et cohérents!

On peut pousser le raisonnement plus loin et dire que le système de codage ADN est semblable à un système d’exploitation d’un ordinateur. Rien n’a été fait par hasard et aucun composant est inutile.

Ces mécanismes ont une fonction de régulation et donnent les informations nécessaires à la construction des protéines. En d’autres mots, ce système dirige et réglemente la manière dont chaque composant fonctionne, comme un programmateur ou un chef d’orchestre. Il peut activer ou désactiver certaines fonctions, influant sur les maladies que l’on peut contracter ou éviter.

A voir aussi:  Apophis: astéroïde de l'Apocalypse?

Selon la Bible

La Bible est connue pour être «créationniste». C’est-à-dire croire que Dieu est à l’origine de toute vie comme décrit dans les trois premiers chapitres de la Genèse.

Voici ce qu’elle dit sur la création de l’être humain:

Genèse 3 versets 6 et 7.

  • Mais une vapeur s’éleva de la terre, et arrosa toute la surface du sol.
    L’Éternel Dieu forma l’homme de la poussière de la terre, il souffla dans ses narines un souffle de vie et l’homme devint un être vivant.

Si un être divin est à l’origine de la création de la race humaine, quoique de plus naturelle de croire que tout, dans l’infiniment grand et l’infiniment petit ait une fonction bien précise qui n’est pas du hasard?

Que faut-il retenir ?

Ces découvertes sont encore récentes et chamboulent la croyance de pas mal de scientifiques. Ces derniers commencent seulement à percer les mystères du génome.

L’idée de croire, au départ, que Dieu n’est pas derrière la création, les a conforté à considérer certaines fonctions de l’ADN comme étant juste des déchets (poubelle).

Maintenant, il n’y a plus aucun doute: il n’y a rien de fait au hasard dans le génome et tout laisse penser qu’une intelligence supérieure, divine, est derrière sa création.

 

Vous avez aimé cet article ?

Ne pas hésiter à laisser un commentaire, vous abonner pour recevoir une notification lorsqu’il y a un nouvel article, de partager sur les réseaux sociaux…

Plus de détails, sources et références sont donnés dans la section ci-dessous « En savoir plus… ».

Sources externes

Livres :

En anglais

  • Sir Andrew Flew – There Is a God: How the World’s Most Notorious Atheist Changed His Mind, 2007.
  • Stephen Meyer – Signature in the Cell: DNA and the Evidence for Intelligent Design, 2009.
  • Professor Jonathan Wells Ph.D. – The Myth of Junk DNA, 2011
A voir aussi:  Qu’est-ce qu’une hydre?

 

Articles :

En Français

En anglais

 

Vidéos à rechercher :

En Français

En anglais

 

Copyright

  • Louis Segond (LSG) by Public Domain sauf si spécifié autrement.
  • Image mise en avant : dessin personnel.

 

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu, pour fournir des fonctionnalités de médias sociaux et pour analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux et d'analyse. View more
Cookies settings
Accepter
Politique de confidentialité et de cookies
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active

Qui sommes-nous ?

L’adresse de notre site Web est : https://k-dit-la-bible.com. Je suis un particulier qui habite en Auvergne en France. Voir la section « Objectif de ce site et qui suis-je? » pour un complément d’information.

Utilisation des données personnelles collectées

Commentaires

Quand vous laissez un commentaire sur notre site web, les données inscrites dans le formulaire de commentaire, mais aussi votre adresse IP et l’agent utilisateur de votre navigateur sont collectés pour nous aider à la détection des commentaires indésirables. Une chaîne anonymisée créée à partir de votre adresse de messagerie (également appelée hash) peut être envoyée au service Gravatar pour vérifier si vous utilisez ce dernier. Les clauses de confidentialité du service Gravatar sont disponibles ici : https://automattic.com/privacy/. Après validation de votre commentaire, votre photo de profil sera visible publiquement à coté de votre commentaire.

Vérification et publication des commentaires

Les commentaires

Les commentaires des visiteurs peuvent être vérifiés à l’aide d’un service automatisé de détection des commentaires indésirables. Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne répondent pas à nos critères de publication (à caractère indésirable ou ne correspondant pas à l’objet du site).

Formulaires de contact

Cookies

Si vous déposez un commentaire sur notre site, il vous sera proposé d’enregistrer votre nom, adresse de messagerie et site web dans des cookies. C’est uniquement pour votre confort afin de ne pas avoir à saisir ces informations si vous déposez un autre commentaire plus tard. Ces cookies expirent au bout d’un an. Si vous vous rendez sur la page de connexion, un cookie temporaire sera créé afin de déterminer si votre navigateur accepte les cookies. Il ne contient pas de données personnelles et sera supprimé automatiquement à la fermeture de votre navigateur. Lorsque vous vous connecterez, nous mettrons en place un certain nombre de cookies pour enregistrer vos informations de connexion et vos préférences d’écran. La durée de vie d’un cookie de connexion est de deux jours, celle d’un cookie d’option d’écran est d’un an. Si vous cochez « Se souvenir de moi », votre cookie de connexion sera conservé pendant deux semaines. Si vous vous déconnectez de votre compte, le cookie de connexion sera effacé. En modifiant ou en publiant une publication, un cookie supplémentaire sera enregistré dans votre navigateur. Ce cookie ne comprend aucune donnée personnelle. Il indique simplement l’ID de la publication que vous venez de modifier. Il expire au bout d’un jour.

Contenu embarqué depuis d’autres sites

Les articles de ce site peuvent inclure des contenus intégrés (par exemple des vidéos, images, articles…). Le contenu intégré depuis d’autres sites se comporte de la même manière que si le visiteur se rendait sur cet autre site. Ces sites web pourraient collecter des données sur vous, utiliser des cookies, embarquer des outils de suivis tiers, suivre vos interactions avec ces contenus embarqués si vous disposez d’un compte connecté sur leur site web.

Statistiques et mesures d’audience

Nous faisons des statistiques et mesures d’audience en interne (non publiées sur le site). Nous affichons seulement les statistiques classiques d’un site web : le nombre de vues sur les pages et le nombre de visites sur le site.

Utilisation et transmission de vos données personnelles

Nous ne faisons aucun commerce ni échange de données personnelles.

Durées de stockage de vos données

Les commentaires

Les commentaires des visiteurs peuvent être vérifiés à l’aide d’un service automatisé de détection des commentaires indésirables. Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne répondent pas à nos critères de publication. Si vous laissez un commentaire, le commentaire et ses métadonnées sont conservés indéfiniment. Cela permet de reconnaître et approuver automatiquement les commentaires suivants au lieu de les laisser dans la file de modération. Tous les utilisateurs et utilisatrices peuvent voir, modifier ou supprimer leurs informations personnelles à tout moment (à l’exception de leur nom d’utilisateur/trice). Les gestionnaires du site peuvent aussi voir et modifier ces informations. A venir : Pour les utilisateurs et utilisatrices qui s’inscrivent sur notre site (si cela est possible), nous stockons également les données personnelles indiquées dans leur profil.

Les droits que vous avez sur vos données

Si vous avez laissé des commentaires sur le site, vous pouvez demander à recevoir un fichier contenant toutes les données personnelles que nous possédons à votre sujet, incluant celles que vous nous avez fournies. Vous pouvez également demander la suppression des données personnelles vous concernant. Cela ne prend pas en compte les données stockées à des fins administratives, légales ou pour des raisons de sécurité.

Droits d'auteur

L'ensemble de ce site relève de la législation française et internationale sur le droit d'auteur et la propriété intellectuelle. Tous les droits de reproduction sont réservés, y compris pour les documents téléchargeables et les représentations iconographiques et photographiques. Certains visuels d'illustration de ce site sont propriété de l’auteur de ce site ou acheté à des tiers. Les droits d'utilisation, de reproduction et de diffusion sont strictement réservés à la communication de ce site. La reproduction de tout ou partie de ce site sur un support électronique quel qu'il soit est formellement interdite sauf autorisation expresse du directeur de la publication. La reproduction des textes de ce site sur un support papier est autorisée, tout particulièrement dans le cadre pédagogique, sous réserve du respect des trois conditions suivantes :
  •     Gratuité de la diffusion,
  •     Respect de l'intégrité des documents reproduits : pas de modification ni altération d'aucune sorte,
  •     Citation claire et lisible de la source, par exemple, sous la forme suivante « Ce document provient du site Internet K Dit la Bible https://www.k-dit-la-bible.com Les droits de reproduction sont réservés et strictement limités. »
Pour d'autres utilisations, veuillez contacter le responsable du site. Les marques citées ou sources sur ce site sont déposées par les sociétés qui en sont propriétaires.

Informations de contact

Vous pouvez nous contacter à cette adresse email : contact@k-dit-la-bible.com pour toute demande ou question. Nous vous remercions !

Mentions de Copyright

Les mentions de Copyright de chaque image(s) utilisée(s) sont indiquées par chaque article qui les utilise. La musique utilisée dans les versions audio des articles (mp3) et des vidéos hébergées par ce site a été acquise (achat) et est sous licence.  Source:  Envato - Purchase of "Adventure Cinematic” by Music Aura.
Save settings
Cookies settings